vendredi 16 février 2018

Risotto de Boulgour aux Noix de Saint-Jacques (IG Bas)

Et bien, quel mois de février! On gèle, après avoir été ensevelis la semaine dernière sous la montagne de neige Parisienne (je n'aurais jamais cru écrire ça un jour!). Du coup, OUT les salades et les smoothies glacés et bienvenue aux raclettes et autres petits plats réconfortants. Dans ce registre, le risotto est évidemment un maître en la matière. Mais pourquoi en faire un plat très (et trop) riche alors qu'on peut aisemment se régaler avec une version plus saine et bien plus légère?
Vous vous en rappelez peut-être : le risotto de boulgour pioché chez Alison fut pour moi une révélation en 2017, servi à l'époque avec du saumon grillé. J'ai donc naturellement voulu récidiver en y ajoutant quelques oignons nouveaux, des baies roses, des zestes de citron et surtout de magnifiques noix de Saint-Jacques toutes dodues qui n'attendaient qu'à être sublimées. Je vous épargne tout suspense : ce fut fameux!
Pas de doute, je suis définivement tombée amoureuse de cette variante IG Bas du risotto et je vous conseille fortement de vous y essayer, que vous soyez soucieux de votre ligne et de votre santé... Ou pas!

Si vous l'essayez, n'hésitez pas à laisser un commentaire ici ou sur ma page Facebook.  Et pour avoir un aperçu de toutes mes recettes à venir, rejoignez-moi sur Instagram!


Ingrédients

Pour 2 personnes

100g de boulgour (à gros grains)
300g d'eau
1 cube de bouillon (de légumes ou de volaille)
3 blancs de poireau
Le vert et un peu de blanc de 2 oignons nouveaux
1 cuillère à soupe bombée de crème épaisse à 15% de MG (ou de crème entière)
Les zestes fins d'un citron jaune
1 verre de vin blanc sec (20 cL environ)
10 à 12 noix de Saint-Jacques
Baies roses
Quelques copeaux de Parmesan (facultatif)


Préparation

Faire revenir les poireaux émincés avec un filet d'huile d'olive sur feu moyen, tout en remuant très souvent. Ils doivent fondre doucement et à peine colorer.

Ajouter le boulgour, remuer bien puis verser le verre de vin blanc sec.


Laisser le liquide s'évaporer.
A ce stade, vous pouvez vous arrêter là si vous souhaitez préparer le risotto à l'avance.

Ajouter l'eau froide puis le cube de bouillon. Couvrir et laisser cuire 5 à 10 minutes à couvert, en remuant une fois pendant la cuisson.
Goûter, le boulgour doit être juste cuit, ferme et fondant.  

Le temps de cuisson dépendra du type de boulgour utilisé puisque la recette originale préconise une vingtaine de minutes alors que pour moi, il a cuit beaucoup plus rapidement!

Enlever le couvercle et mélanger bien. Il ne doit plus rester de liquide.

Hors du feu, verser la crème et mélanger. Rajouter enfin les oignons nouveaux émincés (le vert et une partie du blanc) et les zestes de citron. Saler légèrement et poivrer généreusement.

Couvrir 5 minutes la casserole afin que toutes les saveurs se mélangent. Goûter et rectifier l'assaisonnement.

Pendant ce temps; poêler rapidement les Saint-Jacques sur feu vif pendant 30 secondes de chaque côté. Couper la moitié en morceaux et les incorporer au Risotto.

Dresser les assiettes en disposant les Saint-Jacques entières restantes sur le risotto. Saupoudrer de baies roses (et de quelques copeaux de Pamesan si vous le souhaitez) et déguster immédiatement.






L'avis du Gourmand : 

Le risotto c'est un peu les montagnes russes. Souvent hyper cuit, trop pâteux, pas assez crémeux ... 
Celui-ci est vraiment délicieux! Pour moi, le must du must c'est le risotto aux saint-jacques mais je pense que ça devrait être vraiment bon avec des asperges !


La Note des goûteurs : 18/20

8 commentaires:

LadyMilonguera a dit…

Plutôt sympa ce risotto !

Carrara a dit…

pourquoi vous appelez ça "risotto" alors que vous faites une cuisson pilaf ?

massacre à la mandoline a dit…

Super gourmand, miam miam!!
Belle journée :)

Anonyme a dit…

Sobre que envolve empreendedorismo digital.

Claire a dit…

LadyMilonguera : je te le confirme!

Claire a dit…

Carrara : tout simplement parce que les ingrédients (vin blanc, bouillon, crème) sont identiques et que les saveurs en bouche sont celles d'un risotto. Mais vous pouvez l'appeler Boulgour Pilaf si vous le désirez :)

Claire a dit…

Massacre à la mandoline : oh merci, c'est vrai que c'est bien bien gourmand! A bientôt

Labella Labella a dit…

Je m’arrête très souvent sur votre site que j’apprécie beaucoup, cela me permet de m’évader et de penser à autres choses….Que du bonheur !! Merci
voyance gratuite en ligne par email

Imprimer la recette

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...