dimanche 5 octobre 2014

Les Choux de Marceline

Ma grand mère est une cuisinière hors pair. Il suffit que je pénètre dans sa cuisine, avec son odeur si caractéristique, pour que je retombe en enfance, et me remémore tous les plats réconfortants qu'elle me concoctait... 
Et comme toute Mémé qui se respecte, Marceline a des classiques (dont les tartelettes au thon, aux oignonsla glace aux amandes ... ) qu'elle peut faire et refaire sans que jamais, au grand jamais, on ne se lasse! Ces choux font partie de ces intemporels. Elle nous les sert, tantôt salés garnis de mousse de thon ou de saumon  fumé, tantôt sucrés sous forme de diaboliques profiteroles...
Le secret de leur dôme gonflé : dès qu'il sortent du four, ils atterrissent immédiatement au congélateur pour éviter qu'ils ne retombent. Vous avez des doutes? Attention à vous, vous risqueriez de vexer la mémé! Essayez, vous m'en direz des nouvelles... 

Si vous l'essayez, n'hésitez pas à laisser un commentaire ici ou sur ma page Facebook. Et pour avoir un aperçu de toutes mes recettes à venir, rejoignez-moi sur Instagram!

Version salée à la crème d'avocat et saumon fumé

Ingrédients 

Pour une trentaine de choux (selon la taille) :
1 verre d'huile végétale neutre, de tournesol par exemple (pas d'huile d'olive) (=150 mL) 
2 verres d'eau (=300 mL)
3 verres de farine = 265g de farine (T55 ou T45 sinon)
8 œufs moyens 
1 cuillère à café de sel
1 cuillère à soupe de sucre


Note : 1 verre = 150 ml 


Préparation 

Préchauffer le four à 230°C. 
Faire bouillir l'eau, l'huile, le sel et le sucre dans une casserole.
Hors du feu, ajouter la farine d'un seul coup et remuer énergiquement avec une cuillère en bois.
Remettre sur feu moyen et faire sécher quelques minutes en remuant constamment, jusqu'à que la pâte se décolle des parois de la casserole. Cette étape est indispensable à la réussite des choux.

Verser la préparation dans le bol du robot muni de la feuille (ou robot multifonction avec une lame basique, ou encore à la main avec une cuillère en bois!) et ajouter les œufs un à un en mixant entre chaque ajout. Avant de rajouter le dernier œuf, regarder la texture qui ne doit surtout pas être liquide pour obtenir des choux qui se tiennent. Il est possible qu'il ne soit pas nécessaire de  rajouter celui-ci.
)
Avec une poche à douille (ou un sac congélation ou 2 cuillères à café!), former des petits tas sur deux plaques recouvertes de papier sulfurisé. 

A l'aide de vos doigts mouillés, lissez la pointe des choux pour avoir un rendu bien rond..


Enfourner, et baisser immédiatement la température du four à 200°C, et laisser cuire 30 minutes environ.
Quand les choux sont cuits et bien dorés, les congeler immédiatement, sur une assiette plane. 
Au bout de 30 minutes, les transférer dans un sachet congélation.  
Vous pouvez également les congeler directement dans un sachet mais dans ce cas, ne fermez le sachet qu'au bout de 30 minutes pour ne pas que la chaleur ramollisse les choux.


Note : je fais toujours cuire une plaque après l'autre pour assurer la réussite des choux!

30 minutes avant de servir, laisser décongeler à température ambiante puis enfourner pour 5 minutes à 200°C, pour leur rendre leur croustillant.

Garnir au gré de vos envies!

Vous pouvez les laisser au congélateur pendant plusieurs semaines sans aucun problème!



La note des goûteurs : 19/20 

8 commentaires:

Noélie a dit…

Ça a l'air simple en vu comme ça!

Betty a dit…

Quelle chance d'avoir une grand-mère qui cuisine aussi bien :)

Claire a dit…

Noélie : c'est tout simple , donc fonce!

Claire a dit…

Betty : c'est sûr que j'ai de la chance ! Par contre quand je lui demande ses recettes, ça se complique : "tu mets un peu de ceci, un peu plus de cela" Très précis!!

Johanna a dit…

Miam, version sucrée pour moi ! Superbe !

LadyMilonguera a dit…

Très jolis ces petits choux !

Claire a dit…

Johanna : pour moi, c'est plutôt salé, donc ça tombe bien!

Claire a dit…

LadyMilonguera : merci :)

Imprimer la recette

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...