jeudi 14 novembre 2019

Petits Pots de Crèmes Dessert au Nutella / Pâte à Tartiner

Après les fabuleuses crèmes à la vanille et leurs copines express au chocolat, voici ma dernière découverte en matière de crèmes dessert! 

Ultra simples, super rapides et réalisées à base de pâte à tartiner, dites-vous bien que ces petites crèmes sont aussi faciles que gourmandes. Je les ai saupoudrées au moment de servir de spéculoos émiettés pour la touche croquante mais des fruits secs concassés feront également merveille, comme ici sur les photos. Et pour une note fruitée, on peut bien sûr les accompagner de rondelles de bananes, de framboises ou encore de dés de poires... Tout est possible!

Vous avez tous les ingrédients dans vos placards? 
Alors dépêchez-vous, c’est bientôt l’heure du goûter!!


Source : une recette trouvée sur le très chouette blog Yumélise, qu’elle réalise au Cookéo et que j’ai adaptée avec les moyens du bord!

Ingrédients 

Pour 4 à 5 petits pots de crème 

75g de pâte à tartiner type Nutella ou Nocciolata ou équivalent
500 mL de lait 
1 œuf
22g de maïzena 
50g de sucre 
1/2 fève tonka (facultatif)

A rajouter au moment de servir : fruits secs torréfiés concassés ou spéculos coupés en morceaux et/ou fruits frais

 

Préparation 

Mélanger la maïzena avec une petite partie du lait dans un petit bol et remuer vivement avec une cuillère.

Fouetter rapidement au fouet manuel ou une cuillère magique l’œuf avec le sucre et ajouter la maïzena, le reste du lait et la pâte à tartiner . Le mélange doit être homogène.
Passer un coup de mixeur plongeant si le Nutella a du mal à s'intégrer au mélange.

Verser dans une petite casserole et faire chauffer sur feu moyen / vif en remuant très régulièrement avec un fouet ou une cuillère magique ou une spatule en bois jusqu’à obtenir la consistance d’une crème pâtissière. Lorsque c'est le cas, couper le feu et jouter éventuellement la fève tonka râpée (à la microplane pour moi).

 


Verser dans 4 à 5 petits pots, laisser tiédir puis réfrigérer. Rajouter les spéculos / fruits secs / fruits frais au moment de servir!

Déguster!



 Elles se conserveront une petite semaine au frais sans problème.


 
La Note des Goûteurs : 16/20

vendredi 8 novembre 2019

Cabillaud en Croûte d'Herbes, sauce au Champagne ou au Vin blanc (IG Bas)

Je réédite aujourd’hui cette recette publiée aux débuts du blog et que j’ai refaite des dizaines de fois depuis. En plus d’être facile, rapide, et absolument divine, elle remporte toujours un immense succès auprès de mes convives aguerris... 
En gros, c'est LA recette épate belle-mère par excellence (après la terrine aux 2 saumons évidemment!)! Bref, n'hésitez plus, vous avez perdu assez de temps à lire toutes ces louanges!


Vous l'avez peut être remarqué : si je cuisine très souvent du saumon qui se prête à d’innombrables recettes, le cabillaud se fait beaucoup plus rare chez moi. Ce n'est pas de sa faute me direz-vous, mais il faut bien avouer que, même dans les bons restaurants, ce poisson est souvent assez sec et c'est pourquoi je le boude la plupart du temps.


Mais il n'est pas rancunier le bougre, et c'est pourquoi je me suis récemment laissée tenter par deux beaux pavés de cabillaud à la chair nacrée chez mon poissonnier préféré. 
Et pour lui faire honneur et lui faire oublier mon dédain habituel, je l'ai orné de sa plus belle parure : une croûte de fruits secs et d'herbes fraiches.

Pour sublimer le tout, une délicieuse sauce au champagne (faite avec un reste de champagne) a complété admirablement ce joli plat. Si vous n'en avez pas, un vin blanc sec fera très bien l'affaire. Enfin, accompagnez votre poisson d'un bon riz thaï ou basmati pour en faire un plat complet.

La sauce parfumée, le croquant de la croûte, le fondant du poisson..... Un vrai délice!



Ingrédients

Pour 2 personnes

2 dos de cabillaud extra frais , environ 300/350g (ou pavés de saumon ou autre selon les envies!)
2 cuillères à soupe d'huile d'olive
1 demi bouquet de persil (ou coriandre ou aneth selon les goûts) 
1 demi bouquet de ciboulette 
Zestes fins (faits à la microplane idéalement) et jus frais d’'un demi citron
30g de beurre froid ou margarine 
20g de poudre d’amandes ou poudre de noisettes
10g de chapelure ou de flocons d’avoine grossièrement mixés (pour une version IG bas et encore plus goûteuse)
1 grosse poignée d'amandes ou noisettes ou pignons de pin ou très grossièrement concassés 

Sauce champagne ou vin blanc (facultatif):
1 échalote
1 verre de champagne ou de crémant ou de vin blanc sec (20 cL environ)
15 cL de crème entière semi épaisse ou épaisse  (allégée à 20% de MG possible) 
1 cuillère à café de fumet de poisson en poudre 
Aneth fraîche ou surgelée

Préparation

Faire mariner le poisson 10 à 30 minutes : dans un plat allant au four, disposer les dos de cabillaud avec 2 cuillères à soupe d'huile d'olive, le jus d'un demi-citron, du sel et du poivre. Ajouter éventuellement un trait de vin blanc sec.

Préchauffer le four à 200°C.

Faire griller quelques secondes dans une poêle (sans matière grasse) la poudre d'amandes en remuant régulièrement.
Ciseler finement les herbes. Ajouter les zestes fins de citron, la poudre d'amandes refroidie, les pignons, la chapelure ou les flocons d'avoine mixés et le beurre. Mélanger le tout du bout des doigts pour obtenir un crumble. Recouvrir les dos de cabillaud avec la préparation.

Enfourner 20 minutes à 200 °C, chaleur tournante si possible, le tout doit être doré.

Préparer la sauce :
Hacher finement l'échalote et la faire revenir à feu moyen dans un peu d'huile d'olive. Ajouter le champagne et laisser réduire quelques minutes. Verser alors la crème et le fumet de poisson, poivrer et ajouter un peu d'aneth ciselé. Goûter et ajuster l'assaisonnement. Faire mijoter quelques instants à feu doux.  
Filtrer la sauce au chinois (ou mixer au blender ou au mixeur plongeant si vous préférez) pour obtenir une préparation lisse et veloutée.

 

Dressez les assiettes : sur du riz ou des légumes (topinambours rôtis au four sur les photos), disposez le poisson et arrosez les assiettes de sauce à votre convenance, sans arroser la croûte afin qu'elle reste croquante.
.


Servir bien chaud! 


La note des goûteurs : 18/20

L'avis du Gourmand  
J'aime, j'aime, j'aime! Autant le cabillaud croustillant que la sauce divine! Une régalade!!! 

dimanche 3 novembre 2019

Muffins Poires / Chocolat

Et si je vous disais que ces muffins aux poires et au chocolat ont été la toute première recette que j’ai réalisée (et réussie) toute seule comme une grande? Je devais avoir une douzaine d’années, était déjà une gourmande invétérée mais évidemment, je n’y connaissais rien de rien en cuisine.

J’ai alors pioché cette recette sur Marmiton et j’ai préparé mes jolis muffins en quelques minutes seulement, avant de les engloutir bien consciencieusement les uns après les autres (en plusieurs fois, rassurez-vous!) 

C’était donc bien avant mes "meilleurs muffins" aux pépites de chocolat et mes adorés muffins framboises / chocolat blanc et pourtant, je continue à réaliser régulièrement et toujours avec bonheur, ces muffins tous moelleux et régressifs à souhait. Vous vous doutez bien que j'ai adapté la recette au fil des années mais la base est restée la même et à chaque fournée, mes papilles me ramènent des années en arrière, du temps des couettes et des cordes à sauter!



Ingrédients

Pour 11 gros muffins 

250g farine (T55 ou T45)
1/2 sachet levure chimique
1 cuillère à café de bicarbonate (ou un sachet levure chimique sinon)
2 œufs 
100g beurre fondu et refroidi (moitié demi-sel et moitié doux pour moi. Sinon, rajoutez une pincée de sel)
140g de sucre en poudre (voire 100g pour les becs moins sucrés)
6 demi poires au sirop : 1 grosse boîte
Quelques gouttes d'extrait de vanille
Une cuillère à café de miel (facultatif)
2 ou 3 cuillères du sirop de poires de la boîte
140g chocolat coupé en pépites (115g + 25g sur le dessus)
Une poignée d amandes effilées


Préparation

Préchauffer le four à 180°C

Mélanger la farine avec la levure, le bicarbonate et les pépites de chocolat dans un saladier.



Fouetter manuellement pendant environ 30 secondes les œufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse légèrement. Ajouter le beurre fondu et refroidi, la vanille (et éventuellement le miel) et bien mélanger.

Écraser grossièrement les poires avec une fourchette et les incorporer au mélange sec avec 2 ou 3 cuillères à soupe de leur sirop.

Mélanger les deux préparations très rapidement (le mélange liquide dans le mélange sec), il faut juste "mouiller" la farine 

Note : Je rappelle le secret pour des muffins moelleux : ne pas trop mélanger la pâte!!! Ce n'est pas grave s'il reste quelques grumeaux! Donc surtout pas de fouet ou de batteur électrique : on mélange avec une cuillère à soupe!




 

Verser la préparation dans 11 moules à muffins en silicone. Saupoudrer du reste de pépites de chocolat et de quelques amandes effilées.

Note : N'hésitez pas à bien remplir les moules : des gros muffins seront toujours plus moelleux que des petits!!



Enfourner à 180°C  pendant 20 minutes environ, chaleur tournante si possible (ou un peu plus selon le four). Ils doivent être bien dorés.




Laisser tiédir quelques instants avant de démouler.

Quand les muffins ont totalement refroidi, disposedans une boite métallique hermétique.



Ils se conserveront ainsi 2 à 3 jours sans problème

Déguster!

 

Régalez-vous!



La Note des Goûteurs : 17/20

dimanche 27 octobre 2019

Tarte Tatin sans Pâte

Attention, coup de cœur! Je remets à jour cette recette datant de 2015 en y ajoutant des explications plus détaillées et des photos des étapes afin qu’elle devienne IMPOSSIBLE à rater, même si vous êtes nul de nul en cuisine ou si vous n’avez absolument aucun matériel de pâtisserie (bon il faudra quand même être en possession d’un four ou bien avoir un gentil voisin beau gosse (si déjà...) qui vous invite à utiliser le sien!

Vous le savez, j'adore les tartes Tatin sous toutes leurs formes. Mais ce que j'aime par dessus tout, c'est la saveur des fruits caramélisés encore tièdes, sublimés par une belle quenelle de crème fraîche. La pâte, pour moi est accessoire (même si je n'en laisse pas une miette quand je déguste une tatin classique hein, faudrait pas gâcher...).

Donc quand j'ai vu cette recette dans le livre de Julie Andrieu, qui ressemblait à ma terrine de pommes caramélisées, mais en plus présentable et en plus facile, j'ai voulu l'essayer sur-le-champ.  

Et oh la la, qu'est-ce que j'ai bien fait!! J'ai obtenu une petite merveille de dessert avec des pommes divinement confites... 

A servir tiède ou chaud avec de la crème fraîche ou de la glace vanille ou pourquoi pas les deux pour les plus gourmands!

Si vous l'essayez, n'hésitez pas à laisser un commentaire ici ou sur ma page Facebook.  Et pour avoir un aperçu de toutes mes recettes à venir, rejoignez-moi sur Instagram!



Ingrédients

Pour 6/8 personnes : moule haut ou faitout ou casserole haute allant au four de 20 à 24 cm de diamètre maximum! Si le moule est plus grand ou plus petit, adaptez les proportions!
 

Environ 1,8 à 2 kgs de pommes, des Boskoop pour moi : je recommande la variété Boskoop pour cette recette. Elles fondent très bien à la cuisson et ont une saveur à la fois douce et acidulée, c'est vraiment le top! Sinon, prenez des Royal Gala ou Reines des Reinettes ou celles que vous aimez (ou un mélange!).

Beurre ou margarine (environ 75g)
Mélange de cassonade + sucre roux ou sucre blond ou vergeoise (environ 75g au total) ou uniquement cassonade 



 
 
Préparation

Préchauffer le four à 150°C, chaleur tournante si possible.

Beurrer généreusement un moule rond et haut anti-adhésif (20 à 24 cm de diamètre et 10 cm minimum de hauteur). 

Note 1 : J'ai utilisé un faitout en pierre qui passe au four. Un moule à charlotte haut ou une casserole anti-adhésive à fond épais conviendra aussi très bien. N'utilisez surtout pas de moule à fond amovible pour une tatin sous peine de voir des fuites de caramel dans votre four!

Éplucher et couper les pommes en fins quartiers (cf photo).

Disposer dans le fond du moule la première couche de pommes de façon harmonieuse, puis saupoudrer des sucres et de quelques noisettes de beurre.
Couvrir à nouveau de pommes, des sucres et de beurre et ainsi de suite, jusqu'à épuisement des ingrédients et jusqu'en haut du moule.
Tasser avec le dos d'une cuillère et saupoudrer la dernière couche de sucre et de beurre.



Couvrir de papier aluminium et percer des trous à l'aide d'une fourchette.

Enfourner pour 3 heures à 150°C.

Laisser refroidir toute la nuit ou au moins 4h dans le four éteint, sans enlever le papier aluminium.



Le lendemain (ou au moins quelques heures plus tard), chauffer à nouveau le four à 190°C et enfourner pour 5 à 10 minutes, juste pour liquéfier le caramel et faciliter le démoulage. 
Passer un couteau fin sur le pourtour du gâteau pour décoller les parois.

Démouler délicatement en posant une petite assiette (éventuellement couverte de papier sulfurisé, voir note 2) tout contre les pommes, donc à l'intérieur du moule et en retournant d'un coup sec. Lisser les bords de la tarte avec un couteau fin.

Note 2 : le fait de rajouter une feuille de papier sulfurisé permet de réchauffer la tarte déja démoulée lors du service, en la transvasant ainsi facilement sur une plaque. Ce n'est pas du tout obligatoire, surtout si on la prépare au dernier moment ou si on la laisse retournée dans le moule jusqu'au dernier moment!





Note 3 : Si elle n'est pas assez caramélisée (ça dépend du moule et des pommes), la passer une fois démoulée, donc à l'endroit, sous le grill du four pendant quelques minutes.

Au moment de servir, repasser la tarte au four quelques instants : elle est divine, tiède ou chaude avec un peu de crème fraîche (ou de yaourt grec épais ou de Skyr pour une option plus légère) ou une boule de glace vanille et pour le croquant, saupoudrée d'un peu de crumble croustillant comme dans cette recette ou bien des noix ou noisettes torréfiées!

Note : pour ceux qui voudraient rajouter une pâte, faites cuire à part un disque de pâte feuilletée découpé, de la taille du moule. Il suffira alors de démouler la tarte, au moment de servir, sur cette pâte cuite et caramélisée. Pour cela, déposez la pâte sur une plaque couverte de papier sulfurisé et  recouvrez-la d'un autre papier sulfurisé et d'une grille ou d'une plaque, ce qui va permettre à la pâte de ne pas gonfler. Enfournez environ 18 à 20 minutes dans le four préchauffé à 170°C. Laissez tiédir puis saupoudrez de sucre glace. Montez alors la température du four à 240°C et faites caraméliser 4 ou 5 minutes.



Déguster!

 



La note des goûteurs : 19.5/20  

L'avis du gourmand:

J'aime, j'aime, j'aime et j'aime!!! Cette tarte tatin est tout simplement un pur délice. Son principal défaut: quand il n'y en a plus, on devient fou! Je la recommande et la place au top de mon classement des desserts! Légère, onctueuse à en mourir, gourmande et généreuse! J'en suis amoureux!

jeudi 24 octobre 2019

Compote de Fruits Meringuée

J’ai régulièrement des blancs d’œufs qui patientent des jours et des jours dans mon réfrigérateur ou mon congélateur. Pour les utiliser à bon escient, voilà une idée de dessert tout simple qui permet de finir le repas tout en légèreté sur une belle note sucrée.

L'inspiration m'est venue un jour d'automne, en observant avec effroi mes pommes, pourtant si savoureuses, qui s'accumulaient dans mon panier à fruits. Pourquoi ne pas en faire une petite compote? Puis tant qu'on y est, et si on y associait une meringue express, à mi-chemin entre meringue suisse et italienne (la même que pour ma tarte au citron favorite) ??

Et bien, vous savez quoi? Pari réussi car ce dessert simplissime (que je refais régulièrement depuis!), rencontra un gros succès chez moi!

Comme quoi, il n’est vraiment pas nécessaire de se compliquer la vie pour se régaler! 



Ingrédients

Pour un moule rectangulaire de 6/8 personnes 

4 pommes de type Boskoop par exemple (on peut mélanger avec 2 bananes ou poires ou autres fruits selon les envies. Mes associations préférées : pommes / bananes et pommes / cannelle!)
Quelques fruits secs type cerneaux de noix torréfiés à saupoudrer dans les assiettes au moment de servir (ou mélange noix / noisettes / amandes) (facultatif)

Meringue :
4 œufs
200g de sucre en poudre


Préparation

Préparer la compote :
Dans une casserole, faire compoter à couvert et sur feu moyen pendant quelques minutes les pommes épluchées et coupées en petits morceaux. La compote doit être assez sèche. Laisser bien refroidir. Mixer ou non selon la texture souhaitée. Verser la compote dans le moule.

Préparer la meringue :
Dans une casserole à feu très doux,  monter les blancs avec une pincée de sel et  tout le sucre. Dès que la meringue est brillante, sortir immédiatement du feu (3 minutes environ) et continuer à fouetter 3/4 minutes jusqu’à  refroidissement. Il est important d’arrêter la cuisson à temps, si les blancs sont trop cuits, ils feront des grumeaux.

1)Verser les blancs dans une casserole avec une pincée de sel et  tout le sucre

2) Couper le feu à ce moment
3) Continuez de battre hors du feu

4) Meringue après refroidissement





A l'aide d'une poche à douille (ou d'un sachet congélation ou d'une simple cuillère à soupe!) , garnir la compote de meringue.



Enfourner sous le grill du four quelques minutes en surveillant bien. Ça va très vite!!



C'est prêt!

Saupoudrer éventuellement chaque assiette de noix ou amandes effilées torréfiées au moment de servir pour la touche de croquant.
 

La note des goûteurs : 17/20  

lundi 21 octobre 2019

Poulet Caramélisé de Mr Ottolenghi

Coup de cœur pour cette création du chef Ottolenghi qui transforme en or tout ce qu'il touche ou du moins tout ce qu'il cuisine! 

Imaginez un peu le tableau : du poulet caramélisé presque confit terriblement tendre et orné de petites pommes de terre grenailles hyper goûteuses et d'une sauce carrément sublime... 

Pour tout vous dire, après l'avoir aperçue chez Valérie, je n'ai pas mis longtemps à essayer cette recette qui m'avait l'air des plus appétissantes. 

Le plus beau dans tout ça? La préparation est express, on mélange tout, on enfourne et à table tout le monde, c'est déjà prêt! 

Ne me demandez pas par quoi remplacer le chutney de mangue et la mélasse de grenade car ces ingrédients sont indispensables dans cette recette. Mais pas de panique, je vous explique juste après où trouver tout ce qu'il vous faut.



Ingrédients

Pour 6 à 8 personnes

8 pilons de poulet et 8 hauts de cuisse (ou 8 cuisses entières coupées en 2)
1,5 kg de petites pommes de terre grenailles ou une bonne vingtaine de pommes de terre Charlotte
3 gros oignons jaunes
120g de pruneaux dénoyautés
30g de gingembre frais râpé (ou gingembre surgelé)
100g de sauce soja
9g de mélasse de grenade*
1 cuillère à soupe de miel ou de sirop d'érable
120g de chutney de mangue (en grande surface rayon produits exotiques ou en supermarché asiatique)
20g de feuille d’origan frais + quelques unes pour la déco (facultatif, si vous n'en avez pas, n'en mettez pas!) 
Une belle pincée de poivre

Note* : la mélasse de grenade se trouve facilement en épicerie orientale. Si vous n'en trouvez pas, vous pouvez la faire vous même. Pour cela, faites bouillir 1 litre de jus de grenade (en grande surface ou en magasin bio) et 2 cuillères à soupe de sucre jusqu’à obtenir une consistance sirupeuse.Versez la mélasse obtenue dans une bouteille ou un bocal en verre et garder au frais.



Préparation

Préchauffer le four à 200°C, en mode chaleur tournante si possible.


Dans un saladier, mélanger la sauce soja, la mélasse de grenade, le chutney de mangues, le poivre, le gingembre, l'origan et le miel ou sirop d'érable. 
Tremper bien les morceaux de poulet dans ce mélange, les masser quelques instants pour les attendrir et déposer le poulet avec la moitié de la sauce dans un grand plat allant au four (voire 2 plats selon la taille du contenant).

Note : à ce stade, vous pouvez couvrir d'un papier film et laisser mariner le tout pendant 1 à 2 h au frais. C'est facultatif mais ça sera encore meilleur!
Ajouter les pruneaux, les oignons pelés coupé en 4, les pommes de terre avec leur peau (entières ou coupées en 2 selon la taille) et verser le restant de la sauce par-dessus.

Couvrir de papier aluminium et enfourner pour 10 minutes à 200°C.
Retirer le papier aluminium, baisser le thermostat à 180°C. Laisser cuire pendant environ 2 heures, en retournant les morceaux de temps en temps et en les arrosant régulièrement pour ne pas qu'ils se dessèchent.

Quand le poulet est bien cuit, retirer le plat du four, couvrir hermétiquement avec du papier aluminium et laisser reposer ainsi pendant 15 minutes.
 


Décorer de quelques feuilles d'origan frais et déguster immédiatement ou plus tard. Comme souvent pour ce type de plats, ce poulet sera encore meilleur réchauffé

La Note des Goûteurs : 19/20

samedi 12 octobre 2019

Riz au beurre de Miso, Algues Nori et Avocat (IG bas)

Un bol réconfortant avec plein de bonnes choses, ça vous dit?
Quand je l'ai aperçu sur le blog Mango and Salt , j'ai immédiatement su qu'il atterrirait dans ma cuisine. Je l'ai à peine revisité (enfin,juste un chouïa), mais l'idée principale est restée fidèle à l'originale.

Ici, la base de riz est mélangée à une crème onctueuse faite de miso et d'huile de coco.
Je vous avoue qu'en testant cette association incongrue, je ne savais pas du tout à quoi m'attendre et puis finalement, j'ai beaucoup aimé ce "beurre de miso", très goûtu et surtout très gourmand! Je ne saurais vous décrire exactement la saveur, il faut vraiment goûter pour comprendre!

On obtient donc un "Bol Repas", équilibré et copieux dans lequel le riz au miso est surmonté de lamelles d'avocat et d'algues Nori. J'y ai aussi ajouté du saumon fumé parce que j'adore cette combinaison d'ingrédients mais il reste tout à fait facultatif!

PS : si vous utilisez du riz complet, attention à bien utiliser un riz de qualité (ou alors le remplacer par un bon riz basmati). J'en ai testé plusieurs qui ont fini à la poubelle jusqu'à ce que je découvre celui-ci , qui, à mon goût, est le meilleur. Il reste un peu croquant et dégage un léger parfum de noisette, je ne vous dis que ça...





Ingrédients

Pour 2 personnes

125g à 150g de riz basmati ou de riz complet selon l'appétit ( celui-ci  pour moi)
2 cuillères à soupe bombées de miso doux de couleur claire ("shiro miso" en magasin bio ou en supermarché asiatique ou sur internet)
2 cuillères à soupe d'huile de coco (préalablement fondue quelques secondes au micro-ondes)
2 petits avocats mûrs à point
2 oignons nouveaux émincés (vert + blanc)
2 feuilles d'algues Nori
Graines de sésame toastées
Quelques tranches de cœur de saumon fumé  ou de saumon frais rapidement poêlé (facultatif)

Pour servir : éventuellement une lichette de sauce soja (au goût, sachant que le miso est déjà salé)



 



Préparation

Faire griller dans une poêle sans matières grasses les feuilles d'algues Nori pendant 10 secondes de chaque côté. Les découper en lanières.

Cuire le riz à l’eau en suivant les instructions sur votre paquet (ici 25 minutes à l'eau bouillante salée). Une fois cuit, le réserver quelques minutes dans son récipient afin qu’il tiédisse légèrement.

Dans un petit bol, mélanger l'huile de coco fondue et la pâte de miso jusqu’à former une crème homogène.Verser sur le riz et mélanger bien pour que tous les grains soient imprégnés.
Servir une portion de riz par personne dans un bol. Ajoutez-y les tranches fines d’avocat, les oignons nouveaux émincés (verts et blanc), le saumon, les algues et saupoudrer enfin de graines de sésame toasté.



Servir éventuellement avec un peu de sauce soja  mais j'ai trouvé que l'assaisonnement du riz se suffisait à lui même!



Déguster!



La Note des goûteurs : 18/20

Imprimer la recette

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...