Pain Pita Maison : La Meilleure Recette du Monde !

Stop! Coup de cœur! On lâche son téléphone / son stylo / sa télécommande / (son bébé?) et on file en cuisine préparer ces pitas de haute volée qui vous feront oublier toutes les autres, y compris vos échecs cuisants en boulangerie.

En réalité, c’est lors d’un déjeuner estival Parisien au fantastique « Chinaski » que  j’ai littéralement craqué pour ce pain plat, servi encore tout chaud et recouvert de chou-fleur rôti et de sauce crémeuse au sésame. En face, le Gourmand s’égosillait de bonheur en engloutissant sa pita, généreusement garnie d’agneau confit et d’herbes fraîches.

C’en était trop : il me fallait cette recette. Ma vie de gourmande invétérée en dépendait.

Alors j’ai soudoyé le chef. Je lui ai fait les yeux doux... 

Ça n’a pas marché (c'est un scandale, nous sommes d’accord!).
 
Et puis j’ai supplié, pleuré, crié, promis ma reconnaissance éternelle et là... il a craqué (bon en vrai, ce chef est tellement adorable que je n’ai pas du insister tant que ça 😅). 

Le petit papier tant attendu dans les mains, j’ai foncé, tête baissée, dans ma cuisine.

Le grand Manitou ne m’ayant pas donné toutes ses indications en détail (il fallait bien garder une part de mystère!), j’avoue avoir un peu tâtonné

Mais au final... Le paradis gustatif! 

Pour tout vous dire, après avoir porté un petit bout de la merveille dans ma bouche, j’ai écrit à toute ma famille, euphorique que j’étais, en criant au génie. La meilleure pita du monde était bel et bien dans ma poêle . 

Et bientôt dans la vôtre??

PS : pour ceux qui ne connaîtraient pas encore l’adresse, je vous renvoie vers mon article sur Chinaski ici.


Ingrédients

Pour 5 à 6 pitas 

400g de farine (type T45)
8g de levure de boulanger fraiche (ou 1,5 sachets de levure sèche de la marque "Briochin" ou Francine: 1 sachet pour 250 g de farine, je les trouve plus facile d'utilisation)
250g de lait tiède (pas chaud surtout)
8g de sel
20g de sucre en poudre

35g de beurre pommade : très mou mais surtout pas fondu 
1 œuf 

Un filet d’huile d’olive 
 
Note : les intolérants au lactose pourront remplacer le lait par un lait végétal et le beurre par 35g de margarine ou même éventuellement par 25g d'huile d'olive.


Préparation

Dans un bol, mélanger la farine et la levure sèche. Ajouter le sel et le sucre, puis faire un puits au milieu et ajouter le lait tiède (pas chaud surtout, ce qui tuerait la levure!)
Mélanger rapidement, à la main ou au robot avec la feuille (et pas le crochet comme d'habitude avec les pâtes levées).
 
Laisser reposer 10 minutes.
 
Note 1 : si vous utilisez de la levure fraîche ou des sachets d’une autre marque (Regardetoujours la notice sur le dos du sachet!) , le procédé est différent : émietter la levure dans la moitié du lait tiède, laisser reposer 5 minutes, faire un puits dans la farine additionnée du sel et du sucre et ajouter ce mélange puis le reste du lait tiède. Laisser à nouveau reposer 10 minutes.
  
Ajouter alors le beurre très mou (mais surtout pas fondu!) = pommade ainsi que l'oeuf et travailler la pâte avec la feuille environ 2 minutes. 

 
La pâte est très collante, c'est normal!

L'idéal étant de travailler la pâte au moins 2 minutes pour une texture parfaite.


On peut bien sûr également faire la pâte à la main en la torturant quelques minutes si on n’a pas de robot.

Déposer un torchon humide sur le saladier et laisser lever dans un endroit chaud et à l’abri des courants d’air pendant environ 2 heures (pas trop loin du radiateur ou d'une fenêtre ensoleillée par exemple). On peut aussi la faire lever au four à 30°C avec un petit bol d'eau à côté du saladier et toujours avec un torchon humide tiède sur le saladier.

Note 2 : il est possible, pour des questions d'organisation, de préparer la pâte à l'avance. Dans ce cas, après ce temps de repos, dégazer la pâte en donnant un coup de poing dedans et recouvrir à nouveau d'un torchon humide puis placer au frais, en bas du réfrigérateur, pour quelques heures (24h au maximum). Puis laisser revenir à température ambiante une heure environ avant utilisation.

Après le temps de repos, la pâte à bien levé et remplit une bonne partie du saladier. 



Dégazer la pâte, fariner le plan de travail et un peu ses mains et prélever une boule de pâte (environ 1/5 de la pâte pour faire 5 pitas). Etirer la pâte avec ses mains de façon à obtenir un disque assez fin. 


Disposer sur le plan de travail fariné et laisser reposer 20 minutes environ, à température ambiante.


Huiler les faces supérieures des disques avec un pinceau imbibé d'huile d'olive. Huiler également une grande poêle antiadhésive avec le pinceau.

 
Faire chauffer poêle sur feu vif.

De façon délicate, déposer une pita, face huilée vers le haut, dans la poêle bien chaude. L’étirer légèrement avec les mains afin qu’elle soit plus fine.

 
Au bout de quelques secondes, quand la première face est dorée, retourner la pita et laisser cuire de l'autre côté. Baisser très légèrement le feu si jamais elle dore trop vite.
Retourner plusieurs fois la pita si nécessaire, jusqu'à obtenir une pita bien dorée de toutes parts.

 
Recommencer jusqu’à épuisement des pitas.


Déguster les pitas, idéalement toutes chaudes ou tièdes après cuisson ou les réchauffer brièvement au four à 180°C avant dégustation.

Note 3 : Ces pitas se congèlent très bien, juste après cuisson, dans un sachet congélation ou autre contenant. Pour les décongeler, je les laisse à température ambiante ou les passe quelques secondes au micro-ondes en mode décongélation puis je les place quelques petites minutes dans le four préchauffé à 180°C. On peut aussi les passer au grille-pain.


 
Déguster recouvertes avec de l’agneau de 7h, de menthe ciselée et de la sauce yaourt  ou du labne (clic) ou encore des fleurettes de chou-fleur rôties et une sauce au sésame. Ou de façon plus traditionnelle, ouvertes en 2 et garnies de falafels et de houmous (clic)...Ou ce que vous voulez!



C'est à vous!

La Note des Goûteurs : 19/20 

Commentaires

Fanny a dit…
J'ai essayé une autre recette auparavant, peu concluante et là...une vraie réussite ! Ces pitas sont un vrai régal, merci beaucoup Claire pour le partage! On a tous adorés chauds et froids. Ultra moelleux dedans et légèrement croustillants à l'extérieur. La cuisson à la poêle est plus longue qu'au four, d'ailleurs est-ce possible de les cuire en une tournée au four?
Claire a dit…
@fanny : top, ça me fait plaisir! Pour la cuisson au four, j’avais prévu de tester pour la moitié des pitas et puis au final, vu que j’ai adoré le résultat à la poêle, j’ai abandonné l’idée... Mais je pense que ça se tente, en huilant bien au pinceau la surface des pitas avant cuisson.
Fred a dit…
Bonjour, recette bien tentante mais est il possible de la réaliser avec une farine moins raffinée, plus complète ? je suis un régime IG Bas... Merci
Claire a dit…
@Fred : bonsoir. On peut remplacer un tiers de la farine blanche par de la farine d’épeautre complète mais pas plus pour que la texture reste optimale :)
Unknown a dit…
Bonjour Madame, il m’a semblé que vos pitas pouvaient se transformer en cheese Nan si on rajoute de la vache qui rit, quand la met on? Avant cuisson j’imagine? Merci bcp!!
Claire a dit…
@unknown : bonsoir. Tout à fait! Dans ce cas, j’étale un grand disque un peu ovale (très précis 😅), je mets la vache qui rit au milieu et je referme mon disque par dessus et je presse bien le tout et les bords pour que le fromage ne sorte pas puis j’étale un peu délicatement avec un rouleau! On peut aussi superposer 2 disques et bien sceller si on préfère .
Unknown a dit…
Merci bcp pour vos conseils, ma famille était unanime!! Avec vache qui rit, ou nature!!Que du bonheur!!!
Merci pour vos recettes, vous êtes une mine!!
Emmanuelle a dit…
Testé et approuvé ce weekend
un délice ! j'ai partage la recette

merci pour vos partages, vos recettes sont toujours un régal

Pop Facebook

Posts les plus consultés de ce blog

Entremets Extraordinaire à la Mousse de Fraises

Les Fabuleux Cookies d'Aurélie Poulain

Aubergines Grillées, sauce Yaourt et Grenade (Ig Bas)