samedi 31 août 2019

Galettes de Quinoa aux Epinards et à la Fêta (IG Bas)

Vous l’avez peut-être remarqué, je poste beaucoup de recettes végétariennes en ce moment. Il faut dire qu’en hiver, j’ai bien plus souvent envie de viandes roboratives (entre 2 soirées raclettes!) alors qu’en été, ce sont plutôt les recettes à base de beaux légumes frais qui ont ma préférence...

Ici, je me suis laissée tenter par des galettes de quinoa et épinards que nous avons tout simplement adorées (et je peux vous dire que Le Gourmand était très réticent quand je lui ai annoncé le menu : «Quoi, des épinards ? Du quinoa ? Et le poulet rôti, il est où dans l'histoire?!). Ne me laissant pas déstabiliser pour autant, j'ai résisté à la tentation de lui renverser mon saladier de pâte sur la tête et j'ai bien fait, car j'ai obtenu des galettes généreuses et gourmandes, moelleuses à souhait et surtout incroyablement goûteuses! Un vrai carton

Servies avec ma purée de patates douces fétiche aux herbes et une petite sauce d’accompagnement au yaourt, nous avons littéralement léché nos assiettes de peur d’en laisser une petite miette qui traînerait quelque part...

Bon à savoir : il me restait une unique survivante le lendemain qui a fait mon bonheur, servie froide au déjeuner. Tout aussi bonne que fraîchement préparée et ça, c’est toujours bon à prendre!!



Ingrédients

Pour 7/8 galettes : 4 personnes 

130g environ de quinoa ou trio de quinoa = 260g de quinoa cuit
2 œufs battus 
75g de fêta ou fromage de brebis type Salakis (ou chèvre frais ou Boursin ou autre fromage selon les goûts!)
70g de feuilles d’épinards frais (poids sans les tiges!) 
100g chapelure + un peu plus si besoin (de blé ou d'épeautre)
2 échalotes
2 gousses d’ail
1 petit oignon
1/2 piment vert ou rouge épépiné ou équivalent (facultatif mais il relève subtilement la préparation. Ne vous inquiétez pas, le résultat n'est pas du tout pimenté!)

Sauce : 
Yaourt grec ou à la grecque ou autre yaourt au lait entier 
Un bon filet de jus de citron frais
Herbes ciselées (ciboulette par exemple)



Source : Recette très inspirée du superbe blog américain Del's Cooking Twist

Préparation

Laver et sécher soigneusement les épinards. 
Rincer le quinoa. Le verser dans une casserole et le recouvrir avec 2 fois leur volume en eau. Couvrir et laisser cuire 12 à 15 minutes (à adapter selon les instructions du paquet). Sortir du feu et laisser refroidir en laissant le couvercle sur la casserole.

Pendant ce temps, battre la fêta dans un petit bol avec une fourchette. Émincer finement l’oignon, les échalotes, les gousses d’ail, le demi piment ainsi et les feuilles d’épinards. Dans un grand saladier, mélanger le quinoa refroidi et les œufs battus (j'en mets d'abord les 3/4 puis je rajoute le reste par la suite si pâte est trop sèche) afin d'obtenir une préparation homogène. Ajouter tous les ingrédients émincés, la fêta et la chapelure. Saler et poivrer.

La préparation doit être assez humide pour pouvoir former des boules qui formeront les galettes.

Former les galettes de quinoa avec les mains.


Faire chauffer un filet d'huile d'olive dans une grande poêle anti-adhésive et faire revenir les galettes dans la poêle chaude, sur feu moyen / fort.  Les aplatir légèrement (selon l'épaisseur souhaitée) avec le dos d'une cuillère à soupe. 

Faire cuire environ 5 bonnes minutes de chaque côté, en les retournant de temps en temps jusqu’à ce que les deux faces soient bien dorées. 



Note : Les miennes étant assez épaisses, j'ai fait rapidement cuire les côtés quelques instants en les plaçant sur la tranche comme sur la photo ci-dessous. Tout dépendra de l'épaisseur de vos galettes!






Préparer la sauce au yaourt dans un petit bol en mélangeant simplement le yaourt, le jus de citron frais et la ciboulette finement ciselée. Saler et poivrer. Goûter et rectifier l'assaisonnement.

Déguster les galettes bien chaudes ou froides selon les goûts, accompagnées de la sauce au yaourt.

Note 2 : il est tout à fait possible de faire cuire les galettes à l'avance et les réchauffer à la poêle au dernier moment. 

 

La Note des Goûteurs : 18/20

dimanche 25 août 2019

Tarte Rustique aux Fruits d'Eté (Quetsches, Prunes, Abricots ou Pêches)

En ce moment, j'ai de folles envies de tartes en tous genres. Salées ou sucrées, avec des pâtes et des garnitures diverses, mais toujours avec de beaux fruits et légumes de saison... On ne m'arrête plus!

Après le fulgurant succès de la tatin de tomates confites puis de la tarte crackers aux courgettes, et plus récemment de la tarte aux abricots et au romarin (clic pour les recettes), j''ai soudain eu très envie de me mettre aux tartes rustiques.

Qu'est-ce donc que cette nouvelle élucubration loufoque, me direz-vous? Et bien c'est tout simplement la tarte la plus facile du monde merveilleux des gourmands. On ne prend pas la peine de salir  un moule ni même de préparer un appareil à tarte. Non, ici, on va droit au but et on obtient le Graal : le délice à l'état brut et en toute simplicité!

Il va sans dire que pour réussir ce type de tartes, il est primordial de choisir d'excellents fruits mûrs à point et riches en saveurs (à varier à l'infini selon les saisons) et de privilégier une vraie bonne pâte à tarte maison. Ici, j'ai choisi de préparer une pâte SIMPLISSIME et délicieuse (un peu l'équivalent de ma pâte minute en version sucrée!) et je ne l'ai pas regretté : elle est d'une rapidité folle pour un résultat craquant, fondant et sablé à la fois... Tout un programme!
Je vous donne également une autre alternative plus originale au lait fermenté, au moins aussi excellente que la première et qui change agréablement des recettes classiques de pâtes à tarte.

Tout ça pour dire que ma folie des tartes ne fait que commencer...!



Ingrédients 

Pour une belle tarte de 6/8 personnes

Environ 700g de Quetsches ou prunes rouges ou abricots ou 4 grosses pêches jaunes mûres et juteuses*  (voir Note)
40g de sucre roux ou cassonade
Un voile de sucre pour le dessus de la pâte
Un sachet de sucre vanillé (ou poudre de vanille) ou cannelle selon le fruit utilisé
1 œuf battu
Amandes effilées

Garniture aux amandes : 
50g de poudre d’amandes (ou de noisettes)
1 cuillère à soupe de maïzena
2 cuillères à soupe bombées de sucre en poudre

Pâte à tarte Simplissime ***:
180g de farine (T55 ou T45)
80g de beurre très mou (= pommade) et coupé en morceaux (surtout pas fondu!)
20g de cassonade ou sucre roux
1 œuf
1 cuillère à soupe d'huile neutre type tournesol

OU

Pâte à tarte n°2 au lait fermenté (trouvée sur le super blog américain Del's Cooking Twist) :
150g de farine (T55 ou T45)
115g de beurre bien froid
2 cuillères à soupe de sucre 
1 pincée de sel 
60 mL de lait fermenté ou lait ribot** ou de lait demi-écrémé + jus de citron frais (voir Note 2**)

Note : les fruits doivent être mûrs à point et avoir du goût!! C'est ce qui fera la réussite de la tarte!

Note 2** : Si vous n'avez pas de lait fermenté ou lait ribot, mélangez vivement 60 mL de lait avec une cuillère à café de jus de citron frais et laissez reposer 10 minutes à température ambiante. C'est prêt!

Note 3*** : Vous pouvez bien sûr remplacer la pâte par la pâte de votre choix! Mais dans tous les cas, je vous conseille mille fois une pâte maison. Vous trouverez également différentes recettes très faciles comme celle-ci et celle-là, sur le blog.  





 
Préparation 

Préparer la pâte Simplissime : 
Dans le bol du robot multifonction ou robot pâtissier muni de la feuille ou dans un saladier à la main. Mélanger rapidement tous les ingrédients dans l’ordre jusqu’à ce qu’une boule se forme et se détache (rajouter un tout petit peu d'eau si nécessaire, une cuillère à soupe environ). Filmer la boule étalée en un disque épais et réfrigérer une petite heure. Si on la laisse plus longtemps au frais, il faudra simplement la faire revenir à température ambiante pour qu'elle redevienne plus souple et facile à étaler.



OU

Préparer la pâte n°2 au lait fermenté : 
Dans un robot de type robot-coupe multifonctions (ou robot pâtissier muni de la feuille ou à la main dans un saladier!), mélanger la farine, le sel, le sucre. Incorporer le beurre froid coupé en dés et pulser une dizaine de fois, jusqu’à ce que le tout soit bien mixé (ou à la main, sabler avec les doigts). 
Verser le lait fermenté et pulser rapidement jusqu’à ce que la pâte forme une boule et soit un peu collante. Il ne faut pas trop la travailler, comme toutes les pâtes à tarte.
Retirer la pâte du robot et l’aplatir en un disque épais. Filmer et laisser reposer au réfrigérateur pendant 1 heure minimum (ou plusieurs heures ou la veille! On peut également la congeler).

Préparer la garniture :  Placer la poudre d'amandes sur une plaque couverte de papier sulfurisé. Enfourner dans un four préchauffé à 180°C pendant une petite dizaine de minutes en remuant une fois, afin de la faire torréfier légèrement et de faire ressortir toutes ses saveurs. Attention, ça va vite! Mélanger la poudre d'amandes torréfiée avec la maïzena et les 2 cuillères à soupe bombées de sucre.

Dans un saladier, mélanger les fruits coupés en lamelles avec le sucre roux et la cannelle (pour des prunes ou quetsches) ou la vanille (pour des pêches, abricots, etc).

Placer la pâte sur un plaque couverte de papier sulfurisé et l’étaler au rouleau (éventuellement entre 2 feuilles de papier sulfurisé), pas trop finement, en un disque de 24 cm de diamètre environ.

Note 4 : Si vous avez préparé la pâte n°2 au lait fermenté, il est possible qu'elle soit assez collante selon la température de la pièce. Dans ce cas, placez la pâte ainsi étalée au congélateur 5 minutes.

Saupoudrer le fond de tarte du mélange à la poudre d’amandes, en laissant une bordure libre d'environ 4 cm. Placer les fruits par dessus en commençant par l'extérieur et côté peau plutôt vers le bas, puis refermer les bords de la pâte sur eux-mêmes en recouvrant légèrement les fruits.

Si vous avez préparé la pâte n°2 au lait fermenté, placez la tarte garnie au congélateur pendant 10 minutes ou au réfrigérateur 20 minutes, cela permettra de figer la pâte qui ne s'étalera pas à la cuisson.  
Pour la pâte Simplissime, il n'est pas nécessaire de placer la tarte au congélateur ou réfrigérateur.

Note 5 :  La pâte n°2 est très collante, c'est normal! C'est pour ça qu'il peut être utile de la placer au congélateur quelques instants pour la manipuler plus facilement. Ne vous inquiétez pas si elle vous parait peu esthétique lors du façonnage, elle sera parfaite après cuisson!



Préchauffer le four à 200°C.
Battre l’œuf à la fourchette dans un petit bol et badigeonner les bords de la pâte avec un pinceau Saupoudrer la pâte d'un voile de sucre en poudre (2 cuillères à soupe environ).
Saupoudrer enfin la pâte d’amandes effilées et les faire bien adhérer à la pâte avec les doigts.

Enfourner la tarte pour environ 35 à 40 minutes à 200°C, mode chaleur tournante si possible, jusqu’à ce qu’elle soit toute dorée et les fruits bien confits. Surveiller!

  
Servir tiède, c'est ainsi qu'elle est la meilleure (je conseille de la réchauffer rapidement au four au moment de servir) ou froide, avec de la glace vanille, de la chantilly, du yaourt grec ou rien du tout!

Ici version pêches jaunes


Déguster!!



La Note des Goûteurs : 18/20

mardi 20 août 2019

Salade de Tomates, Pêches rôties, Ricotta et Pesto maison

Je trouve que les fruits et légumes d’été sont tellement beaux et parfumés qu’il serait dommage de les dénaturer en les intégrant dans des préparations farfelues, pas vous? Du coup, en ce moment, je nous prépare essentiellement des tartes, des crumbles et évidemment des salades à foison!

En voici une que j’ai particulièrement adorée. Elle est composée de belles tomates multicolores et de pêches rôties, le tout surmonté de ricotta et d’un exquis pesto maison. 

Je sers généralement cette salade en plat principal (mais elle fera également une superbe entrée en plus petite portion) accompagnée de généreuses tranches de pain de campagne et de sablés au parmesan.

Un RÉGAL tout simple et à la portée de tous!! 


Ingrédients

Pour 2 personnes (en plat principal)

Mélange de tomates et de tomates cerises ou cocktail (rouges, jaunes, vertes et tomates cerises ici)
200g de ricotta fraîche (ou 1 boule de 250g de Mozzarella de Bufflone sinon) 
2 pêches ou nectarines jaunes

Pesto maison :
1 beau bouquet de basilic frais bien fourni 
30g de pignons de pin
40g de Parmesan non râpé (à la coupe) ou pecorino (pas de fromage déjà râpé ou en poudre!)
2 gousses d'ail
Huile d'olive extra vierge (50 mL environ)

Tomates confites du commerce ou bien maison selon cette recette :
5 grosses tomates ou 400g de tomates cerises
2 cuillères à soupe d'huile d'olive 
2 petites gousses d'ail pressées
1 cuillère à café bombée de sucre 
1 cuillère à café rase de sel fin 
Quelques branches de Thym émiettées ou thym séché

Pour accompagner : 2 belles tranches de pain de campagne ou autre pain de votre choix. Sablés au parmesan, crackers maison etc... (clic pour les recettes) 



Préparation

Préparer le pesto
Prélever les feuilles (sans les tiges) du basilic. Laver et sécher soigneusement et totalement celles-ci avec de l'essuie-tout.
Dans le bol du mixeur, verser le parmesan en morceaux, les pignons de pin et l'ail, mixer rapidement. Ajouter le basilic puis l'huile d'olive en filet, mixer encore rapidement et par à coups pour ne pas faire chauffer le pesto.  

Note : N'essayez pas d'obtenir un pesto lisse, c'est bien meilleur comme ça!

Préparer les pêches rôties :
Couper les pèches en grosses lamelles et les faire revenir dans une poêle avec un filet d'huile d'olive. Mélanger régulièrement. Ajouter un filet d'eau si elles accrochent au fond de la poêle. 


Préparer les tomates confites (ou les acheter dans le commerce sinon!) :
Préchauffer le four à 180°C.
Couper les tomates en 2 ou en 4 selon la taille, enlever les graines et sécher soigneusement avec de l'essuie-tout. Les placer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Il n'est pas nécessaire de les éplucher!
Saupoudrer du sel, du sucre, de l'ail pressé ou émincé finement et arroser généreusement de thym et d'huile d'olive. Mélanger délicatement avec les mains.
Disposer les tomates, face bombée contre la plaque et enfourner pour 45 minutes à une heure à 180°C. Surveiller bien : si les tomates dorent trop, baisser la température du four à 160°C au bout de 20 ou 25 minutes de cuisson, voire avant selon le four.
Note : Si vous utilisez des tomates cerises, il ne sera pas nécessaire d'enlever la pulpe. Il faudra également rapidement baisser la température du four à 160°C.

Dressage  : 
Couper les tomates fraîches en quartiers et les tomates cerises en deux.  Dresser les assiettes en disposant d'abord les tomates, les tomates confites et les pêches rôties, puis la ricotta en petites touches et enfin le pesto en bonne quantité. Poivrer. Saler très légèrement.



Déguster cette belle salade accompagnée de bon pain de campagne!



Note : Il est possible de remplacer la ricotta par de la mozzarella Bufala ou par de la Burrata comme sur la photo ci-dessous.



A table!!!

la Note des Goûteurs : 19/20

jeudi 15 août 2019

Rillettes Express au Thon et aux Herbes

 L’été est la saison par excellence des tartinades en tout genre, vous ne trouvez pas? En même temps, elles se réalisent en quelques secondes, se dévorent encore plus rapidement et cerise sur le gâteau, leur préparation ne nécessite même pas d’allumer son four! 

Je vous l’accorde, celle-ci n’a rien de révolutionnaire : thon et fromage frais, c’est du vu et revu... Mais ainsi pimpée avec des herbes fraîches, du jus de citron et une pointe de moutarde, cette tartinade nous amène dans une toute autre dimension de régalade! 

Je la sers le plus souvent avec du bon pain et des crudités, ou bien avec des crackers maison ou des délicieux sablés au parmesanou encore avec mes blinis adorés. Rien de plus à ajouter pour en faire un succès unanime chez petits et grands sans se prendre la tête et ça, je peux vous dire que ça fait du bien! 

 
Ingrédients

Pour 4 personnes

270g de thon au naturel (1 grosse boîte) 
60g de fromage frais type Saint-Moret + 60g de fromage fouetté type Madame Loïk (on peut les remplacer par 2 petits suisses + 1 grosse cuillère de crème fraîche épaisse ou par 120g de carrés frais ou 120g de Saint-Moret)
1 filet de jus de citron frais (pas en bouteille!) 
1/2 cuillère à café de moutarde 

Ciboulette fraîche ciselée *
Aneth fraîche ou surgelée *
1 pincée de paprika
+/- une échalote ciselée finement (facultatif)

Note* : Variez les herbes en fonction de vos envies. C’est aussi très bon avec du basilic frais!


Préparation

Égoutter le thon et l’émietter à la fourchette dans un grand bol puis y ajouter tous les ingrédients dans l’ordre. Saler et poivrer. Goûter et rectifier l’assaisonnement.  

Filmer et placer au frais pour une heure (ou bien plus longtemps!)

Déguster avec des crackers maison, des sablés au parmesan, des blinis (clic pour les recettes) ou simplement avec du bon pain et des crudités!



La Note des Goûteurs : 16/20 

lundi 12 août 2019

Tarte aux Abricots et au Thym (ou au Romarin)

Qu’est-ce que j’aime le temps des fruits d’été moi! Pêches, nectarines, melon, groseilles, framboises, tout y passe et je dévalise quasi quotidiennement les étals de mon primeur (pour son plus grand bonheur... Je vois ses yeux clignoter d’excitation dès qu’il me voit débarquer avec mon gigantesque cadis aux couleurs criardes!) . 

Et voilà que l’envie d’une bonne tarte fruitée s’est faite sentir ce week-end. J’avais justement repéré il y a quelques temps une recette de tarte aux pêches et au romarin publiée par le chef Ottolenghi, recette qui a d’ailleurs été reprise par bon nombre de mes blogs favoris ces derniers mois. Mais ce jour-là, ce sont des superbes abricots qui m’ont mis l’eau à la bouche alors j’ai repris l’idée de base du grand maître et puis... J’ai tout changé pour arriver a cette magnifique tarte aux parfums d’été!

Le thym frais (mais je l’ai refait depuis avec du romarin et c’est tout aussi réjouissant!) vient ici chatouiller le palais sans être prédominant pour autant et les arômes de citron vert apportent une discrète et délicate touche fraîche et acidulée.

On obtient au final un véritable shot d’été qui nous transporte instantanément des années en arrière, dans le merveilleux jardin fleuri de Mamie (OK, OK, ma grand-mère n’a jamais eu de jardin mais on ne va pas chipoter hein!)... 

Prêts? À vos tartes! 


Ingrédients 

Pour une tarte de 23 ou 24cm de diamètre (6 personnes)

1kg100 environ d’abricots mûrs mais encore un peu fermes pour obtenir 600 à 700g dénoyautés (ou pêches ou un mélange pêches / nectarines!) 

Marinade : 
Le jus de 2 petits citrons verts ou un gros 
Le zeste assez fin d’un citron vert (faits à la microplane idéalement)
50g de sucre en poudre 
1 cuillère à soupe bombée de miel type acacia ou toutes fleurs 
1 grosse poignée de thym frais ou 2 à 3 belles branches de romarin frais selon les goûts

1 pâte feuilletée pur beurre* du commerce ou maison (ou autre pâte, voir note*)
Une poignée d’amandes entières grossièrement concassées
1/2 cuillère à café de maïzena
Une grosse poignée de poudre d’amandes (torréfiée rapidement au four ou à la poêle sans matières grasses, c'est meilleur!) 

Note 1* : si comme moi, vous ne faites pas votre pâte feuilletée maison, je vous conseille la pâte feuilletée Picard qui est pour moi l'une des meilleures dans le commerce. Mais si vous avez la chance de trouver de la pâte feuilletée François, c'est le top du top... Dans tous les cas, vérifiez toujours qu'elle soit pur beurre pour assurer un beau feuilletage. 
On pourra aussi remplacer la pâte feuilletée par une délicieuse pâte sablée maison ou par une pâte sucrée aux amande (clic pour les recettes) mais évitez de les acheter dans ce cas, celles du commerce ne sont souvent pas terribles!


Préparation

Dénoyauter les abricots et les couper en fines tranches puis les verser dans un saladier. Dans un petit bol, mélanger le sucre. le miel, les branches entières de thym ou de romarin, les zestes du citron vert et le jus des 2 citrons verts. Verser ce jus sur les abricots et laisser mariner 2h au frais (ou 1h minimum).


Égoutter soigneusement et totalement les abricots dans une passoire et récupérer le jus pour obtenir environ 75 ou 80g de liquide. Enlever les branches de thym / romarin et les réserver.


Prélever 2 cuillères à soupe du jus obtenu et mélanger vivement avec la demi cuillère à café de maïzena. 

Préchauffer le four à 180°C.

Foncer un moule à tarte métallique perforé ou un cercle à tarte posé sur une grille perforée couverte de papier sulfurisé avec la pâte. Piquer avec une fourchette.

Note 2 : Si vous n’avez pas ce type de moule ou de grille perforée, vous pouvez simplement disposer la pâte, sans moule, sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, façon tarte fine rustique. Dans ce cas, il faudra laisser un pourtour libre d’au moins 1 cm afin de replier la pâte sur la garniture et il faudra préférentiellement utiliser une pâte feuilletée qui est plus adaptée à ce type de présentation que les pâtes sablées ou brisées.

Saupoudrer le fond de tarte avec la poudre d’amandes puis recouvrir joliment avec les abricot (idéalement peau vers le bas et pulpe vers le haut pour avoir le moins de jus possible).


Placer une grille en bas du four et enfourner dans le bas du four (pour que le dessous cuise bien et que les abricots ne mouillent pas trop la pâte) pendant 25 minutes à 180°C.

Pendant que la tarte cuit, verser le jus et la maïzena délayée dans une petite casserole et faire bouillir sur feu fort pendant environ 2 petites minutes, tout en remuant régulièrement, afin d’obtenir un jus sirupeux. Verser dans un petit bol et réserver.

Sortir du four et avec un pinceau, badigeonner les abricots et le haut de la pâte avec le sirop puis repartir un peu partout le thym ou le romarin émietté (sans les tiges). Ajouter enfin les amandes concassées.

Enfourner à nouveau pour 30 minutes à 180°C toujours en bas du four. La tarte doit être dorée et la pâte bien cuite.

Note 3 : J’ai enlevé le cercle très délicatement, après avoir passé un fin couteau, 15 minutes avant la fin de la cuisson, afin que les bords soient bien croustillants mais ce n’est pas du tout obligatoire. 


Servir tiède ou à température ambiante selon les goûts, avec une quenelle de crème fraîche ou une boule de glace ou avec rien du tout!



Note 4 : On  peut éventuellement préparer la tarte la veille et la conserver au frais mais dans ce cas, je préfère la démouler et la réchauffer au four à 200°C pour qu'elle retrouve son croustillant.
 

  
La Note des Goûteurs : 17/20

samedi 10 août 2019

“Fajitas” Revisités Saumon / Mangue (IG Bas)

Après avoir fait et refait les Fajitas revisités au poulet et aux poivrons ces dernières semaines (clic pour la recette), j’ai eu envie de les réinventer en imaginant une garniture fraîche à base de saumon, mangue et d'avocat. Celle-ci n’est d’ailleurs pas sans rappeler ma recette chouchou de tous les temps, j’ai nommé LE tartare saumon / avocat/ mangue (clic)!

Je vous l’accorde, avec cette version, on s’éloigne encore plus du Fajitas original Mexicain (je sens que les puristes vont encore me tomber dessus. Goûtez... et on en reparlera ensuite!) mais on s’en met plein les doigts et les papilles, tout en restant dans le registre frais, sain et gourmand que j'affectionne tant...

Au final, on sort des sentiers battus, certes, mais surtout, on se régale!


Ingrédients 

Pour 3 personnes 

2 pavés de saumon frais ou bien surgelé de bonne qualité et décongelé au frais (Picard bio pour moi)

Marinade du saumon:
1 cuillère à soupe de sauce Sriracha ou équivalent (voir note*)
1 demi cuillère à soupe de miel neutre liquide type acacia ou toutes fleurs
Le jus frais d’un demi citron vert 

1 mangue mûre coupée en petits morceaux
1/3 concombre coupé en tous petits dés
1/2 oignon rouge haché finement (ou oignon nouveau)

Ecrasé d'avocat :
1 gros avocat mûr à point
Un filet de jus de citron vert 
Une pincée de paprika
Une poignée de coriandre fraîche (ou ciboulette ou aneth fraîche selon les goûts)
Feuilles de Sucrine (environ 4 pièces selon la taille des feuilles)

Pour servir : Un peu de crème fraîche épaisse et/ou purée de piment selon les goûts + un filet de jus de citron vert frais

Note : la sauce Sriracha se trouve facilement en grande surface en rayon produits exotiques. On peut la remplacer par une autre sauce piquante comme la Sweet Chili sauce (en adaptant au besoin la dose de miel)





Préparation 

Mélanger les élements de la marinade dans un petit bol. Goûter et rajouter un peu de miel au goût. Faire mariner le saumon 30 à 50 minutes au frais dans un sac congélation en le massant bien avec la préparation. 

Verser dans un petit plat le saumon et sa marinade et faire cuire 14/15 minutes dans un four préchauffé à 150°C. Le couper en petits morceaux.

Préparer la salade mangue / concombre /oignon rouge et mélanger avec le jus d'un demi citron vert et un filet d'huile d'olive extra vierge. Réserver.


Au moment de servir, mélanger la salade mangue / concombre avec le saumon émincé puis garnir les feuilles de sucrine lavées et séchées avec cette garniture.

Dans un bol, écraser à la fourchette l'avocat et le mélanger avec un filet de jus de citron vert frais et une pincée de paprika. Saler, poivrer et rectifier l'assaisonnement. Attention, l'avocat noircit vite, donc ne l'écrasez qu'au moment de servir! 


Sur chaque "Fajitas", disposer une quenelle d'avocat écrasé puis de la coriandre ciselée.


Servir éventuellement avec un peu de crème fraîche épaisse et un filet de jus de citron vert sur le tout pour une touche fraîche et acidulée, et/ou avec un peu de purée de piment selon les goûts.

Déguster!




La Note des Goûteurs : 19/20  

samedi 3 août 2019

Tarte Craquante au Caviar de Courgettes et Chèvre frais sur base de Crackers (IG Bas)

Une belle tarte fraîche, saine et gourmande pour affronter la chaleur comme il se doit, ça vous dit? Alors j’ai pile-poil ce qu’il vous faut, petits veinards!

En reprenant l’idée de base de ma tarte crackers au houmous maison et poivrons grillés qui avait déjà eu un franc succès l’année dernière, j’ai choisi ici de garder la délicieuse base craquante et de la recouvrir d’une non moins délicieuse crème de courgettes parfumée à l’ail et au citron. J’ai recouvert le tout de légumes grillés et de chèvre frais et j’ai obtenu cette excellente tarte qui a été dilapidée (à 2!!) en un seul repas... Assez représentatif de l’enthousiasme qu’a généré cette recette!

A refaire tout au long de la pleine saison des courgettes et à accompagner d’une salade verte et d’un petit verre de rosé bien évidemment!



Ingrédients 

Pour 4 personnes (ou 2/3 grands gourmands...)

Pâte croquante de type crackers 
125g de farine d’épeautre complète ou non (j’ai utilisé de la T80) ou farine de blé semi-complète ou farine de seigle (ou farine blanche classique sinon!)
55g de flocons d’avoine
1 pincée de sel
4 cuillères à soupe d’huile d’olive
5 cuillères à soupe d'eau 
10g de sésame doré (facultatif)

Caviar de courgettes (recette trouvée sur "La tendresse en cuisine" et réadaptée!) :
4 courgettes petites et fermes 
2 gousses d’ail
Le jus d’un demi citron juteux 
Quelques tiges de ciboulettes ou feuilles de persil plat
Une pincée de piment en poudre 
Une pincée de cumin
2 cuillères à soupe d’eau 
2 cuillères à soupe + un bon filet d’huile d’olive extra vierge 

Légumes grillés : 
1 gros poivron rouge ou 2 moyens 
1 petite courgette ferme
200g de chèvre frais (type petit Billy) ou de fêta  
Pignons de pin ou graines de tournesol ou graines de courge ou amandes effilées
Ciboulette ciselée


 

Préparation 

Préchauffer le four à 180°C

Préparer la pâte  craquante : 
Mélanger dans un saladier la farine, les flocons d'avoine, le sésame et le sel. Creuser un puits au milieu et ajouter l'huile d'olive et l'eau. Mélanger avec une cuillère puis rapidement à la main jusqu'à ce qu'une boule se forme (rajouter un peu d'eau si besoin). 
 
Étaler la pâte très finement en rectangle entre 2 feuilles de papier sulfurisé et la placer sur une plaque en conservant le papier du dessous. Retailler les bords si besoin à l'aide d'un couteau.





 

Enfourner pendant 20 à 25 minutes à 180°C. La pâte doit être dorée et craquante. Laisser totalement refroidir.


Faire rapidement griller les pignons ou graines ou amandes sur une poêle sans matières grasses, ou au four pendant 5/10 minutes à 180°C.

Préparer le caviar de courgettes :
Couper les 4 courgettes en rondelles assez fines et les couper à nouveau en deux pour avoir des demi rondelles. Placer dans un saladier et arroser généreusement d'huile d'olive, saler et poivrer. Ajouter les gousses d'ail non épluchées en chemise écrasées simplement avec le plat d'un couteau. Bien mélanger. Verser le tout sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Enfourner pour environ 40 min à 180°C. Les courgettes doivent être bien tendres. Laisser refroidir quelques instants.

Noteon peut bien sûr faire cuire les courgettes à l’avance.


Mixer dans un petit blender ou robot ou mixeur plongeant les courgettes cuites avec le jus d'un demi-citron, la ciboulette ou quelques feuilles de persil plat, les gousses d’ail épluchées, une pincée de cumin, une petite pincée de piment, 2 cuillères à soupe d'huile d'olive extra vierge et 2 cuillères à soupe d'eau. Mixer bien pour obtenir une purée fine. Rajouter un peu d'eau ou d’huile d’olive si nécessaire. Goûter et rectifier l'assaisonnement en sel, poivre, cumin. Verser dans un bol, filmer et conserver au frais.



Faire griller sur une plancha, un grill, une simple poêle ou sous le grill du four, le poivron rouge émincé en lamelles et une courgette coupée en rondelles assez fines. Laisser totalement refroidir. 

Note : Épluchez les poivrons si vous le souhaitez, la peau s’enlèvera facilement après refroidissement.

Au moment de servir, tartiner de caviar de courgettes puis recouvrir de légumes grillés, de chèvre frais ou de fêta émiettée, de ciboulette ciselée et de pignons grillés.


Déguster la tarte accompagnée d’une belle salade!

Note : Vous pouvez préparer tous les éléments à l’avance mais ne procèdez au montage qu’au dernier moment afin de garder le croustillant de la pâte crackers.


La Note des Goûteurs : 18/20

Imprimer la recette

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...