Les Hallot ou le Pain Brioché de compétition !

Voila la preuve formelle qu'avec une bonne recette, on peut faire des miracles! J'ai essayé une bonne dizaine de recettes de Halla, un pain traditionnel juif délicieux, extrêmement moelleux... Quand il est bien réussi!

Les Hallot accompagnent à merveille des petites salades orientales en entrée comme ces carottes au cumin ou ce houmous de petits pois, mais sont tout aussi appréciables au petit-déjeuner, tartinées de beurre, de miel ou de confiture (ou des 3 à la fois!).

A chaque essai, j'étais déçue : arrière goût de levure, texture trop sèche, goût trop salé, et j'en passe! Puis récemment, j'ai trouvé sur le blog "c'est ma fournée" ici, une recette qui m' a donnée envie de retenter expérience malgré mon découragement. J'ai fait quelques petits changements mineurs (diminution du sucre, adaptation de la cuisson...).

Et là, le miracle se produit! J'ai obtenu 2 excellentes et superbes Hallot.
Une recette à conserver absolument et que je ne peux que vous conseiller de tester!

Ingrédients

Pour 2 gros pains (divisez par 2 pour n’en faire qu’un!)

1 Kg de farine (type T45)
20g de levure de boulanger fraiche (ou 4 sachets de levure de la marque "Briochin" de Alsa : 1 sachet pour 250 g de farine, je la trouve plus facile d'utilisation)
2 œufs (+ 1 œuf pour la dorure) 
100g de sucre
20g de sel 
100 mL d'huile neutre (de tournesol ou mélange 4 huiles par exemple)
390 mL d'eau tiède (pas chaude surtout) 
Quelques graines de sésame ou de pavot

Préparation

Émietter la levure dans la cuve du robot, ajouter l'eau tiède et délayer. Laisser reposer quelques minutes.

Note : Si vous utilisez comme moi des sachets Briochin de Alsa, les mélanger directement à la farine puis ajouter le reste des ingrédients. Attention, si vous prenez des sachets d'une autre marque, il faut généralement les utiliser comme la levure fraîche c'est à dire les mélanger avec  l'eau tiède. Regardez toujours la notice sur le dos du sachet!

Ajouter la farine puis tous les autres ingrédients (en mettant le sel en dernier, qui ne doit jamais être en contact direct avec la levure) et pétrir pendant 10 VRAIES minutes à très faible vitesse, jusqu'à obtenir une pâte bien souple. On peut bien sûr le faire à la main en faisant un puits dans la farine et en y ajoutant au centre tous les autres ingrédients liquides.

Placer la pâte dans un grand bol, et couvrir avec un torchon. Laisser tranquillement lever pendant 2 heures environ, dans une pièce chaude (à côté du radiateur ou d'une fenêtre ensoleillée par exemple). On peut aussi la faire lever au four à 30° avec un petit bol d’eau à côté et un torchon humide tiède sur le récipient.

Lorsque la pâte a doublé de volume, dégazer avec le poing, diviser en 2 boules et faire avec chacune 4 ou 5 boudins de pâte puis procéder au tressage à 4 brins (clic) ou à 5 brins (clic). Les 2 sont très faciles. A vous de voir!

Couvrir avec un torchon. Laisser à nouveau lever dans une pièce chaude pendant une heure. 
Cette étape est indispensable à la réussite des hallot.


Au bout de ce temps, préchauffer le four à 170°C.

Procéder à la dorure du pain : battre un oeuf entier avec une pincée de sel. Repartir sur les pains avec un pinceau. Parsemer ensuite de sésame et/ou de graines de pavot.

 

Enfourner pendant environ environ 30 minutes à 170°C.

Vous pouvez sans problème congeler les Hallot, une fois refroidies, si vous n'avez pas de gourmands affamés comme chez moi, qui dévoreront les Hallot en moins de 12 heures!




  
                     

 
L'avis de la Jeunesse 
Waouh quelle patience il faut avoir pour faire ces Hallot! Mais je reconnais que ça en vaut la peine (surtout que ce n'est pas moi qui les prépare!!!) C'est le matin que je les adore, tartinées avec du nutella!

La note des goûteurs : 19/20

Commentaires

Valérie a dit…
Comme ça me fait plaisir de voir que tu as posté ma recette de Hallot !! Merci beaucoup !
Par contre, si je peux me permettre, 120g de sucre c'est beaucoup trop. J'ai déjà bien augmenté la dose de sucre qu'il faut habituellement, et j'ai bien peur qu'avec 120g cela devienne de la brioche...mais si c'est comme ça que tu les aimes, soit ! ;)
Mais pour l'huile pas de problème, tu peux utiliser de l'huile de tournesol, je le fais très souvent.
Merci encore, et bravo !
Valérie.
claire au matcha a dit…
Merci à toi ! Elles étaient divines. Ok , donc pas plus de sucre mais de l'huile de tournesol la prochaine fois, c'est noté :-)
claire au matcha a dit…
Merci , elles étaient excellentes. Bravo pour ton joli site que je viens de découvrir!
Helene a dit…
MIAM ! juste envie d'une bonne brioche maintenant !
claire au matcha a dit…
Ça va être de ma faute, je le sens :-)
Unknown a dit…
Bonsoir, merci beaucoup pour ces belles recettes! Pour la dorure du pain, il faut du vinaigre blanc ou de vin?
Merci !!
Bonnes fetes
Claire a dit…
Bonjour, et merci pour ce gentil message! Pour le vinaigre, j'ai utilisé quelques gouttes de vinaigre blanc mais du vinaigre de vin fera aussi tout à fait l'affaire! de toute façon, on ne sentira pas du tout le goût (heureusement d'ailleurs!). Bonnes fêtes à toi aussi
Anonyme a dit…
Bonsoir Claire, cette recette est excellente. Simple question sur le tressage.
Sur les photos, est-ce un tressage à 4 ou 5 brins ? J’ai essayé les 2 techniques mais ça reste toujours une brioche plate chez moi, alors que les votres donnent l’impression d’être tressées sur les côtés aussi ?... Merci beaucoup. Félicie
Claire a dit…
Bonjour Félicie ! Je fais la plupart du temps un tressage à 4 ou 5 brins mais sur la photo c’est un tressage à 6 brins : voilà le tuto pas à pas http://piroulie.canalblog.com/archives/2008/05/21/10634731.html !

Pop Facebook

Posts les plus consultés de ce blog

Index des Recettes par Ordre Alphabétique

Les Cookies IG Bas : Sans Farine, Sans Beurre, Sans Sucre et Sans Gluten (Mais avec du Chocolat) !

Crumble de Légumes d’Automne ou d'Hiver