lundi 18 juin 2018

Rhubarbe Pochée

La rhubarbe, voilà un fruit que je vénère. Sa saveur acidulée me rend littéralement folle et d'ailleurs, je ne résiste jamais quand je la vois à la carte d'un restaurant. Paradoxalement, je n'en cuisine pourtant que rarement. Les quelques fois où je me laisse tenter, c'est généralement en tarte meringuée qu'elle termine sa courte vie.
Et puis j'ai aperçu récemment la technique de pochage de rhubarbe sur le blog de Clothilde, en qui j'ai toute confiance depuis que j'ai expérimenté sa salade de brocolis grillé et d'avocat, qui est devenue l'une de mes salades fétiches.
Ici, le principe est simple : on poche rapidement le fruit dans un sirop vanillé de façon à ce qu'il devienne fondant tout en gardant sa forme harmonieuse (parce que bon, avouons-le, la bouillie de rhubarbe, c'est bon mais c'est pas joli joli!).
Ainsi pochée, on pourra servir la rhubarbe à l'assiette, agrémentée d' une boule de glace au yaourt, de fraises fraîches et de sablés émiettés.  C'est un dessert facile, léger et très présentable.

Mais je l'adore également avec mon yaourt / granola du matin : mon petit plaisir égoïste rien qu'à moi et que j'assume pleinement!



Ingrédients

Pour 4/6 personnes

1 kg de rhubarbe fraîche
110g de sucre + 2 cuillères à soupe (j'ai utilisé du sucre blond de canne)
500 mL d'eau
Quelques gouttes d'extrait de vanille ou un peu de pâte de vanille ou une gousse de vanille fendue et grattée



Préparation 

Laver la rhubarbe, couper les extrémités puis détailler en tronçons de 1 à 2 cm (3 si les tiges sont très fines). Il est inutile de l'éplucher.

Verser dans un saladier avec 2 belles cuillères à soupe de sucre. Mélanger de temps en temps et laisser reposer au minimum une heure (on peut le faire la veille sans problème). La rhubarbe va rendre du jus. Après ce laps de temps, égoutter soigneusement.

Dans une casserole moyenne, porter à frémissement l'eau, le sucre et la vanille en remuant régulièrement pour que tout le sucre soit dissout. Lo'sque le sirop frémit, ajouter un quart de la rhubarbe, couvrir et attendre que le sirop revienne à frémissement puis compter une minute de cuisson à couvert. La rhubarbe doit être tendre mais garder sa forme.

Retirer délicatement la rhubarbe cuite (avec une écumoire par exemple ou une simple cuillère) et la verser dans un récipient avec couvercle. Recommencer avec le reste de la rhubarbe, en travaillant toujours par petites quantités puis recouvrir avec le reste du sirop et couvrir. 
Laisser refroidir.



Note :on travaille par petites quantités pour que la rhubarbe cuise de façon uniforme. Résistez à la tentation de tout cuire en même temps, vous n'aurez pas le même résultat!

Note 2 : 1 minute, cela va très vite! Attention à ne pas trop cuire la rhubarbe pour ne pas qu'elle se transforme en compotée. Elle doit être tendre mais garder sa forme. De plus, les tronçons continuerons à cuire légèrement en refroidissant dans le sirop chaud. 

La rhubarbe pochée sera délicieuse tiède ou froide, selon les préférences.
Déguster avec du yaourt ou bien en dessert à l'assiette avec des fraises fraîches, une boule de glace ou de sorbet et des sablés émiettés.

S'il vous en reste, il est tout à fait possible de congeler la rhubarbe pochée dans son sirop.




La Note des Goûteurs : 17/20

vendredi 15 juin 2018

Et si on déjeunait dans une Poissonnerie? Direction La Reine Mer à Paris!

 Expérience inédite pour aujourd'hui, je vous amène déjeuner dans une poissonnerie! Et oui, je vous embarque (notez le jeu de mot à deux francs!) à la Reine Mer, un lieu totalement atypique où l'on peut acheter son poisson puis s'attabler pour se restaurer.  Le gérant a en effet eu la bonne idée d'installer une petite cuisine et un comptoir avec une douzaine de places assises au sein de sa poissonnerie.  Atypique, je vous avais prévenu! 

A la carte : du chaud, du froid, du cru, du mi-cuit, du fumé, du mariné... Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les envies. L'amatrice de poissons que je suis ne sait plus où donner de la tête...

Le lieu

Après mûre réflexion, je me décide pour un petit assortiment de plats à la carte (le choix du non-choix!). La valse des assiettes commence alors et chacune d'entre elles révèle à sa manière la fraîcheur étincelante de beaux produits minutieusement choisis.

Mon coup de coeur du repas revient sans hésitation au Tataki de thon et son houmous de betteraves. Le fondant du poisson est remarquable et l'harmonie des saveurs parfaite. C'est divin.

Tataki de thon


Je savoure également un très bon Tiradito de daurade (une sorte de ceviche) puis un filet de truite à la cuisson parfaite.

Tiratido de daurade

Filet de truite, asperge poêlées


La bonne nouvelle que l'on n'attendait pas? L'établissement propose également des desserts (qui ne sont pas au poisson, entendous-nous bien)! Et c'est un crumble de rhubarbe, doux et acidulé, qui conclut en beauté ce repas maritime. Nul besoin de boule de glace ou de crème frâiche pour l'agrémenter, il est parfait ainsi, simple, brut et délicieux.

Crumble de rhubarbe

En conclusion, j'ai été ravie de découvrir La Reine Mer, un lieu sans pareilsurprenant et chaleureux. Et si je vous laissais avec quelques photos pour la route?

A très vite,

Claire au Matcha

Tataki de thon
Céteaux façon meunière
Salade de Salicornes aux agrumes

Tiratido


Un grand merci à Morgane et à l'établissement pour l'invitation!



La Reine Mer
1 rue Jean-Pierre Timbaud
75011 Paris

jeudi 14 juin 2018

Asperges vertes Poelées

La saison des asperges étant trop courte, je me rue sur mon ordinateur pour vous dévoiler ma découverte d'un nouveau mode de cuisson des asperges vertes. En effet, j'ai toujours cuit à l'eau ces demoiselles avant de tenter récemment (avec succès!) une cuisson au four, dont je vous parlais ici. Aujourd'hui, c'est au tour de ma poêle de se mettre au travail et je dois dire que je suis conquise par cette méthode, tous les arômes de l'asperge ressortant à merveille. 
Pour les servir, une simple sauce mousseline sera parfaite, mais comme vous pouvez le voir sur les photos, je les ai cette fois accompagnées de belles noix de Saint-Jacques et d'une fabuleuse sauce aux fruits de la passion dont je vous reparlerai très vite!

Pour une autre recette d'asperges, retrouvez ici mes asperges rôties au saumon, oeuf mollet et croutons dorés!



Ingrédients

Pour 2 personnes 

1 botte d'asperges vertes
1 filet d'huile d'olive (ou un mélange huile neutre et beurre doux, très bon aussi)
Sel et poivre



Préparation

Couper l'extrémité dure et fibreuse des asperges vertes . Les couper en 2 dans la longueur (sauf si elles sont très fines) en laissant la pointe intacte. Nul besoin de les éplucher.
Dans une grande poêle, sur feu vif, verser un filet d'huile d'olive et disposer les asperges à plat, en les superposant le moins possible.



Laisser colorer quelques instants et les retourner afin de les saisir (5 minutes environ).

Baisser le feu sur feu moyen, saler et couvrir la poêle.
Laisser cuire quelques minutes supplémentaires en remuant de temps en temps.
Je les aime ainsi mais on peut les faire cuire un peu moins si on les préfère plus croquantes.



Poivrer, verser une pincée de fleur de sel et déguster, accompagné d'une sauce mousseline ou comme sur les photos de noix de Saint-Jacques et d'une sauce aux fruits de la passion (recette à suivre!).




La Note des Goûteurs : 16/20

lundi 11 juin 2018

Un Cours de cuisine Japonaise chez Sanae, Paris 13ème

Vous rêvez de partir au Japon mais votre bourse vous dit Niet? Alors pourquoi ne pas participer à un cours de cuisine Japonaise et vous retrouver à Tokyo le temps d'une soirée?



J'ai testé pour vous les cours de Sanae Sayama , une adorable chef Japonaise qui propose des ateliers chez elle et en tenue traditionnelle s'il vous plait! On pénètre dans sa ravissante cuisine et Pouf ,nous voilà immédiatement télétransportés au Japon!

Au menu ce jour-là , pas de Sushi mais une vraie cuisine traditionnelle, simple et familiale. Et oui, toi qui croyais que nourriture nippone = Sushi et rien d'autre, tu fais fausse route!

Nous avons ainsi réalisé :

- Un Oyakodon qui est un bol de riz surmonté de poulet, de petits légumes, d'algues Nori et d'un oeuf mi-cuit.

Okayodon

- Une soupe Miso

- Des Sashimi de maquereau mariné


Sashimi de maquereau

- Une salade de crudités et de Tofu


Salade de crudités et Tofu

- Un Daifuku Mochi aux fraises et à la pâte de haricots rouges, un de mes desserts chouchou (je vous avais donné la recette ici, rappelez-vous!)

Daifuko Mochi

Après avoir studieusement travaillé pendant près d'1h30, nous sommes passés à la meilleure partie : la dégustation de nos victuailles! Notre charmante hôte a alors pu nous raconter son parcours atypique, tout en nous servant quelques (multiples) coupettes de saké.



 Au final, je ne peux que recommander ce cours à tous les amoureux du Japon mais aussi à ceux qui souhaitent découvrir une cuisine japonaise authentique, tellement différente de nos préjugés occidentaux.

A noter que Sanae propose également des cours à domicile ainsi qu'un service de chef à domicile. Vous retrouverez toutes les informations et les tarifs sur son site internet.

Je vous laisse avec quelques photos du cours et vous dis à très vite!

Claire au Matcha

 




 


Sanae SAYAMA
Paris 13ème , quartier de la Butte aux Cailles

vendredi 8 juin 2018

Coulants au Chocolat accompagnés de Crème Anglaise

Après les moultes recettes légères publiées sur le blog ces derniers temps, faisons une petite pause avec une recette chocolatée bien décadente : le coulant au Chocolat! C'est La recette qui me sauve la mise dès que je recois des amis à l'improviste et que j'ai envie de faire plaisir, sans avoir à passer des heures en cuisine.
Ma recette n'a pas bougé d'un pouce depuis que je l'ai testée la première fois en 2016 et elle est PARFAITE. Pour cette fois, j'ai accompagné mes coulants d'une crème anglaise onctueuse et vanillée dont je vous donne ici tous les détails. Mais ces petites choses feront également merveille avec une boule de glace ou un coulis de fruits rouges.  
Le bon plan de l’histoire ? Vous pouvez les faire en quantité et les congeler avant cuisson. Vous pourrez alors les déguster au gré de vos envies en les enfournant (non décongelés) dès qu’une pulsion  chocolatée se fera sentir!


 

Ingrédients

Pour 5 coulants :

100g de chocolat noir de bonne qualité (60% de cacao pour moi)
100g de sucre glace
2 gros œufs + 2 jaunes
50g de beurre demi-sel +  50g de beurre doux  (ou100g de beurre doux + 1 belle pincée de fleur de sel)
50g de farine T55 tamisée (c'est la farine premier prix!)

Pour servir : crème anglaise
500 mL de lait entier (ou 200mL de crème liquide et 300mL de lait pour un résultat encore plus crémeux)
4 jaunes d'oeufs
1 sachet de sucre vanillé
1 belle gousse de vanille
80g de sucre en poudre



Note* : concernant le beurre demi-sel, j'aime utiliser Le Grand Fermage, ci-dessous, qui contient des cristaux de sel de mer (article non sponsorisé!). Pour que le coulant soit bien équilibré, j'utilise généralement moitié beurre doux, moitié beurre demi-sel avec cristaux.



Préparation

Préparer la crème anglaise :

Porter le lait à frémissement avec la gousse grattée et fendue en 2. Eteindre le feu et laisser infuser 10 minutes. Chauffer à nouveau mais sans atteindre l'ébullition.
Fouetter à la main les jaunes et les sucres. Ajouter la moitié du lait frémissant dans le bol et fouetter, puis verser le tout dans la casserole avec le reste du lait.
Faire chauffer sur feu doux, en mélangeabt à la spatule ou à la cuillère, la crème doit atteindre 84°/85°C (pas plus, sinon, elle coagule!). Si vous n'avez pas de thermomètre de cuisine, elle doit à peine épaissir et napper la cuillère.
Passer au chinois (facultatif), et verser dans une bouteille ou un grand bol. S'il y a malgré tout des grumeaux (qui viennent de la coagulation des oeufs), passer un coup de mixeur plongeant.
Filmer au contact et réfrigérer pour au moins 2h.


Préparer les coulants au chocolat : 

Faire fondre le chocolat avec le beurre au micro-ondes (par tranches de 30 secondes) ou au bain-marie. Mélanger bien.
Fouetter les œufs et les jaunes et ajouter la farine.  Mélanger vivement avec une cuillère, il ne doit pas y avoir de grumeaux. Ajouter le sucre glace et mélanger encore.
Verser le chocolat fondu dans la préparation.

Beurrer et fariner 5 ramequins jetables en aluminium ou encore mieux, utiliser une bombe à graisse : absolument génial pour un démoulage nickel! 

Note : évitez les moules en silicone si vous voulez assurer le démoulage. Les moules jetables en aluminium sont les plus fiables pour réussir des coulants, croyez-moi!

Réfrigérer jusqu'au moment de servir (24h au maximum car ils contiennent des oeufs crus).

Préchauffer le four à 210°C.

Enfourner pour 9 minutes à 210°C, chaleur tournante. Ce temps peut varier selon les fours et selon le temps de réfrigération, pouvant aller de 9 à 11 minutes, le mieux étant de tester la cuisson pour un seul coulant et d'adapter pour les suivants.

Bon à savoir :  vous pouvez également les congeler crus. Dans ce cas, enfourner les coulants non décongelés et ajouter simplement 4 minutes de cuisson, soit 13 minutes au total à 210°C.



Démouler immédiatement dans des petites assiettes et servir avec la crème anglaise

La Note des Goûteurs : 19/20

dimanche 3 juin 2018

Tartare de Thon mariné à l'asiatique

Les tartares de poisson cru, vous adorez ça si je me fie au tartare Saumon / Mangue qui est l'une des recettes les plus testées et appréciées du blog. Alors je reviens vers vous aujourd'hui avec une autre recette tout aussi déléctable :  le tartare de thon mariné à la Japonaise.
Allons droit au but : cette préparation est un vrai bonheur! Fraîche et délicate, pleine de saveurs et de finesse, voilà une recette à garder précieusement dans vos petits carnets, d'autant plus qu'elle est ultra rapide à réaliser!
La seule exigence? Trouver du thon de première fraîcheur...  C'est donc le moment de foncer chez votre poissonnier préféré!

PS : Je profite de cette recette pour participer au jeu " Recette autour d'un ingrédient ", lancé par les deux blogueuses Samar, du blog " Mes inspirations culinaires " et Soulef, du blog " Amour de cuisine ". La marraine du jeu, Elodie sucrée, du blog " Biscuits passion ", a choisi comme ingrédient pour ce mois de Mai, " l'Avocat " .


Ingrédients

Pour 2 personnes

Environ 200g de thon frais de très bonne qualité
3 cuillères à soupe de sauce soja
2 cuillères à soupe de mirin*
2 cuillères à soupe de saké de cuisine*
1 cuillère à café d'huile de sésame grillé*

1 oignon nouveau
1 avocat
Sésame grillé

Note* : le Mirin, le saké de cuisine et l'huile de sésame se trouvent facilement en supermarché asiatique ou sur internet sur les sites Satsuki ou le Marché Japonais par exemple!



Préparation 

Faire bouillir dans une petite casserole le saké et le mirin pendant 10 secondes. Hors du feu, verser la sauce soja puis l'huile de sésame. Verrer le tout dans un saladier et laisser refroidir.
Couper le thon en dés et émincer finement l'oignon nouveau (vert + blanc).

20 minutes avant de servir, mélanger les dés de thon avec la sauce refroidie. Laisser mariner au frais.

Egoutter brièvement puis ajouter l'oignon nouveau et l'avocat coupé en petits morceaux. Saupoudrer de sésame et mélanger bien le tout.

Dresser dans deux assiettes à l'aide de cercles (ou de boîtes de conserve vidées et nettoyées)



Comme vous pouvez le voir sur les photos, j'ai servi ce tartare avec des "Isobe Mochis", une spécialité japonaise dont je vous reparlerai très vite!

Déguster immédiatement : un tartare n'attend pas!




La Note des Goûteurs : 18/20


Et voilà la liste des participants du jeu "Recettes autour d'un Ingrédient"



1. Jackie, du blog " Jackie cuisine " avec " Crème avocat-coco ".
2. Emeline, du blog " Vite fait...bien cuisiné " avec " Avocat mariné à la plancha ".
3. Marion, du blog " Marmotte cuisine " avec " Panna cotta d'avocat au tartare d'algues "

4. Mauricette, du blog " Momo délice " avec " Tartare de tomates, d'avocat et de thon ".
5. Christelle, du blog " La cuisine de Poupoule " avec " Salade avocat concombre ".
6. Assia, du blog " Gourmandise Assia " avec " Salade d'Avocat aux multi saveurs ".
7. Delphine, du blog " Oh, la gourmande " avec " Verrines de mousse d'avocat et truite fumée ".
8. Colinette, du blog " Les re 7 de Colinette " avec " Salade de quinoa à l'avocat ".
9. Chantal, du blog " Un grain de sable ou de sel " avec " Turban d'avocat au crabe ".
10. Samar, du blog " Mes inspirations culinaires " avec " Burrito bowl ".
11. Michèle, du blog " Croquant Fondant Gourmand " avec " Tagliatelles au pesto d'avocat ".
12. Soulef, du blog " Amour de cuisine " avec " Pudding d'avocat cacaoté au jus d'orange ".
13. Giulia, du blog " Un zest de soleil " avec " Salade d'avocat ".
14. Sylvie, du blog " La table de Clara " avec " Salade avocat tropical, saumon fumé ".
15. Ponpon, du blog " La cuisine de Ponpon : rapide et facile " avec " Tarte crue à l'avocat et citron, végan ".

16. Isabelle, du blog " QGDG " " Quelques grammes de gourmandise " avec " Roulés de saumon fumé à la crème d'avocat ".
17. Michelle, du blog " Plaisirs de la maison " avec " Mousse d'avocat et truite fumée ".
18Cécile, du blog " La cuisine de Cécile " avec " Coupe fraîcheur avocat crevettes ".
19. Christine, du blog " Le blog culinaire pause-nature " avec " Rouleaux de printemps avocat-concombre et pomme ".
20. Rosaculinaire, du blog " La cuisine de Rosa " avec " Salade fraîche d'avocat ".
21. cocode nice, du blog " Cuisine en folie " avec " Muffin, crème d'avocat à la coriandre et à l'aneth, oeuf poché et asperges pour un brunch new-yorkais ".
22. Brigitte, du blog " Les filles à table " avec " Avocats grillés , ceviche végétarien ".
23. Peggy, du blog "  Mes plats au quotidien ", avec " Avocat farci ".
24. calinhorely, du blog " J'ai toujours aimé le jaune moutarde " avec " Crème d'Avocat Miel Citron Vert ".
25. Hélène, du blog " Keskonmangemaman? " avec " Guacamouss "
26. Catalina, du blog " Le blog de Cata " avec " Papillote de poisson, tomates confites et l'avocat ".
27. Guy 59600, du blog " bienvenue chez guy 59600  " avec " Avocats crevettes sauce cocktail ".
28. Claire au Matcha, du blog " Claire au Matcha " avec " Tartare de Thon/avocat mariné à l'asiatique ".
29. Samia, du blog " Nuances culinaires " avec " Triangle d'avocat ".
30elodiesucrée, du blog " Biscuits passion " avec " Muffin à l'avocat du Pérou "
31. Amal, du blog " La Cuisine de AMAL " avec "Salade de pâtes aux avocats"

Photo 005
source: Pinterest

mardi 29 mai 2018

Test de restaurant Parisien : Breizh Café Odéon


En bonne française chauvine que je suis, à la question, " de quel type de resto as-tu envie ce soir? ", la réponse "une crêperie!" se fait régulièrement entendre. Mais il faut bien reconnaitre que les bonnes crêperies ne font pas légion dans la capitale. Fort heureusement, certaines d'entre elles parviennent à tirer leur épingle du jeu et le Breizh Café fait indéniablement partie de cette catégorie (c'est la raison pour laquelle je vous en parle d'ailleurs!)

Récemment ouverte aux pieds du métro Odéon et située sur une adorable petite place à l'abri de la foule, cette adresse se veut plus "haut de gamme" que la crêperie traditionnelle telle qu'on la connait. 
Entendez par là que le cadre est  plus cosy et que les produits utilisés sont de grande qualité (Oeufs bio, fromages savoyards au lait cru, beurre Bordier, lait Ribot fermier...). Du coup, les prix y sont forcément un poil (assez dru le poil quand même) plus  élevés que chez ses petites copines du quartier de Montparnasse. Pas de quoi hurler au scandale non plus : 15 euros la galette, certes, c'est un peu cher "pour une crêpe, mais cela reste tout de même un repas bon marché.

D'autant plus que les saveurs sont au rendez-vous! Ma galette Oeuf / Comté / Champignons, bien que toute simple, fut ainsi littéralement dévorée tandis que celle aux Saint-Jacques et aux topinambours, plus originale fut jugée "exquise"

Galette Oeuf / Fromage / Champignons

Quant aux Rolls de galettes aux artichauts et algues Nori, roulés façon Maki, ils furent bien accueillis par mes comangeurs du jou, tout comme les Rolls garnis de chair de tourteau et d'avocat, également bien appréciés. Pour ma part, j'ai trouvé que si ces derniers étaient plutôt "ludiques" à manger, ils étaient aussi moins savoureux que les galettes de forme classique.


Evidemment, on n'oubliera pas d'arroser ce repas d'un excellent cidre artisanal de Bretagne. 

Galette Oeuf / Comté et cidre artisanal

Du côté des crêpes sucrées, c'est tout aussi réjouissant. Fines et légères en bouche, ces dernières se laissent manger sans problème malgré des estomacs déjà bien comblés. Coup de cœur pour la crêpe à la crème de marron et sa glace rhum / raisins, gourmande à souhait.

La crêpe aux bananes caramélisées, chocolat noir, caramel, glace vanille et chantilly maison, plus "costaud", reste un très bon choix pour les affamés n'ayant peur de rien (de l'explosion en l’occurrence!)

Crêpe aux bananes caramélisées, chocolat noir, caramel, glace vanille et chantilly maison

En conclusion, j'ai beaucoup aimé l'offre salée et sucrée du Breizh Café. J'y retournerai sans hésitation pour un déjeuner de travail, un diner post ciné ou encore une soirée entre amis. Et depuis le retour du soleil  dans la capitale, c'est devenu un de mes spots de choix pour un déjeuner en terrasse

A noter qu'il existe une autre adresse dans le Marais dont je vous avais d'ailleurs parlé aux débuts de ce blog.


Cuisine : 4/5
Service : 3,5/5 
Lieu / Ambiance : 4,5/5 
Rapport Qualité / Prix : 4/5 
Avec qui? Entre amis /en amoureux /en famille / repas d'affaire

La Note finale de la Goûteuse (moi!) : 16/20


Breizh Café
1 rue de l'Odéon
75006 Paris

vendredi 25 mai 2018

Entremets Extraordinaire à la Mousse de Fraises

Est-ce que vous avez déja dégusté un nuage? Non? Et bien il est encore temps d'y remédier avec cet entremet semi-glacé à la texture absolument extraordinaire. La technique de préparation est déjà en elle-même assez révolutionaire : on mélange des fruits coupés en morceaux, des blancs d'oeufs et du sucre dans le bol du robot muni du fouet, on le laisse travailler une dizaine de minutes et Pouf, on obtient une mousse incroyablement haute et aérienne! Un truc de dingue, je vous dis.

Au moment d'écrire cet article, impossible de me rappeler de la source de cette recette (que j'avais griffonée sur un calepin), et après moultes recherches, il s'avère qu'elle nous vient d'Annabel Langbeim, une célèbre cuisinière néo-zélandaise. J'y ai ajouté une bonne dose de fruits frais au moment du service pour ajouter encore plus de fraîcheur au dessert et un crumble croustillant qui apporte la touche craquante qui va bien.
Ne cherchez plus, vous avez devant vous la future star de votre été



Ingrédients

Pour un moule à manqué de 26 à 28 cm de diamètre, 8 personnes environ

280g de fraises fraîches
2 blancs d’œufs 
140 g de sucre en poudre
1 sachet de sucre vanillé 

200g de fraises fraîches pour le dessus

Crumble croustillant :
50g de farine T55 ou T45
50g de noix de pécan torréfiées (ou amandes ou noisettes)
55g de beurre froid en petits morceaux
75g de flocons d'avoine
50g de sucre roux ou cassonnade
1 pincée de fleur de sel

OU

1 paquet de biscuits à la cuillère



Préparation

Dans le bol du robot muni du fouet, verser les blancs d'oeufs, les fraises coupées en morceaux, le sucre en poudre et le sucre vanillé. Protéger avec un papier film percé au milieu puis laisser travailler le robot pendant 10 bonnes minutes. La mousse devient soyeuse, aérienne et remplit quasiment tout le saladier. 



Placer une feuille de papier sulfurisé sur le fond d'un grand moule à manqué et une feuille de rhodoide sur le pourtour pour faciliter le démoulage (facultatif). 

Vous pouvez également utiliser des moules individuels en silicone., ça fonctionne très bien! 

Préparer le Crumble :
Préchauffer le four à 180°C
Dans un saladier, mélanger la farine avec le sucre, les flocons, le sel et les noix de pécan concassées puis ajouter le beurre froid coupé en morceaux et sabler le tout avec les doigts.

Disposer le crumble sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfourner pendant 12 minutes à 180°C, en mélangeant à mi cuisson.


Verser une très fine couche de crumble sur le fond du moule puis ajouter la mousse de fraises. Lisser  avec une spatule et placer au congélateur pendant au moins 4h.

Servir saupoudré généreusement du restant de crumble, de fraises fraîches coupées en 4.Comme vous le verrez, la texture n'est pas du tout celle d'une glace mais plutôt celle d'une mousse semi glacée délicieusement fondante.  
Le gâteau fond très vite donc ne tardez pas à le servir une fois sorti du congélateur! 

Note : vous pouvez aussi remplacer le crumble par une base de biscuits à la cuillère imbibés (avec un sirop vanillé ou un coulis de fruits rouges), qui supportent très bien la congélation. Dans ce cas, au moment de servir, saupoudrer simplement d'amandes et de pistaches concassées (en plus des fruits frais) pour apporter du croustillant! 

C'est à vous!




La Note des Goûteurs : 18/20

mercredi 23 mai 2018

Cake Tomates Séchées, Mozzarella et fêta

Il y a tellement de recettes sur ce blog qu'il est parfois difficile de s'y retrouver. C'est pourquoi je vous réédite ici une recette que je fais et refais régulièrement, toujours avec bonheur : Le cake extra-moelleux aux tomates séchées, mozzarella et fêta. Vous ne l'avez pas encore testé? Il est encore temps d'y remédier!


Je n'aime pas les cakes salés! Oui, ça arrive à des gens bien, la preuve! Je les trouve secs, bourratifs, fades et comme dirait une personne qui se reconnaitra, sans aucun intérêt gustatif. Pourtant, lors d'une soirée entre amis, je voulais préparer un buffet mais à part mes classiques (blinis , salades composées...) j'étais plutôt en panne d'idées. Alors j'ai voulu tenter une recette de cake salé qui m'inspirait plus que les autres sur Foodreporter, et qui recueillait beaucoup d'avis positifs. J'avais tous les ingrédients sous la main, un moule à cake en silicone (ne me demandez pas pourquoi je l'ai acheté celui-là!), aucun obstacle à l'horizon...
Bilan des courses : 
- Premier avantage, il est très facile et très rapide à réaliser. Il suffit de tout mélanger à la cuillère en bois, puis de mettre la préparation dans le moule et d'enfourner!
- Deuxième avantage : il peut se préparer à l'avance, un jour au maximum, il suffit dans ce cas de l'envelopper dans du papier film quand il sort du four.
Tout ça pour vous dire que lors de cette fameuse soirée, je l'ai servi sans grande conviction, encore chaud après l'avoir repassé au four quelques minutes, et d'ailleurs je ne l'ai même pas gouté! Et là, surprise, toutes les personnes présentes venaient me complimenter et me demander la recette! Encore un peu dubitative, j'ai porté un (petit) morceau à ma bouche. N'ayons pas peur des mots, j'ai adoré! Fondant, moelleux, généreux, avec ses petits bouts de fromage coulant, il était délicieux. Depuis, je le fais souvent, et je vous livre donc la recette qui vous fera aimer les cakes (mais si vous les aimez déjà, vous avez le droit de la faire aussi!).



Ingrédients

Pour un moule à cake moyen + 5 moules à mini cakes ou à muffins

240 grammes de farine
1 sachet de levure chimique
160 ml d'huile (utilisez l'huile du bocal des tomates séchées et complétez si besoin avec de l'huile neutre ou huile d'olive)
160 ml de lait
3 œufs


Garniture
2 boules de Mozzarella (non facultatif!)
1 bocal de tomates séchées à l'huile
Quelques morceaux de feta 
Quelques feuilles de basilic ciselé (ou basilic séché ou surgelé)


Préparation 

Mélanger tous les ingrédients, dans l'ordre, avec une cuillère en bois. Saler et poivrer. Rajouter du basilic ciselé.

Verser dans les moules à cake en silicone. Ne pas les remplir à ras bord car la préparation monte beaucoup à la cuisson. Enfourner à 180°C  pendant 40 minutes. Vérifier que l'intérieur soit bien cuit avec la pointe d'un couteau.
A la sortie du four, si vous ne le servez pas tout de suite, envelopper le ou les cakes encore chauds dans du papier film transparent, jusqu'au moment du service. 

Au moment de servir, réchauffer au four à 180°C pendant quelques minutes (après avoir enlevé le papier film!) afin de lui redonner du croustillant et surtout afin de profiter du fromage coulant!


Déguster!

La note des goûteurs : 19/20  

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...