lundi 25 mars 2019

Poulet Mariné sur Semoule de Chou-fleur aux légumes

Cela faisait longtemps que je ne vous avais pas proposé de recette de volaille, tiens! En voilà une que j'apprécie tout particulièrement car elle réunit tous les critères que je recherche dans ma cuisine de tous les jours : du goût (beaucoup de goût!), de la finesse et de la légèreté.

Prenez des escalopes de poulet qui ont patiemment attendu dans leur marinade aux épices. Accompagnez-les de chou-fleur rôti et en semoule, de petits légumes et d'herbes fraîches (et oui, c'est le retour de ma semoule de chou-fleur adorée après le curry de pois chiches et potimarron et la salade de chou-fleur, grenade et amandes!)

 Et Pouf, vous voilà avec un petit plat tout en simplicité, aussi original que délicieux!




Ingrédients

Pour 2 personnes 

2 blancs ou escalopes de poulet (250g environ)

Marinade :
Un bon filet d'huile d'olive
Le jus d'un gros demi-citron bien juteux
2 gousses d'ail pressées ou hachées finement
1 pincée de piment d’Espelette ou de piment de Cayenne
1 cuillère à café de cumin
1 pincée de curcuma
Sel et poivre
Une pincée d'origan ou autre herbe séchée de votre choix

"Semoule" de chou-fleur :
Les fleurettes de la moitié environ d'un petit chou-fleur
1 cuillère à soupe d'huile d'olive
  
1 poivron rouge
Quelques tomates confites maison (clic) ou du commerce (facultatif)
Une poignée de ciboulette fraîche ciselée ou le vert d'un oignon nouveau


Préparation

Mélanger les ingrédients de la marinade.
Disposer les blancs de poulet entiers dans un plat ou dans un sachet congélation avec la marinade. Masser les morceaux de poulet avec cette préparation et faire mariner pendant 2 heures minimum.  
Le matin pour le soir, c'est l'idéal.

Prélever la moitié du chou-fleur et le réduire en semoule :
Placer les fleurettes dans le bol du mixeur équipé de la lame puis appuyer sur Pulse à plusieurs reprises.  
Attention, il faut pulser plusieurs fois pour obtenir une texture de semoule mais pas trop pour ne pas la transformer en purée. Je vous conseille ne pas mettre tout le chou-fleur en une fois mais plutôt de procéder en 3 fois, en retirant à chaque fois du mixeur la semoule déjà formée.

Faire chauffer une poêle sur feu vif  avec un filet d'huile d'olive puis baisser le feu sur feu moyen/vif et ajouter la semoule obtenue et faire revenir 5 minutes environ. Saler et poivrer. Réserver.

Disposer le reste des fleurettes de chou-fleur sur une plaque couverte de papier sulfurisé.

Les enduire avec un filet d'huile d'olive, une pincée de curcuma, du sel et du poivre. Ajouter sur la même plaque le poivron rouge épépiné et coupé en grosses lamelles (côté peau vers le haut) et les huiler très légèrement.

Enfourner dans un four préchauffé à 200°C pendant 15 à 20 minutes environ puis les faire légèrement griller en les passant sous le grill du four. Réserver.

Note : afin qu'ils soient plus digestes, vous pouvez éplucher les poivrons à ce stade, la peau s'enlèvera facilement.

Retirer le poulet de sa marinade et le faire revenir quelques minutes à la plancha ou sur une poêle/grill comme moi. Sur feu vif , faire saisir les escalopes d'un côté puis les retourner, baisser le feu sur feu moyen et couvrir pour que le poulet cuise bien à coeur.
Retourner plusieurs fois pour une cuisson uniforme C'est très rapide (quelques minutes).



Au moment de servir, ajouter la ciboulette ciselée, les poivrons grillés et les tomates confites dans la semoule de chou-fleur et réchauffer le tout dans la poêle.



Déguster immédiatement, avec les fleurettes de chou-fleur grillées (et réchauffées si besoin) et éventuellement avec un peu de moutarde pour les amateurs!



La Note des Goûteurs : 16/20

lundi 18 mars 2019

Tarte Tatin aux Pommes

Vous commencez à connaitre ma passion pour les tartes Tatin, non? Je passe mon temps à vous poster mille et une variations de cette tarte renversée... J'ose espérer que vous n'en avez pas encore marre de mes obsessions Tatinesques?

Si ce n'est pas le cas, suivez-moi avec cette recette on ne peut plus classique (pour une fois!) : La tarte Tatin aux pommes. La vraie de vraie en somme! La recette a été dénichée dans un vieux livre de cuisine il y a des années, puis a été réinterprétée par mes soins pour atteindre... Le Must de la Tatin.

Évidemment, elle est à servir tiède et avec une lichette de crème fraîche ou une boule de glace vanille pour l'apprécier à sa juste valeur. Et elle mérite amplement tous ces égards, c'est moi qui vous le dis!



Ingrédients

Pour un moule de 20 à 22 cm de diamètre (qui passe au four et sur le feu idéalement)

Pâte*
250g farine T55 (ou T45)
125g de beurre froid et en morceaux (moitié demi-sel / moitié doux pour moi)
1 œuf 
Quelques gouttes d'eau

Garniture** :
75g de beurre
130g de sucre
8 pommes Reine des reinettes ou Braeburn ou Golden ou Boskoop

Vanille en poudre (facultatif)
Quelques noisettes de beurre demi-sel ou doux  (10 ou 15g)

Note 1* : si vous n’avez pas envie de faire votre pâte maison, remplacez-la par une pâte du commerce feuilletée et pur beurre, Picard ou Marie par exemple. La pâte feuilletée est à mon avis la seule du commerce à donner de bons résultats.

Note 2** : Pour un grand moule de 26 à 28 cm, utilisez 11 pommes, 150g de sucre et 100g de beurre


Préparation

Préparer la pâte à la main ou au robot muni de la feuille. Mélanger la farine (tamisée, c'est toujours mieux) et le beurre froid en morceaux et sabler le mélange du bout des doigts ou avec la feuille du robot. Faire alors un puits au centre et y ajouter l'œuf. Si nécessaire ajouter quelques cuillerées d’eau tiède (selon la taille de l’œuf!). Mélanger rapidement pour obtenir une boule homogène.
Attention à ne pas trop travailler la pâte, elle deviendrait élastique! 

Réunir la pâte en une boule, l'aplatir légèrement et envelopper dans du film plastique. 
Réfrigérer pour 1h30 minimum.
En général, je la réfrigère une nuit ou je la congèle pour une utilisation ultérieure.

Préchauffer le four à 220°C à 230°C selon la puissance du four (en chaleur tournante si possible).

Dans un moule à Tatin passant sur le feu ou dans une poêle bien propre à fond épais, faire fondre et caraméliser le sucre et le beurre coupé en dés, tout en mélangeant. Remuer sur feu moyen avec une spatule en bois pour bien mélanger ces deux éléments. Le beurre va fondre et le caramel va se former en quelques minutes.

Lorsque la couleur commence à être ambrée, le caramel est prêt. 

 

Note : Attention à ne pas le laisser cuire trop longtemps, le caramel ne doit pas devenir trop sombre, il prendrait alors un goût de « brulé » désagréable en bouche.

Si vous avez utilisé une poêle, versez immédiatement le caramel dans le moule.

Éplucher les pommes, épépiner  et les couper en 4.
Répartir les quartiers de pommes harmonieusement sur le caramel, face bombée contre le moule et de façon légèrement verticale, le plus serré possible et en commençant par l'extérieur. Saupoudrer légèrement de vanille en poudre et des 15g de beurre restants
 
Enfourner pour 15 minutes à 220°C.
Si le dessus des pommes brûle, couvrir d'un papier aluminium pendant la cuisson.

Sortir les pommes caramélisées du four et laisser refroidir quelques instants .

Baisser la température du  four à 200°C.
Étaler la pâte sur 3mm environ entre 2 feuilles de papier sulfurisé et découper un cercle de pâte de diamètre un peu  plus grand que la dimension du moule.

Mettre le cercle de pâte sur les pommes, rentrer bien les bords à l'intérieur, et enfourner pour 30 à 35 minutes. La pâte doit être bien dorée Sortir du four et laisser reposer au moins 10 minutes avant de démouler.

Note : Si le dessus n'est pas assez doré, repasser la tarte démoulée et à l'endroit sous le grill du four quelques secondes.


Servir et déguster tiède avec de la crème fraîche ou une boule de glace vanille!


Note : Si vous la préparez à l'avance, laissez-la dans le moule sans la démouler et 15 minutes avant le dessert, enfournez à 180°C pendant une dizaine de minutes puis démoulez sur l'assiette de service.




La Note des Goûteurs : 17/20 

lundi 11 mars 2019

Linguine Cacio E Pepe, au Fromage et au Poivre

Connaissez-vous cette divine spécialité Romaine si joliment dénommée Cacio e Pepe, littéralement traduite par "Pâtes au fromage et au poivre"?

Je vous en ai parlé en long et en large lors de mes visites dans un de mes restaurants italiens favoris de la capitale (qui a récemment fermé, oh malheur, oh desespoir!). Il était donc grand temps que je m'attaque à ce monument de la gastronomie Italienne!

D'autant plus que comme son nom l'indique, il ne vous faudra que 3 ingrédients et presque autant de minutes pour réaliser ce plat emblématique : de (très bonnes) pâtes, du (très bon) fromage Pecorino et du (très bon) poivre du moulin. Oui car je ne vous apprends rien en vous disant que pour réussir une recette italienne qui se respecte, le point capital est de réunir des ingrédients de top qualité.

Pour le reste, il n'y aura qu'à suivre les étapes ci-dessous. L'exercice peut paraitre périlleux au premier abord mais promis, ce n'est qu'un petit coup de main à prendre et en un rien de temps, vous réaliserez des Cacio E Pepe comme à Rome, les yeux quasi fermés!



Ingrédients

Pour 2 personnes en plat unique (ayant bon appétit)

250g* de pâtes sèches et longues de type Tonnarelli, Linguine ou Spaghetti d'excellente qualite (Garofalo ou Rummo ou De Cecco)
100g + 25g de très bon Pecorino Romano non râpé (acheté chez le traiteur italien par exemple!)
QS de Poivre du moulin

Note : Pour une plus petite faim, 100g de pâtes et 80g + 20g de pecorino suffiront.



Préparation

Râper 125g de Pecorino et en réserver 25g de côté pour la suite. Placer les 100g dans une grande casserole posée sur le plan de travail, à froid.

Faire bouillir une grande casserole d'eau, saler généreusement et y plonger les pâtes.

Au bout de 5 minutes de cuisson (ou à mi cuisson des pâtes), mélanger les 100g de Pecorino avec 2 cuillères à soupe de poivre moulu et une grosse louche d'eau de cuisson.
Mélanger vigoureusement  avec une cuillère en bois.

Arrêter la cuisson des pâtes 1 minute avant la fin de cuisson théorique et verser un peu d'eau de cuisson dans une tasse à proximité.

Égoutter les pâtes.
Les verser immédiatement dans la casserole de sauce au fromage et déposer celle-ci sur la plaque de cuisson éteinte et encore chaude, tout en mélangeant vivement et continuellement avec une pince à spaghetti pendant environ 30 secondes. Rajouter un peu d'eau de cuisson (une petite louche environ) et mélanger puis ajouter les 25g de pecorino restants et mélanger encore quelques secondes avec la pince à spagettis. La sauce doit être bien oncteuse et enrober les pâtes. 
Si ce n'est pas le cas, rajouter encore un filet d'eau de cuisson. 

Répartir dans 2 assiettes creuses, poivrer généreusement (j'aime concasser grossièrement des grains de poivre entiers avec la base d'un verre pour la touche finale!) et déguster immédiatement! Les Cacio E Pepe n'attendent pas! 



Régalez-vous!

La Note des Goûteurs : 17/20

jeudi 7 mars 2019

Mon Top 5 des Brunchs Parisiens du Moment

Où va t-on Bruncher ce dimanche...? Vaste question! Les Parisiens n'ont que ce mot à la bouche alors que de mon côté, rien ne vaut un bon brunch maison : Blinis, Pancakes, cookies, Granola, Cilbir ou encore Avocado Toast, le tout accompagné de bon pain au levain, de viennoiseries à foison et de thé à la menthe fraîche... Voilà la définition de mon brunch idéal

Mais comme je suis pleine de contradictions, je teste tout de même régulièrement de nouvelles adresses de Brunch et si je cumule beaucoup de déceptions (les dernieres en dates : Fragments et Café Foufou...), il m'arrive également de me régaler et c'est pourquoi j'ai décidé de vous énumérer mon Top 5 (voire Top 6 si vous allez jusqu'au bout de l'article!) de mes Brunchs Parisiens préférés du moment! 


N°5 : Radiodays

Un tout petit Coffee Shop aux alentours du canal Saint-Martin où l'on se régale de généreux Granolas, de très bons cafés et de pâtisseries aussi appétissantes que savoureuses pour des prix franchement très raisonnables.  
Les bémols : le lieu est petit et exigu (et pas forcément très confortable!) et surtout, on ne peut pas effectuer de réservations... Ceci dit, en y allant vers 11h du matin, on y trouve de la place sans soucis. 

Granola Banane / Beurre de cacahuètes maison

Banana Bread

Granola banane / chocolat


N°4 : Cafe Méricourt

Un endroit agréable où l'on déguste de très bons pancakes moelleux, des porridges, muffins et autres carrot cakes. Mais la spécialité du lieu, c'est la "Shakshuka" qui se décline en version classique aux tomates et poivrons et en version plus originale aux épinards et fêta. A saucer allégrement avec un bon pain de campagne!
Un endroit assez prisé et là encore, je vous conseille d'y aller vers 11h pour éviter la queue! De plus, le service est un peu désorganisé mais l'établissement ayant fraîchement ouvert, cela devrait se régler avec le temps.

Shakshukas

Pancakes

N°3 : Papilles

Voici un coffee shop beaucoup plus lumineux et aéré que les deux cités précédemment . On s'y sent bien et on y déguste plein de bonnes choses : excellent granola, pancakes fluffy mais aussi petits plats variés et jus de fruits frais. 

Le vrai point négatif à mes yeux, toujours le même : pas de réservation! Donc on se lève tôt ou on attend patiemment son tour! .

Granola
Pancakes
Krantz Cake au Chocolat


N°2 : L'Alcazar 

Je vous renvoie vers mon article complet (clic) . Ici, Pour 41 euros, il vous est proposé un menu complet comprenant une entrée et un plat au choix servi à table et un accès illimité au buffet de desserts et de boissons chaudes et d'excellents jus frais pressés minute
Certes, c'est un budget, mais qui se justifie par  la qualité des ingrédients et par le cadre féérique

De mon côté, je valide totalement le pudding de chia à la noix de coco et l'Acaï Bowl, tous deux frais, sains et gourmands. Et attention aux yeux, la réservation est possible sur la Fourchette (Hip Hip Hip...!)


 

Burger végétarien, frites de patates douces
Acai Bowl

Toasts à l'Avocat

Pudding de Chia à la noix de coco



N°1 : Café Mirabelle

Celui-ci, je l'ai découvert un peu par hasard en apprenant que la gérante du lieu était Alsacienne et que de ce fait, certains plats faisaient référence à mes origines (le fameux bibeleskas par exemple par exemple, comprenne qui pourra!)
Et puis je suis tombée sur l'offre de brunch et je me suis dit qu'elle était fort tentante. En effet, pour 29 euros, vous aurez droit à un panier de viennoiseries et de douceurs maison, une boisson chaude et un jus frais pressé, un plat à base d’œufs et un dessert au choix. Tout est absolument délicieux avec un vrai coup de coeur pour les desserts recherchés qui sortent des sentiers battus.
La réservation est possible (et conseillée) : je dis Bravo!

Viennoiseries maison
Oeufs brouillés au saumon

Eclair Figue / Noisette

Déclinaison Chocolat / Praliné




Et le Top du Top hors catégorie : Le Meurice 

Celui-ci, je le mets à part car c'est bien plus qu'un brunch, c'est un moment d'exception dans un cadre sublimissime. Alors oui , il faut débourser 110 euros pour accéder à la merveille. Mais pour ce tarif, vous aurez droit à un buffet gargantuesque d'une qualité sans nom. Un tourbillon de saveurs... Ni plus ni moins.

Mes coups de coeur  parmi tant d'autres : le Kouglof et le flan pâtissier (de véritables bombes gustatives!), l'exquis risotto de homard et les pâtisseries hallucinantes de Cédric Grollet .
Pour le coup, la réservation est indispensable et ce quelques semaines voire mois à l'avance. Si vous avez une occasion à fêter, je vous le recommande mille fois!

Flan pâtissier et viennoiseries

Kouglof


Risotto de homard
Assortiment de pâtisseries de Cédric Grollet



J'espère que ce petit récapitulatif vous a plu. Je le remettrai à jour au gré de mes découvertes futures!


Radiodays
15 Rue Alibert
75010 Paris

Café Mericourt
 22 Rue de la Folie Méricourt
75011 Paris

Papilles, Coffeehouse & Restaurant
77 Rue de Rochechouart
75009 Paris 

L'Alcazar
62 Rue Mazarine
75006 Paris 

Café Mirabelle
16 Rue la Vacquerie
75011 Paris

Le Meurice, Restaurant Le Dali
228 Rue de Rivoli
75001 Paris
 

A très vite,

Claire au Matcha

vendredi 1 mars 2019

Financiers Tigrés au Chocolat

J'en connais une qui va être ravie en prenant connaissance de cet article! 

Pour vous raconter toute l'histoire, mon amie Hélène s'est présentée chez moi à l’improviste durant une belle après-midi du mois de juin, histoire de me faire un petit coucou (qui est chez moi souvent accompagné d'un thé et d'un petit gâteau... C'est qu'elle me connait bien la bougresse!). 

Alléchée par l'odeur qui émanait de ma cuisine, elle s'est évidemment empressée d'engloutir un de ces financiers préparés quelques minutes auparavant. Et depuis ce jour, elle me parle avec émotion de ces petites douceurs dans lesquelles amandes et chocolat s'équilibrent à merveille. 

Alors chose promise, chose dûe, voici enfin la précieuse recette réclamée à cor et à cri! Celle-ci nous vient de Cyril Lignac même si je l'ai légèrement modifiée afin d'obtenir un résultat à la hauteur de mes attentes...


Ingrédients

Pour 8 ou 9 moules à mini savarins ou à kouglof ou 6 de taille classique 

Pour les financiers :
120g de beurre noisette (=160g de beurre environ)
145g de sucre 
75g de poudre d’amande
115g de blancs d’œufs (sans la coquille! Environ 4 blancs mais pesez-les)
60g de farine T55 (ou T45)
45g de chocolat coupé en pépites

Pour la ganache au chocolat : 
85g de crème liquide entière à 30% de MG
70g de chocolat noir (ou au lait)
10g de beurre
Une pincée de fleur de sel
Une demi fève Tonka râpée (facultatif!) 

 

Préparation

Préchauffer le four à 160°C 

Faire torréfier les amandes en poudre sur une plaque couverte de papier sulfurisé, à 160°C pendant une dizaine de minutes en remuant plusieurs fois pour uniformiser la torréfaction. Laisser refroidir.

Augmenter la température du four à 170°C.

Faire cuire quelques minutes les 160g de beurre à feu doux dans une petite casserole en remuant régulièrement à la cuillère en bois, jusqu'à obtenir une couleur un peu ambrée et un parfum de noisettes. Filtrer le beurre au chinois. On doit obtenir 120g de beurre noisette. 


Dans un saladier, mélanger à l'aide d'une cuillère à soupe ou d'une maryse le sucre et la poudre d'amandes puis ajouter les blancs d’œufs non battus et mélanger à nouveau. 

 

Ajouter alors la farine puis verser petit à petit le beurre noisette refroidi jusqu'à ce que le mélange soit bien lisse. 

 
 
Incorporer les pépites de chocolat.



Verser la pâte dans des moules à mini savarins en silicone (ou beurrés s'ils sont en métal) ou dans de simples moules à muffins.

Enfourner pour environ 15 à 25 minutes à 170°C (plus ou moins selon la taille des moules, le nombre de financiers et la puissance du four). Ils doivent être dorés et la pointe d'un couteau doit revenir propre. Surveiller!

Laisser refroidir quelques minutes au moins avant de démouler délicatement. 



Préparer la ganache :
Chauffer la crème jusqu'à petite ébullition, au micro-ondes ou à la casserole. Couper le chocolat en petits morceaux et le placer dans un saladier. Lorsque la crème est bouillante, la verser sur le chocolat en 3 fois (en mélangeant entre chaque ajout) et émulsionner le tout vivement avec une maryse. Tout le chocolat doit être fondu et la ganache homogène. 
Ajouter alors le beurre coupé en morceaux et mélanger à la maryse. La ganache doit être lisse et brillante. Ajouter enfin la demi fève Tonka râpée (totalement facultatif).

Remplir le cœur des financiers refroidis de ganache chocolat.  

Si vous avez utilisé des moules à muffins, vous pouvez creuser le centre avec un vide-pommes, sans aller jusqu'au bout bien sûr!

Réfrigérer une heure afin que la ganache durcisse.



Sortir les financiers du réfrigérateur au minimum une heure avant de servir afin qu'ils retrouvent tout leur moelleux!

Déguster!



  La Note des Goûteurs : 17/20

mardi 26 février 2019

Purée de Patates Douces aux Herbes à la façon d'Ottolenghi

Exquise découverte aujourd'hui en feuilletant le nouveau livre du Chef Ottolenghi : La purée de patates douces version 2.0.

Déjà, la grande nouveauté, c'est que la dame patate est non pas cuite à l'eau mais rôtie au four et ça, c'est LE truc qui change tout. Mais pourquoi n'y avais-je jamais songé avant, moi qui rôtis fruits et légumes à la pelle? Telle est la question.

Pour en revenir à la recette, on enfourne donc la patate de façon à ce qu'elle dégage tous ses parfums et embaume la cuisine et déja, on se dit qu'on va se régaler...
Mais c'est alors que l'on passe à la seconde étape : on réduit le tubercule en purée et on arrose l'onctueuse préparation d'une salsa aux herbes et au citron vert. Et là, c'est le Graal. Le petit truc qui fait hurler de bonheur. Oui oui, rien que ça.

Cette recette m'a permis d'inaugurer l'excellente huile d'olive AOP corse Château NasicA, une huile puissante et fruitée que j'ai eu le plaisir de recevoir la semaine dernière. Moi qui cherchais une recette originale et goûtue pour la sublimer tout en délicatesse, je ne pouvais pas réver mieux!

Prêts à succomber à un nuage de douceur?



Ingrédients : 

Pour 4 personnes en accompagnement

1 kg de patates douces à chair orange
Sel et poivre

Salsa aux herbes
1 grosse poignée de coriandre ciselée (environ 12g) ou persil plat ou mélange d'herbes de votre choix
Le jus d'un demi citron vert

Le zeste fin d'un citron vert entier (faits à la microplane, c'est le top!)  
3 cuillères à soupe d'huile d'olive extra vierge de qualité (huile d'olive corse Château NasicA pour moi)
1/2 gousse d'ail émincée ou pressée




Préparation

Couper les patates douces en deux en gardant la peau et les disposer sur une plaque couverte de papier sulfurisé. Saler et poivrer. Les arroser d'un filet d'huile d'olive côté chair et légèrement coté peau. Mélanger bien avec les mains. 

Enfourner environ 45/55 minutes à 200°C (selon les fours), côté chair contre le papier sulfurisé. Elles doivent être bien fondantes.

Les éplucher à la sortie du four (encore bien chaudes) et les écraser à la fourchette ou au presse-purée (ou au mixeur si vous désirez une purée très lisse. Contrairement à la purée de pommes de terre, le mixeur ne la rendra pas élastique) et mélanger avec une belle pincée de sel et de poivre. Verser dans le plat de service.

Préparer la salsa en mélangeant huile d'olive, jus et zestes de citron, ail émincé, herbes ciselées, sel et poivre dans un petit bol. Saler et poivrer légèrement.

Arroser la purée de patates douces de la salsa aux herbes et servir immédiatement!


Note : Si vous la préparez à l'avance, réservez la purée dans le saladier, sans la sauce puis réchauffez-la au micro-ondes avant d'arroser de la salsa au moment de servir. 

Régalez-vous

 
 
La Note des Goûteurs : 18/20

Imprimer la recette

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...