lundi 30 mars 2015

Pain Hérisson fourré au fromage : Le Cheese Garlic Bread

Une idée originale et délicieuse, trouvée chez Piment Oiseau : une boule de pain fourrée dans laquelle chacun pioche un bout du pain tout chaud et dégoulinant de fromage. Et repioche... Encore et encore!
C'est assurément et totalement addictif. Vous ne pourrez pas me reprocher de ne pas vous avoir prévenu! J'y ai ajouté quelques tomates séchées mais sinon, j'ai suivi la recette à la lettre (incroyable n'est-ce pas?) Et laissez-moi vous dire que j'ai totalement  adopté ce pain très gourmand! C'est convivial, simple, étonnant, et excellent : parfait pour un apéritif entre amis!

Avant cuisson

Ingrédients

Pour 4 personnes :

1 grosse boule de pain, type pain de campagne ou pain aux céréales
2 boules de mozzarella*
2 gousses d'ail
60g de beurre fondu 
Quelques tomates séchées (facultatif)
Persil frais

*Note : n'hésitez pas à être généreux en garniture, c'est ce qui fera la réussite de la recette!

Préparation

Préchauffer le four à 180°C.
Hacher finement le persil et l'ail, puis mélanger avec le beurre fondu.



Couper la mozzarella et les tomates séchées en petits dés.
Trancher le pain profondément mais sans aller jusqu'à la base, dans un sens puis dans l'autre (à l’aide d'un bon couteau ou de ciseaux de cuisine).



Remplir les interstices avec le beurre persillé, puis avec les morceaux de mozzarella et les tomates séchées. Mouliner un peu de poivre noir au-dessus.





Envelopper de papier aluminium et enfourner pour 15 minutes. 

Enlever le papier alu et prolonger la cuisson de 15 minutes.

Déguster tant que c'est chaud!

La note des goûteurs : 17/20 

mardi 24 mars 2015

Tartare Saumon Avocat Mangue aux pistaches croquantes

Une variante de ma recette fétiche de Tartare de Saumon réalisée ici avec des pistaches torréfiées qui s'accordent particulièrement bien avec le saumon frais et l'avocat.
Servi accompagné de salade verte, de blinis maison (recette délicieuse et ultra rapide ici, ou ma recette chouchou ici), ou pourquoi pas de patates douces rôties pour les plus gourmands.
Ce tartare devrait combler vos envies de soleil!

Si vous l'essayez, n'hésitez pas à laisser un commentaire ici ou sur ma page Facebook.  Et pour avoir un aperçu de toutes mes recettes à venir, rejoignez-moi sur Instagram! 



Ingrédients

Pour 2 personnes :

2 pavés de saumon cru extra frais ou saumon congelé de très bonne qualité (le Bio Picard est excellent)
1 échalote ou 2 oignons nouveaux
Une grosse poignée de pistaches non salées (ou noix de cajou)
1 avocat mûr à point
1/2 mangue
1/2 citron vert ou jaune
3 cuillères à soupe d'huile d'olive extra vierge
Ciboulette fraiche ciselée
Aneth fraîche (ou surgelée)
Quelques gouttes de crème de balsamique

Pour servir : crème de fromage frais (facultatif mais très appréciable!)
4 cuillères à soupe de fromage frais type Saint-Moret
Yaourt velouté ou à la grecque



Préparation

Faire torréfier les pistaches quelques minutes, au four à 200°C.

Détailler le saumon en petits dés. Hacher l'échalote ou les oignons nouveaux, la ciboulette, et ajouter au saumon. Assaisonnez avec 3 cuillères à soupe d'huile d'olive, quelques gouttes de crème de balsamique, du sel, du poivre et un peu d'aneth. 
Réserver au frais 30 minutes à 1 heure.

Au moment de servir, couper la mangue et l'avocat en dés, concasser très grossièrement les pistaches et mélanger délicatement à la préparation. Citronner légèrement avec le jus du demi citron (ne le faites pas avant! Le contact du citron cuirait le poisson).
Dresser le tartare dans 2 assiettes a l' aide de cercles. Rajouter quelques gouttes de crème de balsamique sur le dessus.

Préparer la crème de fromage frais (facultatif) : fouetter le Saint-Moret avec un peu de yaourt pour l'assouplir et quelques herbes fraîches ciselées. Former alors des quenelles avec une cuillère à café ou une poche à douille et disposer une touche de cette crème au dessus des tartares dressés.

Servir... avec mes blinis (recette ici ou ), ou encore avec mes patates douces confites, par exemple.


La note des goûteurs : 18/20 

mercredi 18 mars 2015

Coup de coeur Parisien : Néobento, version soir!

 

Je connaissais et appréciais Néobento le le midi (mon article ici ), je me faisais donc une joie de tester leur nouvelle formule du soir!


Une formule unique, à 25 euros, pour un bento haut en couleurs, composé de 

- 2 entrées (aubergines caramélisées et Maki de courgettes à l'avocat pour moi, trio de soupes miso et mi-cuit d'asperges pour le Gourmand.)

- La salade fraîcheur du moment,

- Un plat, au choix : Agneau en croûte de pistaches et wasabi (extra!), Temaki de tofu et shiitake ou encore Tataki de thon, chutney de pommes Granny et gingembre.

- Un accompagnement (Ecrasé de rattes, olives et tomates confites pour le Gourmand, nouilles Soba au thé vert pour moi.

- Un dessert : cannelé au whisky japonais, Rubifruit ou crème au chocolat et son croquant au yuzu.

Agneau en croûte de pistaches, nouilles Soba au thé vert : top!

Agneau et écrasé de rattes aux olives, trio de soupes miso, mi cuit d'asperges et délicieux cannelé au whisky

Le tout est accompagné de pain frais et d'un superbe beurre au thé matcha.

Vous l'aurez compris, à Neobento, on sort des sentiers battus! Mais finalement, qu'en ais-je pensé de ce repas Bento pour le moins original ? 

Excellent! Frais, parfumé, léger, mais qui  nourrit son homme : tout ce que j'aime! 

Les aubergines étaient particulièrement délicieuses, l'agneau parfaitement cuit, rosé à cœur et croquant grâce à sa croûte de pistaches, et l'écrasé de rattes tellement savoureux que j'en aurais bien piqué un poil plus au Gourmand qui l'avais commandé!

Par rapport au midi , l'ambiance change radicalement : lumière tamisée , petite musique d'ambiance...
 

Enfin, la serveuse, charmante comme tout, nous a chouchouté tout au long du repas . Une raison supplémentaire de revenir déguster un bento dans les jours prochains! 

Note : On me souffle dans l'oreillette que cette formule du soir n'était que temporaire?! Espérons qu'elle reviendra bientôt au menu! 

Néobento 
5 Rue des Filles du Calvaire
75003 Paris

vendredi 13 mars 2015

Pâte de noisettes

Voici une recette de pâte de noisettes, une spécialité du Piémont. Elle vous servira de base pour bon nombre de recettes, qui arriveront incessamment sous peu sur le blog (si vous êtes gentils...). Cette pâte est également excellente simplement mélangée à du yaourt (environ 2 cuillères à soupe pour un yaourt), pour un dessert express, simple et gourmand.  
La seule obligation est d'avoir un bon robot robuste pour supporter le choc sans y laisser des plumes! 



Ingrédients

Pour 1 pot de 400 grammes de pâte de noisettes.

200g de noisettes grillées et pelées (ou noisettes non pelées, voir plus tard)
200g de sucre glace


Préparation 

Si vous n'avez pas pas de noisettes déjà grillées et pelées, vous pouvez utiliser des noisettes entières non pelées (ce que j'ai fait), et les passer au four à 180°C pendant une dizaine minutes. Elles vont alors se peler facilement en les frottant entre vos mains. Ce n'est pas bien grave s'il reste un peu de peau.

 

Dans un (bon) mixeur, mixer les noisettes puis ajouter le sucre glace et mettre en marche entre 5 et 10 minutes, le temps d'obtenir une pâte souple et lisse. 

 


 

Verser la pâte dans un pot avec couvercle et réserver au réfrigérateur.


Elle se conserve plusieurs mois, au frais.

 

La note des goûteurs : 18/20

mercredi 11 mars 2015

Pâtes au Citron et aux Asperges vertes

Chez moi (comme chez beaucoup d'entre vous j'imagine?), on adore les pâtes. Dès que je suis en manque d'inspiration, ça ne loupe jamais : les pâtes sont au menu!
Mais pour trouver des manières originales de les accommoder, c'est une autre paire de manche... Et comme souvent, c'est vers le génialissime blog de Valérie que je me tourne! Ça tombe bien, elle y parle avec amour de ses pâtes au citron, et oh joie, un citron traine justement dans mon réfrigérateur. J'ai ajouté à sa recette des asperges vertes qui s'accordent très bien avec l'acidité du citron et la douceur du parmesan et j'ai obtenu un plat de pâtes sans prétention aucune, mais tout simplement délicieux!



Ingrédients

Pour 2 personnes

100g de crème liquide entière
200 à 250g (selon l’appétit) de pâtes de votre choix
50g de parmesan en bloc (pas de parmesan en poudre ici!)
10g de beurre 
Jus d'un demi-citron jaune
Zestes de 2 citrons (bio de préférence)
Poivre du moulin
Asperges vertes

Note :  les asperges sont facultatives: à remplacer par un autre légume...Ou par rien du tout, la sauce se suffisant à elle même!

Préparation


Faire cuire les pâtes dans une grande quantité d'eau salée.
Pendant que les pâtes cuisent, zester les citrons (si possible à l'aide d'une microplane), ou à défaut avec une râpe très fine, sans approcher la partie blanche où se situe l'amertume. 

Faire cuire les asperges vertes à la vapeur, après avoir coupé l'extrémité, pendant 6 à 10 minutes, jusqu'à ce qu'elles soient cuites mais toujours un peu croquantes. Il n'est pas nécessaire de les éplucher.

Pendant ce temps, dans une poêle, faire fondre le beurre et faire légèrement revenir les zestes de citron. Ajouter la crème et le jus d'un demi-citron, saler et poivrer. 
Porter à ébullition quelques instants pour que la crème épaississe.Verser les pâtes dans la poêle pour bien les recouvrir de sauce.

Râper de gros copeaux de parmesan (50g environ).

 

Servir aussitôt avec des copeaux de parmesan, les asperges et décorer avec quelques zestes de citron.



La note des goûteurs : 16.5/20

Pâtes au Citron et aux Asperges vertes

Chez moi (comme chez beaucoup d'entre vous j'imagine?), on adore les pâtes. Dès que je suis en manque d'inspiration, ça ne loupe jamais : les pâtes sont au menu!
Mais pour trouver des manières originales de les accommoder, c'est une autre paire de manche... Et comme souvent, c'est vers le génialissime blog de Valérie que je me tourne! Ça tombe bien, elle y parle avec amour de ses pâtes au citron, et oh joie, un citron traine justement dans mon réfrigérateur. J'ai ajouté à sa recette des asperges vertes qui s'accordent très bien avec l'acidité du citron et la douceur du parmesan et j'ai obtenu un plat de pâtes sans prétention aucune, mais tout simplement délicieux!



Ingrédients

Pour 2 personnes

100g de crème liquide entière
200 à 250g (selon l’appétit) de pâtes de votre choix
50g de parmesan en bloc (pas de parmesan en poudre ici!)
10g de beurre 
Jus d'un demi-citron jaune
Zestes de 2 citrons (bio de préférence)
Poivre du moulin
Asperges vertes

Note :  les asperges sont facultatives: à remplacer par un autre légume...Ou par rien du tout, la sauce se suffisant à elle même!

Préparation


Faire cuire les pâtes dans une grande quantité d'eau salée.
Pendant que les pâtes cuisent, zester les citrons (si possible à l'aide d'une microplane), ou à défaut avec une râpe très fine, sans approcher la partie blanche où se situe l'amertume. 

Faire cuire les asperges vertes à la vapeur, après avoir coupé l'extrémité, pendant 6 à 10 minutes, jusqu'à ce qu'elles soient cuites mais toujours un peu croquantes. Il n'est pas nécessaire de les éplucher.

Pendant ce temps, dans une poêle, faire fondre le beurre et faire légèrement revenir les zestes de citron. Ajouter la crème et le jus d'un demi-citron, saler et poivrer. 
Porter à ébullition quelques instants pour que la crème épaississe.Verser les pâtes dans la poêle pour bien les recouvrir de sauce.

Râper de gros copeaux de parmesan (50g environ).

 

Servir aussitôt avec des copeaux de parmesan, les asperges et décorer avec quelques zestes de citron.



La note des goûteurs : 16.5/20

mardi 10 mars 2015

Le Trianon ou Royal au chocolat

Je vous propose aujourd'hui un dessert tout chocolat, un comble pour moi qui ne suis pas une folle amatrice de cacao... 
Il faut dire pour ma défense que le Trianon ou Royal au chocolat, multiple les arguments pour convaincre les plus difficiles : une base de succès moelleux aux amandes, un croustillant feuillantine au praliné, le tout surmonté d'une délicieuse mousse au chocolat noir...

Laissez-moi vous dire qu'avec quelques lamelles de poires ou des framboises fraîches (selon la saison), ce dessert est une vraie merveille!

Et le plus beau de cette recette, c'est qu'elle n'est même pas (trop) compliquée! Un tout petit peu longue certes, mais tout à fait accessible, même pour les moins expérimentés d'entre vous.

Si vous l'essayez, n'hésitez pas à laisser un commentaire ici ou sur ma page Facebook.  Et pour avoir un aperçu de toutes mes recettes à venir, rejoignez-moi sur Instagram!



Ingrédients

Pour un cercle de 20 cm de diamètre : si votre moule est plus grand, multipliez les quantités par 1,5!

Succès aux amandes : 
60g de poudre d'amande ou poudre de noisettes grillées
60g de sucre en poudre 
60g de sucre glace
15g de farine 
50g de blancs d’œufs (environ 2 blancs moyens) 

Croustillant Feuillantine
150g de praliné en pâte maison (clic) ou du commerce (clic)
55g de crêpes dentelles émiettées

Mousse au chocolat : 
75g de sucre en poudre 
1 œuf + 3 jaunes 
200g de bon chocolat noir (ou au lait, ou moitié/moitié selon les goûts)
30 cL de crème liquide entière à 30% de MG minimum (ou de la crème liquide au mascarpone Elle&vire pour une meilleure tenue)

Note : Vous pouvez ajouter des framboises fraîches ou des lamelles de poires sur le dessus, cela apportera une touche fruitée très appréciable!


 
Préparation

Préparation du Succès aux amandes :
Préchauffer le four à 220°C.

Faire rapidement torréfier la poudre d'amandes sur une plaque à 180°C pendant quelques minutes. Cela permet d'exhaler ses saveurs. 

Placer du papier sulfurisé en le faisant dépasser sur les bords d'un cercle beurré de 20 cm de diamètre.

Note : Vous pouvez utiliser du rhoidoïde à la place du papier sulfurisé. Dans ce  cas, il faudra le mettre plus tard. Beurrez alors simplement le cercle pour faire cuire le succès.

Le disposer sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé.  

Tamiser la farine et 60g de sucre glace puis ajouter la poudre d'amandes torréfiée.
Monter les blancs en neige. Lorsqu'ils sont presque fermes, incorporer les 60g de sucre. Incorporer les mélange aux amandes et mélanger très délicatement avec une maryse.



Verser dans le cercle.

 

Enfourner pour 10 minutes à 220°C jusqu'à ce que le biscuit soit doré. 
Laisser refroidir au moins 15 minutes. 

Préparation du Croustillant praliné
Mélanger le praliné (l'assouplir un peu au micro-ondes si besoin) avec les gavottes émiettées. C'est prêt!

  

Déposer le cercle sur le plat de service. Recouvrir le succès du croustillant praliné et étaler à la spatule. 

Note : si vous avez opté pour le rhodoïde, decercler le succès en vous aidant d'un couteau fin. Placer le rhodoide dans le cercle et étaler le croustillant. Si vous avez un cercle extensible , c'est encore mieux car le succès risque de s'être légèrement rétracté.

Préparation de la mousse au chocolat : 
Dans une casserole, faire bouillir 3 cuillères à soupe d'eau avec le sucre. Verser ce mélange sur les jaunes et l’œuf battus. Fouetter vivement au batteur électrique jusqu'à ce que le mélange revienne à température ambiante (environ 5 minutes). Le mélange devient plus léger et mousseux.

Faire fondre le chocolat au bain-marie et l'ajouter au mélange précédent, toujours au batteur éléctrique.


 
Fouetter la crème très froide (je la place toujours au congélateur 15 minutes avant) en chantilly. Incorporer celle-ci, en plusieurs fois, à la préparation chocolatée.
Recouvrir le croustillant avec la mousse au chocolat. 

Placer 4 heures au réfrigérateur minimum. 
Je l'ai laissé toute une journée et c'était parfait. On peut également le filmer et le congeler.

Décercler et enlever délicatement le papier sulfurisé ou le rhodoïde.



Décorer avec des copeaux de chocolat blanc et noir faits à l'aide d'un économe.


La note des goûteurs : 18/20

mardi 3 mars 2015

Potimarron Caramélisé au Miel

Oh oui, du potimarron! Je ne me lasse pas de cette courge au goût fin et délicat qui accompagne si bien les viandes mais aussi les produits de la mer. Ici, je vous le propose en une version des plus séduisantes : caramélisé au miel, grillé et croustillant sur le dessus, mais toujours très moelleux à cœur... C'est donc une recette simple mais diablement efficace! Je lance le pari que vous serez nombreux à l'essayer et l'apprécier... Dépêchez vous : la saison du Potimarron touche à sa fin!



Ingrédients

Pour 2 à 4 personnes 

1 potimarron bio de préférence
3 ou 4 cuillers à soupe d'huile d'olive
2 cuillers à soupe de crème Melfor aromatisée au miel,
1 cuiller à café de miel

Note : Pour ceux qui ne trouveraient pas la crème Melfor, remplacez celle-ci et le miel par 2 cuillers à soupe de crème de Balsamique.



Préparation

Préchauffer le four à 210°C en mode Rôtisserie. 

Laver le potimarron, et le sécher, il est inutile de l'éplucher. Couper les parties abimées.
Couper en 2 et ôter les graines à l'aide d'une cuiller à soupe. Détailler en gros morceaux et disposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Mélanger dans un bol l'huile d'olive, la crème de Melfor et le miel (ou la crème balsamique). Saler et poivrer.

A l'aide d'un pinceau, badigeonner les morceaux de potimarron (chair et peau), avec ce mélange. Saler et poivrer à nouveau.



Enfourner pour environ 40 minutes, à 210°C, en  mode rôtisserie, en retournant de temps en temps.

C'est prêt!

 

La note des goûteurs : 18/20

dimanche 1 mars 2015

Cigares au Chèvre, Miel et Noix

Je participe ce mois-ci à un nouveau Tour en cuisine. C'est chez Timandra que j'ai du piocher une recette et Calinhorely est venue chercher son bonheur (l'a t-elle trouvé??) chez moi. Ayant toujours des feuilles de brick au congélateur (oui ces petites choses se congèlent très bien pour ceux qui ne le sauraient pas), j'ai choisi ces Cigares croquants au chèvre, miel et brisures de noix
Je les ai servis avec une salade verte, pour un repas rapide économique et savoureux. Mais vous pouvez bien sûr les servir en apéro avec un petit verre... Ou au petit-déjeuner d'ailleurs si l'estomac vous en dit : c'est vous le chef après tout!


Ingrédients

Pour 10 cigares 

5 feuilles de brick 
1 bûche de chèvre (ou du crottin de chèvre)
Quelques noix 
Miel d'acacia, ou toutes fleurs
1 jaune d’œuf (facultatif)

Préparation

Préchauffer le four à 200°C.

Couper les feuilles de brick en deux; les huiler à l'aide d'un pinceau.
Sur l'arrondi de la feuille de brick (voir photos), disposer le chèvre émietté, recouvrir d'un filet de miel et de noix concassées. Saler et poivrer. 
















Rouler ensuite en cigare en rabattant d'abord chaque côté puis rouler le tout, en serrant le plus possible.
Souder avec un peu d'eau ou de blanc d’œuf.



Déposer les croustillants sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, côté fermeture vers le papier, et dorer avec un jaune d'œuf.

 












Enfourner 10 à 15 min à 200°C, jusqu à ce que les cigares soient bien dorés.

Et voilà!

La note des goûteurs : 16/20



Imprimer la recette

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...