lundi 11 avril 2016

Bagels maison

Cela faisait un petit moment que je songeais à me lancer dans la réalisation de bagels maison.
Car les bagels, j'adore ça mais je suis souvent déçue par ceux que je consomme dans les échoppes parisiennes. Enfin, ça c'était avant de découvrir les bagels de Bob Kitchen. Je vous en avais déjà parlé ici et je suis toujours aussi dithyrambique : ce sont les seuls bagels de Paris qui font chavirer mon estomac et qui supportent la comparaison avec les merveilles que j'ai pu déguster au Canada et aux US...

Il était donc grand temps que je m'essaye à l'exercice périlleux des bagels faits maison. La première fois n'a pas été la bonne, cette recette est donc le fruit de multiples expérimentations plus ou moins réussies (ou lamentablement ratées, au choix).

Et finalement, à force de ténacité, j'ai enfin réussi à obtenir des bagels tous dorés, bien dodus, à la coque croustillante et à la mie moelleuse. Alors c'est vrai, la recette est un peu longuette mais vous pouvez sans problème congeler vos petits pains pour une utilisation ultérieure! Vous serez bien contents quand le réfrigérateur sera vide et que vous aurez envie d’improviser une soirée bagels!



Ingrédients

Pour 12 bagels de taille moyenne :

550g de farine de type 65 ou 55
2 sachets de levure de boulanger (Briochin, de Alsa pour moi, ma préférée) ou 11g de levure fraîche
1 belle cuillère à soupe de sirop de malt ou de mélasse ou de miel
350 mL d'eau tiède
1 cuillère à soupe d'huile végétale neutre
1 cuillère à café de sel
1 œuf pour dorer
Graines de sésame ou pavot

Liquide de pochage :
1 cuillère à soupe de mélasse ou de vergeoise brune ou de sucre roux
1 cuillère à soupe de fécule de pommes de terre ou de maizéna
1 grande casserole d'eau


Préparation

Dans le bol du robot idéalement (ou à la main si vous êtes prêt à faire du sport), mélanger la farine, les sachets de levure de boulanger Briochin puis le sirop de malt,  le sel, l'huile et l'eau tiède.

Si vous utilisez de la levure fraîche ou des sachets d'une autre marque, les mélanger avec une partie de l'eau tiède et laisser reposer quelques minutes avant ajout des autres ingrédients. Regardez toujours la notice sur le dos du sachet!

Pétrir à l'aide du crochet (ou à la main donc) pendant 10 bonnes minutes.
Cette longue phase de pétrissage est indispensable à la bonne réussite des bagels!

Couvrir et laisser lever une heure, dans un endroit chaud, pour que la pâte double de volume : à coté du radiateur ou du four allumé par exemple!

Diviser la pâte en 12 portions, façonner des boudins de pâte et former les bagels.
Le trou central doit être assez large, il rétrécira pendant la cuisson. 

Disposer les bagels au fur et à mesure sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et d'un voile de farine ou de semoule (ce qui facilite grandement le "décollage").

Laisser à nouveau lever dans un endroit chaud pendant une vingtaine de minutes.



Préchauffer le four à 250°C.

Mélanger une bonne quantité d'eau froide avec la fécule.
Faire bouillir ce mélange eau et fécule dans une grande casserole et ajouter la mélasse ou le sucre vergeoise. Baisser un peu le feu, l'eau doit juste frémir.

Plonger les bagels 2 par 2 ou 3 par 3 dans la casserole selon la taille de celle-ci.
Les retourner au bout d'une minute puis laisser frémir encore une minute de l’autre côte.

Les sortir un par un à l'aide d'une écumoire et les disposer sur de l'essuie-tout pour enlever le surplus d'humidité.
Faire de même avec tous les bagels. Les placer au fur et à mesure sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Dorer à l’œuf et saupoudrer de sésame ou de pavot. Enfourner et baisser immédiatement la température du four à 230°C. Laisser cuire 10 à 15 minutes, les bagels doivent être bien dorés.



Et voilà, il ne vous reste plus qu'à déguster, coupés en deux, toastés rapidement et garnis à votre convenance.

Si vous ne les mangez pas dans les heures qui suivent, congelez-les, ils ressortiront comme frais!





  La Note des Goûteurs : 17/20    

 

11 commentaires:

LadyMilonguera a dit…

Sympa ces bagels maison !

laura a dit…

ils sont jolis tes pains à bagel !

Betty a dit…

Pour ma part, jamais je ne trouverai meilleurs que les bagels en plein coeur du quartier juif à Montréal... les meilleurs de ma vie et je te les conseille vivement si tu es amatrice !

Claire a dit…

Lady Milonguera :je ne te le fais pas dire!

Laura : Merci , ravie de t'avoir donné envie!

Claire a dit…

Betty : oh que je suis d'accord avec toi!!!!! J'ai gouté aux bagels dont tu parles l'été dernier et j'en suis tombée à la renverse! Effectivement, je pense qu'aucun ne leur arrive à la cheville , mais on peut toujours essayer :)!

The-foodtrotter a dit…

J'adore tes bagels, quand je vois les miens, aussi dur que du chewing gums, je sent que je vais te piquer la recette ;)

Gourmandine 47 a dit…

Ils sont beaux tes bagels !!! je n'ai jamais essayé d'en préparer, mais je vois ta recette ça donne envie de tester. J'adore :-)

Bonne journée
A bientôt

Claire a dit…

The Foodtrotter : ne t'inquiète pas , je suis aussi passée par la phase Chewing gum lors de mes expérimentations! Essaye cette recette :) Bises!

Claire a dit…

Goumandine 47 : ouiiiii laisse-toi tenter! Ce n'est pas bien compliqué, promis!

Anonyme a dit…

Bjr claire, j’adore ton blog. J’ai fait grand nombre de tes recettes!
Étant québécoise, les bagels j’adore!
J’ai suivi tout à la lettre malheureusement :
- tres dur à boudiner, la prochaine fois je ferai des boules que je trouerai
- c’est fade, je rajouterai plus de sel la prochaine fois
- ils ont bien gonflé mais après le pochage, ça s’est complètement ratatiné...
Et ça ne s’est pas amélioré avec la cuisson ! Pourquoi????
- grosse erreur à ne pas faire : laisser trop longtemps sur le sopalin! Du coup ça a collé et ça ne s’est pas décollé!
J’ai hâte de lire tes conseils
Merci


Claire a dit…

Cher anonyme : malheureusement, je n’ai pas de réponse exacte à te donner, il faudrait que je sois avec toi dans ta cuisine pour comprendre ce qui n’a pas marché! Il est possible que la farine utilisée au Québec soit plus riche en gluten que celle en France, ce qui pourrait être un début d’explication ! J’ai fait plusieurs fois cette recette et je n’ai jamais eu ce souci donc je pencherais pour cette hypothèse. A bientôt

Imprimer la recette

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...