Tajine de Poulet aux Fruits Secs (Figues et/ou Pruneaux et/ou Abricots...) et/ou aux Pommes!

Attention, sortez les carillons et les trompettes car aujourd'hui est un  grand jour : j'ai fait mon tout premier Tajine! Dingue, je sais. 

Pourquoi diable n'en avais-je jamais préparé avant? 

Peut-être évidemment parce que je n'ai pas de plat à Tajine tiens. Mais un beau jour, je me suis fait la réflexion que ma cocotte en fonte ferait probablement très bien l'affaire (illumination!)! D'ailleurs, un simple faitout muni d'un couvercle conviendrait aussi mais passons... J'ai perdu toutes ces années sans faire un seul Tajine. Il fallait désormais se rattraper. Car une belle viande, cuite tout doucement et avec mille et une épices, ça ne pouvait que me plaire, non? D'autant plus que je souhaitais changer de mon éternel agneau de 7 heures et de mon paleron confit (pourtant absolument divins ces deux-là, entendons-nous bien). 

Pour cette grande première, j'ai voulu taper dans le mille en misant sur une recette d'un site en qui j'ai toute confiance : Les épices rient. Bon, évidemment j'ai changé tout plein de petites choses par-ci, par- là, on ne se refait pas.
 
Dans tous les cas, le résultat fut largement à la hauteur de mes espérances. Un plat gourmand, tout en finesse et incroyablement riche en parfums. J’ai fait le choix d’y intégrer une bonne quantité de fruits secs mais si vous êtes moins amateur de sucré / salé , vous pourrez en remplacer une partie par des lamelles de pommes poêlées qui apporteront une touche acidulée très agréable, comme je vous l'explique plus bas.

Enfin, grâce à cette recette, j'ai découvert un produit génial : la maïzena "Sauceline" (je ne suis pas sponsorisée hein 😅!) qui permet d'épaissir les sauces en un tour de main et ce, sans aucun grumeaux. Je la réutiliserai à coup sûr dans bon nombre de recettes mijotées dans lesquelles il me reste souvent un trop plein de liquide. Ici, on met une pincée de poudre de perlimpimpin en fin de cuisson et hop, la sauce devient magnifique, soyeuse et concentrée! 
 
Rajoutons à cela que ce plat se prépare en moins d'une heure et que, comme tous les plats mijotés, il est encore meilleur réchauffé...
 
Vous me suivez? C'est parti pour un aller simple vers des contrées orientales! 


 
Ingrédients
 
Pour 3 personnes (on peut facilement augmenter les quantités de viande selon le nombre de convives)

1 kg de cuisses de poulet (fermier idéalement) coupées en 2 au niveau de la jointure : je compte une cuisse entière par personne
Un petit filet de jus de citron frais (pas en bouteille)

1 belle cuillère à café de curcuma
1 pincée de cannelle 
1 cuillère à café de Raz el Hanout ou d'épices à Tajine 
1 petit morceau de gingembre (1 cm) émincé ou 1/2 cuillère à café de gingembre en poudre 
1 bâton de cannelle

2 gousses d’ail 
1 gros oignon jaune
1 cuillère à café de miel neutre type acacia ou toutes fleurs 
 
1 mug de bouillon de volaille (j’ai fait un mug de bouillon et en ai versé les 3/4 en réservant le reste en cas de besoin)

300g de fruits secs dénoyautés et mélangés (pruneaux, figues séchées, abricots séchés, raisins secs etc, voir Note 2) ou 100g de fruits secs et 3 pommes acidulées type Boskoop (voir Note 3)

1 cuillère à café de maïzena Sauceline à ajouter quelques minutes avant le service (facultatif, voir Note)

Pour servir :
2 poignées d'amandes entières émondées ou amandes effilées sinon
Quelques feuilles de coriandre ciselées (facultatif)
 


Note : la maïzena Sauceline se trouve en grande surface, à côté des farines et de la maïzena classique. Elle va permettre d'épaissir les bouillons à chaud et sans grumeaux. Une superbe sauce onctueuse et concentrée va alors se former... Magique!
 
Note 2 : si on souhaite ajouter un légume à cette recette, on peut y incorporer 2 carottes coupées en rondelles, précuites à la vapeur 5 minutes ou non (coupez-les en fines rondelles dans le deuxième cas).

Note 3 : Si vous êtes moins amateur de fruits secs, vous pourrez remplacer la moitié voire les 3/4 des fruits secs par des grosses lamelles de 3 pommes poêlées à part sur feu vif, avec une belle noix de beurre puis arrosées d'une cuillérée à soupe de miel neutre. Elles apporteront une touche acidulée très agréable. On ajoutera alors les pommes dans les assiettes au moment du service pour ne pas qu'elles finissent en purée.


 

 

Préparation

Réhydrater les fruits secs dénoyautés dans une tasse de thé noir bien chaud pendant environ 10 minutes. Egoutter soigneusement.

Faire torréfier les amandes dans une poêle avec un petit peu d'huile neutre, en remuant souvent jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées. Laisser égoutter sur du papier absorbant.

Préparer un mug (environ 300mL) de bouillon de poulet en mélangeant de l'eau bouillante avec un cube de bouillon, bio si possible.

Enlever délicatement la peau des cuisses de poulet coupées en 2, en s'aidant par exemple de ciseaux de cuisine. Placer les cuisses dans un saladier et les citronner légèrement en les arrosant d'un petit filet de jus de citron. 

Dans un ramequin, mélanger le Raz el Hanout, la cannelle en poudre et le bâton de cannelle, le gingembre en poudre ou finement émincé et le curcuma. Saupoudrer les morceaux de poulet avec les trois quarts de ce mélange et masser bien pour que les épices s'imprègnent.

Émincer l'oignon épluché. Faire chauffer sur feu moyen la cocotte (ou un faitout) avec un filet d'huile d'olive et faire revenir doucement l'oignon, toujours sur feu moyen, en remuant régulièrement et en ajoutant un filet d'eau. Ils doivent devenir translucides.

Ajouter alors l'ail émincé finement et faire revenir 2 minutes de plus avec l'oignon puis ajouter les morceaux de poulet, remuer et laisser encore dorer quelques secondes.
 


Verser le bouillon chaud ou tiède dans la cocotte de façon à ce qu'il arrive à mi hauteur ou un peu moins (mais pas plus) de la viande. Il ne faut surtout pas noyer le poulet. 
La quantité dépendra de la quantité de viande et de la taille de la cocotte. Réserver une partie du bouillon à côté afin d'en rajouter en cours de cuisson si besoin. 
Ajouter  le miel dans le liquide et mélanger délicatement.

Saupoudrer avec le quart restant du mélange d'épices et laisser cuire sur feu vif jusqu'à obtenir un bouillonnement.
 


A ce moment, baisser le feu sur feu doux et couvrir avec le couvercle de la cocotte (ou avec un couvercle si on utilise une marmite), puis laisser cuire 40 / 45 minutes . A noter que je préfère utiliser du poulet fermier, plus goûteux et plus charnu mais avec un poulet non fermier, le temps de cuisson est plutôt autour de 35 minutes. Goûter et ajuster!

Au bout de 30 minutes de cuisson, ajouter les fruits secs égouttés.
 


En fin de cuisson, s'il n'y a pas assez de liquide dans la cocotte, ajouter à nouveau un filet de bouillon réchauffé au micro -ondes (pour ne pas stopper la cuisson) : la viande doit toujours reposer dans un peu de liquide et ne jamais cuire à sec.
 
Au moment de servir, réchauffer la cocotte sur feu moyen (si on le sert immédiatement, ce n'est pas la peine bien sûr.) et ajouter dans le liquide chaud une belle cuillère à café de maïzena sauceline, ce qui va permettre d'épaissir la sauce, à chaud et sans grumeaux. Une superbe sauce onctueuse et concentrée va alors se former… Magique!

Saler, poivrer, et goûter afin de rectifier l'assaisonnement.

Note : Si on n'a pas ce produit, on peut verser le reste de bouillon liquide dans une petite casserole et le faire réduire sur feu vif jusqu'à épaississement avant de verser à nouveau dans la cocotte.

C'est prêt! 


Dresser les assiettes et saupoudrer des amandes grillées et de quelques feuilles de coriandre ciselées.
 

Servir avec de la semoule, du riz, du boulghour, de la semoule de chou-fleur ou autre accompagnement de son choix!



A noter que comme tous les plats mijotés, ce plat est délicieux réchauffé. A bon entendeur!

C'est à vous! Et promis, je passerai bientôt à des plats plus printaniers :-)


La Note des Goûteurs : 17/20

Commentaires

Anonyme a dit…
Merci pour cette recette ! Petite question, pourquoi réhidratez-vous les fruits secs dans du thé noir et pas dans de l'eau toute simple ? Merci :-)
Claire a dit…
@anonyme : bonjour ! Tout simplement parce sur j’ai toujours vu ma grand mère réhydrater les fruits secs dans du thé! Mais vous pouvez utiliser de l’eau chaude si vous préférez !
rosy123 a dit…
Que j'aime beaucoup votre site. Vous donnez avec tant de générosité que je ne peux pas sous silence mon merci.
voyance en ligne rapide
Anonyme a dit…
Bonjour
Pour 10 pers faut il augmenter la quantité d’épices? Merci
Claire a dit…
@anonyme : bonjour , vous pouvez tripler la quantité de viande mais il faudra moins augmenter le reste des ingrédients, en fonction de la quantité de liquide et de la taille du plat. Je pense qu’il faudra à peu près doubler les épices.
Anonyme a dit…
Merci beaucoup hâte de déguster
Véronique a dit…
Bonjouret merci pour cette recette. Quelle différence entre de la maïzena simple et de la maïzena sauceline ? Merci.
Claire a dit…
@veronique : avec plaisir ! En fait ce n’est pas du tout le même produit et la même utilisation. La sauce l’ont se rajoute , juste saupoudrée directement dans le plat chaud, donc idéal pour les plats mijotés qui en fin de cuisson contiennent souvent du liquide au fond du plat. On rajoute la sauceline, mélange et cela épaissit instantanément, sans avoir à faire chauffer ou bouillir . Et sans grumeaux bien sûr!
maelle a dit…
j'ai testé cette recette aujourd’hui c'était délicieux merci !

J'ai remplacé les cuisses par un petit poulet de 1kg200, cuit entier dans la cocotte.
Unknown a dit…
Est ce que ça se tente avec du sauté d’agneau ?! :D
Claire a dit…
Unknown : bonjour. Et bien je n’ai jamais essayé et je n’utilise que très rarement le sauté d’agneau donc il faudra très probablement adapter la cuisson (l’agneau doit souvent mijoter plus doucement et plus longtemps pour être bien tendre) mais oui, ça se tente! Vous me direz?
Unknown a dit…
MERCI pour votre retour si rapide et juste à temps avant de m’atteler à préparer cet agneau que j’espérais tendre et savoureux ! Challenge réussi grâce à vous ! Mais qq sueurs froides en voyant la viande se durcir au bout de 30min. Finalement j’ai laissé longtemps (1h au moins!) sur 2 ou 3 de ma plaque induction (qui va jusqu’à 10) et la viande est devenue tendre et délicieuse !! Un régal.
Je n’avais pas la maïzena magique et j’ai même oublié cette étape... tout comme les pommes pourtant délicieuses oubliées au moment de servir ... bref ! A refaire !! Mais le poulet me semble plus accessible ! Merci encore !!🙏🙏
Anonyme a dit…
Bonjour, Et avec du veau? Qu'en pensez vous?
Merci de votre blog toujours très inspirant 😉
Claire a dit…
@anonyme : pourquoi pas avec du veau, un peu comme une blanquette ! Mais il faudra adapter la cuisson à la viande utiliser pour un maximum de tendreté et de goût!
Thaïs a dit…
Bonjour Claire,
Je vais faire cette recette demain soir et je voulais savoir ce que vous faites des peaux de poulet après les avoir citronnées à part ?
Merci beaucoup pour cette recette qui a l'air délicieuse comme toujours !
Bonne journée :-)
Claire a dit…
@Thaïs : bonjour. Ce sont les cuisses sans la peau (je jette la peau) que je mets dans un saladier avec le citron! Je vais préciser cela si ça porte à confusion. J’espère que vous allez vous régaler!

Pop Facebook

Posts les plus consultés de ce blog

Index des Recettes par Ordre Alphabétique

Les Cookies IG Bas : Sans Farine, Sans Beurre, Sans Sucre et Sans Gluten (Mais avec du Chocolat) !

Granola Léger, Ultra Croustillant et IG Bas, en Grosses Pépites