dimanche 26 novembre 2017

Coup de Coeur Parisien : Le Méchoui du Prince

Dans ma famille, le Couscous, c'est sacré. Faute de Pizza de la Mamma, chez moi, c'était Couscous de la Mémé! En effet, depuis mon enfance, je suis bercée par les pastillas, Tagines et autres délices orientaux. Il faut dire que j'ai la chance d'avoir une grand-mère marocaine qui est aussi une excellente cuisinière...

Alors forcément les restaurants orientaux, je ne les fréquente pas souvent, voire pas du tout, non pas par manque d'envie mais plutôt par peur d'être déçue.

Mais il n'y a que les idiotes qui ne changent pas d'avis, m'a dit un grand Sage.
Voilà comment je me suis retrouvée à tester Le Méchoui du Prince, un soir glacial de Novembre, emmitouflée dans ma doudoune et mes 3 écharpes, à la fois curieuse, affamée, septique, et gelée (oui oui, tout ça à la fois).
Et nom d'une corne de gazelle, Dieu que c'était bon! Ma grand-mère me tuerait si elle lisait ces lignes mais j’irai même jusqu’à dire que le couscous du Prince pourrait détrôner la recette familiale (ça y est, me voilà reniée. Qu'on me tranche la tête!).



Mais revenons-en au commencement pour que je vous raconte tout ça.

Le cadre intime et chaleureux du restaurant me séduit immédiatement. Nous voilà transportés en quelques secondes dans un conte des milles et une nuits


Par pur hasard (la chance du débutant?), nous tombons ce jour-là sur une soirée* animée par deux musiciens et chanteurs de talent. Nous passerons donc la première partie de soirée à se laisser porter par une musique métissée entre Orient et Occident, tout en sirotant nos délicieux et surprenants cocktails à base de Bukha aux figues, de citron vert et de menthe fraîche. 

Mojito du prince : Bukha, citron vert et menthe fraîche 
Daikiri Casablanca : Rhum et sirop de dattes

Puis nous attaquons les choses sérieuses avec un assortiment d'entrées composé de Briouats croustillants au chèvre et aux légumes, de carottes aux épicesde caviar d’aubergine et de poivrons confits aux tomates et au cuminle tout accompagné de pain tout chaud.
OK, je l’avoue, nous ne nous attendions pas à une entrée aussi copieuse, petits naïfs que nous sommes! Il nous fallait pourtant garder de l’appétit pour la suite qui s’annonçait pantagruélique!

Carottes aux épices et Briouats
Salade de poivrons confits

La suite justement, parlons-en. J’opte pour le Tagine d'agneau aux pruneaux, amandes, sésame et cannelle.
Et je succombe. Mon Tajine est EXQUIS, la viande est si fondante qu’elle se mangerait à la petite cuillère et tous ces fruits secs lui vont à ravir. Je ne vous parle même pas de la semoule fine qui s’accorde merveilleusement avec les saveurs sucrées salées de l’agneau...

Tajine d'agneau aux fruits secs

En face , le Gourmand, qui s’est laissé tenter par le Couscous du Prince, ne pipe plus mot. Il savoure... Quand il réouvre enfin  la bouche, c'est pour user de superlatifs : la merguez est fabuleuse, l'agneau est fou, le bouillon est dingue. Je goûte... Et j’acquiesce.


Couscous du Prince

C’est alors qu’un fait inattendu se produit : le Gourmand ne parvient pas à bout de son couscous (qui nourrirait facilement 3 personnes, il faut le dire!) . Il en pleurerait presque mais voilà, son estomac a ses limites. Qui l’eut cru???

L’histoire aurait pu s’arrêter là... Mais c’était sans compter la force de persuasion de notre hôte ("Mange ma fille!". Ah non, ça, c’était ma grand-mère...) qui nous propose d'accompagner notre thé à la menthe d'un assortiment de pâtisseries orientales. Warriors que nous sommes, nous abdiquons. 
Et ces douceurs sont tellement savoureuses, étonnamment peu grasses et justement sucrées, que nous en venons rapidement à bout.
Des Warriors, je vous dis.

Assortiment de pâtisseries orientales


On quitte les lieux avec le sourire, repus (ça, c’est le mot politiquement correct pour dire à la limite de l’explosion) et ravis, avec la furieuse envie de revenir goûter la star du lieu : le Méchoui évidemment!


Note* : Le premier et le troisième jeudi du mois, à partir de 19h, le restaurant propose une soirée musicale comme celle à laquelle j'ai pu assister : "Les Jeudis de l'Orient". Pour plus d'informations, allez jeter un œil sur leur site!



Un grand merci à Afsaneh pour l'invitation!


Le Méchoui du Prince
36 rue Monsieur le Prince
75006 Paris

10 commentaires:

La Parisienne bleue a dit…

Ça a l’air terrible !! Et ton article est super bien écrit , j’adore!

Lila a dit…

Ce Tajine me fait rêver...

Veronika K. a dit…

Whooo , c'est l'heure du petit dejeuner mais j'ai envie d'un couscous maintanant lol! Merci pour l'adresse

Aurore a dit…

J'ai déjà lu quelques avis positifs qui donne envie de pousser la porte !
Cependant, est-ce que cela vaut le coup si l'on est végétarien ?
Belle journée !

barbara a dit…

wow, la tonne de photos, merci !! j'avais pas tout vu sur instagram :) bizzzz bonne soirée

Claire a dit…

La parisienne bleue : c'est adorable, merci!

Claire a dit…

Lila : c'est fait pour :)

Claire a dit…

Veronika : au petit dej , c'est peut-être un peu dur (quoique?) mais pour le brunch , ça me conviendrait très bien aussi!

Claire a dit…

Aurore : OUI! Du côté des entrées, il y a beaucoup de choix végétariens, et pour les plats, le Couscous aux légumes a l'air de valoir son pesant de cacahuètes. Et puis vu que l'équipe est très sympa, à mon avis tu peux sans problème demander l'un des Tajines à la viande en la remplaçant par des légumes... Tu me diras si tu testes!

Claire a dit…

Barbara : héhé je me suis lâchée avec les photos effectivement! J’espère que ça t'a donné envie ;) Bises!

Imprimer la recette

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...