lundi 20 mai 2019

Mousse de Petits Suisses au Lemon Curd Express

Pour changer un peu de ma mousse de yaourt adorée , je vous propose aujourd'hui une variante réalisée avec des petits suisses, des sablés émiettés et du lemon curd maison (toujours ma recette express au micro-ondes).

On obtient alors une superbe mousse immaculée qui s'accorde délicieusement bien avec la crème acidulée et le croquant des biscuits.

C'est le type même de dessert rapide et efficace qui passe toujours très bien en fin de repas, vous ne trouvez pas?



Ingrédients

Pour 6 verrines

7 petits suisses (400g environ)
Zestes fins d'un citron vert (faits à la microplane, c'est le top!)
40g de sucre en poudre*
2 gros blancs d'œufs
Sablés de type Saint-Michel ou spéculoos ou petits-beurres ou granola maison

Lemon curd 
10 cL de jus de citron FRAIS (environ 4 citrons selon la taille)
Le zeste fin d'1 à 2 citrons jaunes
(à la microplane!)
3 œufs
1 cuillère à soupe de maïzena

100g de sucre en poudre

Note * : vous pouvez rajouter du sucre à la fin si la mousse n'est pas assez sucrée à votre goût, mais je trouve qu'avec le lemon curd et les sablés, cette quantité suffit largement.



Préparation:

Préparer le Lemon curd :
Battre les œufs avec le sucre puis ajouter le jus de citron, les zestes et la maïzena. Fouetter rapidement au batteur électrique pour obtenir une préparation homogène.  

Note : Je vous conseille de battre la préparation au batteur électrique pendant quelques secondes pour éviter tous grumeaux.



Placer au micro-ondes pour 3 fois 1 minute à puissance maximum en remuant au bout de chaque minute.

Laisser tiédir puis réfrigérer pendant 2 heures minimum avec un papier film au contact. Le Lemon curd est prêt. 

Note : Le lemon curd se conserve au frais pendant 3 jours sans problème.

 

Mélanger vivement les petits suisses égouttés avec le zeste de citron vert (en garder un peu pour le dessus) afin d'obtenir une préparation homogène.



Monter les 2 blancs en neige avec une pincée de sel au batteur électrique et quand ils sont presque fermes, ajouter progressivement le sucre et fouetter encore quelques instants. Ajouter alors très délicatement les blancs en neige aux petits suisses.

Assemblage
Fouetter au batteur électrique le lemon curd afin de l'assouplir.



Dans des verrines ou des coupes de glace, disposer des biscuits grossièrement émiettés puis de la mousse de petits suisses, une grosse cuillerée de lemon curd, des sablés émiettés et enfin le reste de mousse surmontée d'une cuillerée de lemon curd et de zestes de citron vert.

 

Laisser reposer au frais jusqu'au moment de servir.

Saupoudrer à nouveau de biscuits émiettés au moment de servir et déguster!

Note : pour la prochaine fois, je tente une version fraises/rhubarbe, une association prometteuse!



La note des goûteurs : 17/20 

mercredi 15 mai 2019

Poulet Teriyaki aux Carottes Confites

Après une intense réflexion de plusieurs mois, j’ai fait l'acquisition d'une cocotte Le Creuset et je me me suis donc mise en quête de bonnes recettes de petits plats mijotés afin d' "amortir" cet achat (qui vient se rajouter aux multiples ustensiles divers et variés qui s'entassent petit à petit dans ma minuscule cuisine!). 

J'ai eu envie de l'inaugurer aujourd'hui avec une recette asiatique de poulet Teriyaki aux carottes confites. Pour la réaliser, j'ai fait un un mix de plusieurs recettes piochées ici et , tout en y ajoutant la sauce de mon saumon teriyaki adoré .

Le résultat fut à la hauteur de mes espérances : un plat parfumé et réconfortant, une viande terriblement fondante, de belles carottes caramélisées... Et la divine odeur qui se répand dans la cuisine lors de la cuisson douce, on en parle??!

Ce fut donc la première utilisation de ma jolie cocotte rouge pétant... Mais ça ne sera certainement pas la dernière!


Ingrédients 

Pour 3 à 4 personnes selon l'appétit

4 hauts de cuisse de poulet
3 ou 4 carottes 
2 gros oignons
1 gousse d'ail
60g de sauce Soja
25g de Mirin*
40g de vinaigre de riz
40g de miel neutre type acacia
2 cm de gingembre frais râpé ou 1 pincée de gingembre en poudre

Sauce Teriyaki
40 mL de sauce soja
40 mL de Mirin
20g de vergeoise blonde ou de cassonade

300g de riz japonais (ou riz à risotto ou riz thaï ou riz de votre choix!)
Harissa ou purée de piment (facultatif) 

Note* : le Mirin est un assaisonnement japonais. C'est une sorte de saké très doux qui se trouve facilement en épicerie asiatique ou sur internet (ici ou là)



Préparation 

Préchauffer le four à 140°C

Au fond d'une cocotte (ou un plat allant au four avec un couvercle ou tout au moins un papier aluminium déposé de façon hermétique), déposer le poulet après avoir enlevé une bonne partie de la peau. Ajouter les oignons émincés, l'ail émincé, les carottes taillées en bâtonnets ou en rondelles, le gingembre, le vinaigre de riz et le miel. Verser la sauce soja et le Mirin et mélanger le tout délicatement.

Fermer la cocotte et enfourner pour 2 heures à 140°C en mélangeant 2 fois en cours de cuisson. Au bout des 2 heures, baisser la température à 120°C et laisser encore une heure, toujours à couvert.

Éteindre le four et laisser reposer, à couvert pendant 1 heure minimum (ou plusieurs heures, c'est encore mieux!).

Désosser puis effilocher le poulet avec 2 fourchettes.

Préparer la sauce Teriyaki
Faire chauffer le Mirin, la sauce soja et la cassonade dans une petite casserole. Faire bouillir 3 minutes en surveillant et en mélangeant régulièrement. La sauce va devenir sirupeuse. Couper le feu et laisser reposer 5 minutes. La verser dans un petit bol.

Au moment de servir, réchauffer la viande à découvert à 170°C pendant quelques minutes.

Préparer le riz (au rice cooker pour moi) et le répartir dans 3 à 4 bols (selon la gourmandise!). Disposer les légumes et la viande par dessus.

Réchauffer rapidement la sauce (au micro-ondes ou à la casserole) puis verser un filet de sauce au dessus de chaque bol.  

Note : Ne versez pas la totalité de la sauce. Chacun pourra se resservir en fonction de ses goûts!


Saupoudrer de sésame doré.

Note : J'aime servir ce plat sucré / salé avec un peu de purée de piment ou de harissa qui relève bien le tout mais c'est facultatif.

Déguster immédiatement!


La Note des Goûteurs : 17/20

vendredi 10 mai 2019

Nougat Glacé aux Fruits Secs

J'ai toujours eu un faible pour les desserts glacés comme le parfait glacé aux noisettes, l'entremets extraordinaire aux fraises ou encore le soufflé glacé au citron.

Le nougat glacé ne fait pas exception et pourtant, il ne figurait pas encore sur le blog, pour la simple et bonne raison que moi et les fruits confits, on n'est pas très copains.

Qu'à cela ne tienne, j'ai imaginé une version du nougat glacé bien à moi, pas trop sucrée et composée uniquement de la Rolls des fruits secs : pistaches, amandes, noix de pécan et noisettes.

Résultat unanime : un délicieux dessert, (encore plus lorsqu'il est généreusement arrosé de coulis de framboises!) qui passe parfaitement bien après un repas copieux!



Ingrédients

Pour 10 personnes : Un moule à bûche en silicone et 3 moules individuels de type muffins pour moi

4 blancs d’œufs (120g sans la coquille)
 95g de miel liquide neutre type acacia ou toute fleurs
30g de glucose (ou sucre en poudre)
170g de fruits secs mélangés torréfiés et concassées au couteau : ici pistaches non salées, amandes effilées, noix de pécan et noisettes
400 mL de crème liquide entière très froide ou crème au mascarpone Elle et Vire
60g de pralin (en grande surface ou magasin bio , jean Herve par exemple)
Un pincée de sel



Pour servir :
Coulis de framboises maison (fait avec 400g de framboises surgelées) ou du commerce de bonne qualité



Préparation

Monter les blancs en neige ferme avec une pincée sel au robot muni du fouet ou au batteur électrique.
Faire bouillir sur feu moyen le miel et le glucose (ou le sucre) dans casserole petite et amener à 118°C (Si vous n'avez pas de thermomètre à sucre, cela correspond à environ 20 secondes après ébullition, ça va très vite!).

Ajouter le sirop bouillant en filet sur les blancs en continuant à battre à petite vitesse et augmenter la vitesse (quasi vitesse maximale) afin de serrer les blancs. Battre environ 1 minute pour que la température redescende et que les blancs soient bien fermes et brillants.
Fouetter la crème liquide très froide en chantilly (la placer au congélateur quelques minutes avant utilisation).


Ajouter délicatement la chantilly à la meringue puis ajouter les fruits secs et le pralin et mélanger, toujours très délicatement le tout à la spatule.



Verser dans le moule à bûche en silicone (recouvert d'un tapis en silicone ici) et 3 moules à muffins ou équivalent.


Filmer et congeler 10h minimum.

Démouler délicatement.

Laisser décongeler au moins 10/15 minutes hors du congélateur. Comme un semifreddo ou un parfait glacé, il doit être glacé mais pas trop afin que toutes les saveurs ressortent!



Note : le nougat se conserve sans problème au congélateur 3 à 4 semaines!

Servir avec un coulis de framboises. Pour cela, faire décongeler 400g de framboises et les mixer avec un peu d'eau et de sucre puis passer le coulis au chinois ou à travers une petite passoire pour enlever les pépins. Conserver au frais.







La Note des Goûteurs : 16/20

samedi 4 mai 2019

Tarte aux Asperges Vertes

Voilà pour aujourd'hui une tarte de saison composée d'une garniture moelleuse aux asperges vertes surmontée de pignons grillés et d'asperges poêlées. Elle fut très appréciée, autant pour son look de jeune première que pour ses saveurs fines et délicates.

Ma pâte minute chérie (encore elle!) vient apporter à la tarte croquant et gourmandise mais si l'envie de préparer votre pâte vous manque, une bonne pâte feuilletée du commerce fera très bien l'affaire.

Vous l'avez compris, après le risotto de petit épeautre dont je vous ai parlé avec émoi et les délicieuses tartines printanières : je suis une folle amatrice d'asperges et la saison est si courte que je m'empresse donc de vous poster toutes mes recettes du moment.

Mon prochain essai? Des pâtes aux asperges et à la ricotta dont je vous reparlerai probablement très vite!



Source : la recette originale provient de la magnifique Valérie que je ne présente plus!

Ingrédients

Pour 4 personnes en plat principal ou 6 personnes en entrée : moule rectangulaire de 35 X 11 cm ou cercle de 20 cm (voir note 1*)

Pâte minute** (il vous en restera un peu avec le moule rectangulaire)
125g de farine blanche type T55 ou T45
125g de farine de blé semi-complète ou complète (ou uniquement farine blanche sinon)
1 cuillère à café de levure chimique
10 cL d'huile de tournesol (=80g environ)
8 cL d'eau chaude (=80g)
1 cuillère à café de sel

Garniture :

1 botte de 500g d’asperges vertes
Une grosse noix de beurre (= 15g environ)
100g de crème liquide entière (à 30% de Mg)
1 œuf
15g de parmesan à la coupe (pas de parmesan en poudre ou déjà râpé)
Une pincée de muscade
Quelques pignons torréfiés

Note 1* : pour un cercle de 24 cm de diamètre, doublez les doses de garniture (mais pas de pâte à tarte!). Les 1 kg d'asperges pourront alors être rôties au four, dans un plat avec un filet d'huile d'olive, pendant 20 minutes à 180°C afin de gagner du temps (1kg d'asperges cuites à la poêle, c'est long!)

Note 2** : si vous n’avez pas envie de faire votre pâte maison, remplacez-la par une pâte du commerce feuilletée et pur beurre, Picard ou Marie par exemple. 



Préparation 

Préparer la pâte minute :  
Préchauffer le four à 180°C.
Dans une boîte avec couvercle, mettre les ingrédients dans l'ordre noté ci-dessus en finissant par le sel. Fermer et secouer énergiquement horizontalement 5 ou 6 fois, puis secouer verticalement. C'est prêt! Rassembler en une boule grossière. 
Retrouvez la vidéo de la recette sur la page Facebook!

  

Garnir le moule à tarte légèrement huilé et dont le fond est recouvert de papier sulfurisé et étaler directement la pâte avec les mains (je préfère ne pas l'étaler au rouleau avant afin de la travailler le moins possible) Déposer le moule sur une plaque allant au four.
Piquer avec une fourchette et précuire à blanc pendant environ 8 minutes à 180°C. Sortir du four.

Préparer la garniture :

Râper le parmesan.
Couper et jeter le bout filandreux des asperges (il n'est pas nécessaire de les éplucher!) et dans une grande poêle, faire revenir les asperges non épluchées dans une belle noix de beurre. Saupoudrer de fleur de sel et faire rôtir à feu moyen pendant 12 minutes en retournant de temps en temps.

Couper les pointes pour qu'elles aient la même largeur que le moule (environ 1/3 des asperges).

Mixer le restant des asperges au blender ou au mixeur plongeant pour obtenir une préparation lisse.

Note : si le mélange n'est pas lisse (asperges très fibreuses et/ou mixeur peu puissant), passez-le au tamis mais normalement ce n'est pas nécessaire.

Ajouter alors la crème et l’œuf et mélanger à la fourchette. Ajouter de la muscade et 15g de parmesan fraichement râpé et mélanger encore  à la fourchette. Saler légèrement et poivrer.


Verser sur le fond de tarte précuit. Ajouter les pointes d'asperges en les alignant joliment puis saupoudrer des pignons torréfiés

Note : Si vous avez utilisé un cercle à tarte, disposer les pointes d'asperges en rosace  en partant du centre.



Dans le bas du four, enfourner la tarte à 170°C pendant 30 minutes en mode chaleur tournante si possible (180°C en chaleur traditionnelle).

Déguster immédiatement ou plus tard après l'avoir réchauffée au four!





La Note des Goûteurs : 16/20

lundi 29 avril 2019

Cake Moelleux au Thon

Voilà une recette qui me sauve la mise quand je rentre tard les soirs de semaine, sans inspiration aucune et que mon réfrigérateur est désespérément vide. J'ouvre alors les placards, y trouve généralement un reste de farine, 2 boîtes de thon et quelques tomates séchées ou des olives vertes et Zou, je m’attelle à la préparation de ce cake moelleux au thon!

La recette originale provient du blog de Blomma et je l'ai adaptée afin qu'elle corresponde à mes attentes en matières de cake : du moelleux, du goût et de la rapidité!

Je le sers en petites tranches à l'apéritif ou bien en plat principal accompagné d'une belle salade!

Ça vous plait? A vous de jouer!



Ingrédients

Pour un cake, 6 personnes


125g de farine (T45 ou T55)
1 sachet de levure chimique
3 gros œufs
Quelques tomates séchées à l'huile bien égouttées coupées en petits morceaux ou olives vertes dénoyautées 
60 mL d’huile neutre (type tournesol) ou 30mL d'huile neutre + 30mL d'huile des tomates séchées
100 mL de lait demi écrémé ou entier ou de lait fermenté*
2 boîtes de thon (170g chacune) à l’huile bien égouttées
100g de gruyère ou de comté râpé
1 oignon nouveau émincé finement (vert + blanc)
1 pincée de piment de Cayenne ou d’Espelette (facultatif)
Quelques brins de ciboulette 

Note* : le lait fermenté est facultatif dans cette recette. Il se trouve facilement au rayon frais en grande surface.



Préparation
Préchauffez le four à 200°C 

Égoutter le thon et le détendre avec une fourchette dans un petit bol. 

Mélanger tous les ingrédients avec une cuillère en bois (pas de fouet!) dans un grand saladier, au fur et à mesure, dans l’ordre de la liste, en commençant par la farine et en terminant par le fromage râpé. Ajouter une pincée de piment, poivrer et saler. 

Verser la préparation dans un moule à cake (métallique si possible plutôt qu'en silicone) beurré dont le fond est recouvert de papier sulfurisé et faire cuire dans le four préchauffé pendant environ 45 minutes à 200°C. Vérifier que l'intérieur soit bien cuit avec la pointe d'un couteau.

Note : Si le cake dore trop vite, le couvrir d'un papier aluminium..



Laisser refroidir un peu, découper des belles tranches et servir tiède ou froid!



La Note des Goûteurs : 16/20

mercredi 24 avril 2019

Gâteau Mousseux Chocolat / Noisettes façon Bellevue (Sans Beurre, Sans farine et Sans Gluten)

En ce moment, semaine de Pâques oblige, je suis en pleine période chocolatesque.

Après le divin (et le mot est faible!) fondant au chocolat au lait, voici l'Ultra Mousseux au chocolat et aux noisettes, directement inspiré du fameux gâteau Bellevue de Christophe Felder. Ce dernier a la particularité de ne pas contenir un gramme de beurre ni une once de farine.

Je vous vois froncer les sourcils et pourtant, c'est justement grâce à cette composition inédite que l'on obtient une texture assez folle, à mi-chemin entre la mousse au chocolat mi-cuite et le moelleux au chocolat surmonté d'une croûte craquante.

Pour faire simple, c'est un petit nuage en bouche qui donne juste envie de s’y blottir encore et encore...






Ingrédients

Pour un moule à charnière de 20 cm de diamètre*

125g de bon chocolat noir (à 63% de cacao ici)
125g de sucre
4 œufs 
1 cuillère à soupe de poudre d’amandes ou de maïzena (ou de farine)
50g de purée de noisettes pure** (en magasin bio ou maison, voir note 2)
100g de crème liquide entière 
30g de lait

Note *: le secret de ce gâteau réside dans son épaisseur. Si votre moule est plus grand, il faudra augmenter les proportions.

Note 2** : si vous n'avez pas de purée de noisettes, mixez des noisettes torréfiées puis épluchées jusqu'à obtenir une pâte (rajoutez un tout petit peu d'huile neutre si besoin). Celle-ci se conservera au frais pendant plusieurs semaines. Vous pouvez également utiliser de la purée d'amandes pour un mousseux chocolat / amandes!




Préparation 

Préchauffer le four à 170°C, en chaleur tournante si possible.

Beurrer et tapisser de papier sulfurisé un moule à manqué de 20 cm.  

Note : Le démoulage sera beaucoup plus facile avec un moule à fond amovible mais prenez ce que vous avez! Je déconseille par contre les moules en silicone pour ce gâteau afin d'obtenir une belle croûte craquante.

Concasser grossièrement le chocolat et placer dans un saladier.
Faire bouillir la crème et le lait dans un petit bol au micro-ondes ou dans une casserole et verser en plusieurs fois sur le chocolat tout en remuant vivement. Le tout doit être bien homogène.


Ajouter les jaunes un à un puis la poudre d’amandes et enfin la purée de noisettes. Mélanger vivement.

Fouetter rapidement, au batteur électrique si nécessaire (ma purée de noisettes étant conservée au frigo, elle ne se mélange pas facilement au reste des ingrédients.). 

Monter les blancs en neige avec une pincée de sel. Quand ils sont presque fermes, rajouter le sucre et continuer à fouetter quelques secondes afin d'avoir une consistance de meringue.



Verser petit à petit et très délicatement un tiers des blancs dans la préparation au chocolat. Ajouter l'autre tiers et mélanger toujours très délicatement puis enfin le reste des blancs.



Verser dans le moule et enfourner pour 26 à 30 minutes à 170°C : 27 minutes exactement pour moi.
Attendre au moins 15 minutes avant de démouler délicatement et au moins 1 à 2h avant de déguster totalement refroidi. 

Conserver à température ambiante sous cloche ou couvert de papier aluminium afin qu’il garde sa texture mousseuse, ou bien au frais (il aura alors une texture un peu plus dense). 

Note : Je préfère le conserver au frais et le sortir 1 ou 2h avant dégustation afin de le conserver plus longtemps mais c’est vous qui voyez selon vos préférences!

Servir avec quelques noisettes concassées et le reste de crème liquide bien froide montée en chantilly avec 2 cuillères de sucre glace par exemple, ou bien avec une crème anglaise ou une boule de glace aux amandes ou à la vanille.



 Déguster!



La Note des Goûteurs : 17/20

dimanche 21 avril 2019

Ultra Fondant au Chocolat au Lait (Sans Farine et Sans Gluten)

Vous avez déjà dégusté un rêve de fondant? Celui qui vous cloue le bec une fois que vous y avez goûté et qui vous oblige à vous resservir, par petites parts d’abord avant de craquer et de finir les miettes restantes à la petite cuillère? Non???

Alors essayez illico cet ultra fondant au chocolat au lait réalisé sans un gramme de farine, qui est ici avantageusement remplacée par de la poudre d’amande.

Le résultat est doux, régressif et addictif au possible. 

Mais finalement, n’est-ce pas exactement ce qu’on demande à tout vrai fondant au chocolat qui se respecte...? A méditer!



Ingrédients 

Pour un moule carré de 20 x 20 cm ou un moule rond de 23/24 cm de diamètre 

200g de bon chocolat au lait (Valrhona ou Barry ou bien Milka sinon!) 
4 œufs
2 jaunes 
100g de sucre glace 
135g de beurre
115g de poudre d’amande* (ou amandes finement mixées)

Note*: il est possible de remplacer la poudre d’amande par de la poudre de noisettes en fonction des goûts.



Préparation 

Préchauffer le four à 150°C.

Dans le bol du robot muni du fouet (ou dans un saladier avec un batteur électrique), battre les œufs et les jaunes avec la poudre d’amande et le sucre glace pendant minimum 5 bonnes minutes . Le mélange doit largement doubler de volume.

 

Faire fondre le chocolat au lait avec le beurre au micro-ondes en le remuant toutes les 30 secondes, ou bien au bain-marie.

Lisser le mélange avec une cuillère à soupe et verser le chocolat fondu dans le mélange aux œufs tout en continuant à battre pendant environ 30 secondes.


Beurrer le moule et recouvrir le fond de papier sulfurisé afin qu’il adhère bien. 

Note : Je déconseille les moules en silicone pour cette recette.

Verser la préparation dans le moule et enfourner pour environ 30 minutes à 150°C (chaleur tournante si possible).
Tourner la plaque du four (ou bien juste le moule) à mi-cuisson pour que le fondant soit cuit de la même manière des 2 côtés. Une croûte doit se former au dessus du gâteau.
Laisser juste tiédir et placer au réfrigérateur pour arrêter la cuisson. 

Réfrigérer pour au moins 3h avant de démouler et découper (ou pas si vous n’avez pas la patience d’attendre mais il se tiendra moins bien!). Je le trouve même encore meilleur le lendemain.



Déguster, pourquoi pas accompagné de crème anglaise ou de sauce au chocolat noir! 

Mon petit truc en plus : saupoudrer les parts de chocolat noir coupé en grosses pépites, comme sur les photos, afin d’avoir un contraste de texture croquant / fondant!


La Note des Goûteurs : 18/20 

Imprimer la recette

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...