vendredi 29 juin 2018

Salade de Crevettes et d'Ananas dans sa Coque

Pour moi, la cuisine Thaïlandaise est sans aucun doute l'une des plus parfumées, fines et raffinées au monde.  Malheureusement, il n'est pas si facile de trouver de bons restaurants Thaï dans notre cher pays. J'avoue que si j'étais déja difficile en la matière auparavant, je suis aujourd'hui encore plus exigeante depuis mon récent séjour en Thailande en début d'année! Heureusement, j'ai pu prendre quelques cours de cuisine sur place afin de tenter de reproduire mes mets favoris chez moi.
La première recette  à passer sur le billard est l'une de mes favorites et ça tombe bien car elle est toute simple à réaliser chez soi. C'est la salade de Crevettes et d'Ananas frais joliment dénommée salade "Yam Sapparod".
Amateurs de découvertes exotiques, laissez-vous tenter!

Si vous l'essayez, n'hésitez pas à laisser un commentaire ici ou sur ma page Facebook.  Et pour avoir un aperçu de toutes mes recettes à venir, rejoignez-moi sur Instagram!



Ingrédients

Pour 2 personnes en plat principal ou 4 personnes en entrée

1 ananas frais plutôt petit
Une quinzaine de crevettes crues ou déja cuites mais non décortiquées (surgelées possible)
1/2 citron vert
Gingembre frais

1 carotte
1/3 de concombre
1/2 poivron rouge
Salade verte type feuilles de chêne ou mesclun
1 demi oignon rouge 
Cacahouètes non salées ou noix de cajou non salées 
Quelques branches de coriandre fraîche
Piment frais ou séché (au goût)


Sauce :
2 cuillères à soupe d'huile de sésame grillée
1 cuillère à soupe d'huile neutre (huile d'arachide ou de de tournesol)
2 cuillères à soupe de citron vert 
1 cuillère à soupe bombée de sucre en poudre
2 cuillère à soupe de sauce soja salée
2 cuillères à soupe de sauce poisson "Nuoc Nam"
Une pointe de couteau de pâte de piment +/- 1 petit piment oiseau émincé très finement*
Une pincée de gingembre surgelé ou frais finement hâché (facultatif)
1 ou 2 cuillères à soupe d'eau chaude 



Préparation 

Couper l'ananas en deux en conservant les feuilles.Couper la chair en gros morceaux. Jeter toute la partie centrale dure et filandreuse. Essayede ne pas abîmer les coques pour une jolie  présentation. 

Faire griller les cacahuètes ou les noix de cajou au four à 180°C pendant une dizaine de minutes. Les concasser grossièrement.

Décortiquer les crevettes en conservant la queue. Inciser le dos et retirer le boyau. Mélanger avec le jus d'un demi citron vert, une cuillère à soupe d'huile d'olive, du poivre noir et un peu de gingembre frais râpé, filmer et laisser mariner au frais environ 30 minutes. 
Si les crevettes sont crues, les faire revenir rapidement dans une poêle à feu vif. Réserver.

Tailler en fins bâtonnets le concombre épépiné, le poivron et la carotte épluchée. Émincer l'oignon. Ajouter du piment émincé si désiré. Ciseler la coriandre et ajouter à la préparation. Mélanger le tout avec l'ananas et quelques feuilles de salade

Préparer la sauce en émulsionnant le Nuoc nam, les huiles, la sauce soja, le jus de citron vert, la pâte de piment, l'eau chaude et le sucre. Verser sur la salade et mélanger délicatement. 
Réserver au frais jusqu'à dégustation.

Au moment de servir, ajouter la sauce dans la salade et garnir les écorces d'ananas. Disposer les gambas par dessus puis parsemer des noix de cajou ou cacahuètes grillées.
Servir avec le reste de la salade, à coté de l'ananas.




A table!




La note des goûteurs : 17/20


Avec cette recette, je participe au défi Cuisine "Salades en tous genres" sur le site Recette.de.



mercredi 27 juin 2018

Muffins moelleux aux Tomates séchées et Fêta

Après les muffins apéritifs au chèvre frais, voici leurs petits frères à la fêta et aux tomates séchées. Toujours aussi moelleux grâce au pouvoir merveilleux du lait fermenté, encore plus parfumés grâce à la saveur caractéristique du basilic ciselé... L'ajout de graines de lin apporte en plus un petit côté croquant des plus agréables. Et pour ceux qui m'ont posé la question la dernière fois, non, je n'ai pas essayé de les congeler mais à mon humble avis, ils supporteraient sans problème quelques jours au congélateur!
Une chouette idée pour un apéritif improvisé ou anticipé!

Si vous l'essayez, n'hésitez pas à laisser un commentaire ici ou sur ma page Facebook.  Et pour avoir un aperçu de toutes mes recettes à venir, rejoignez-moi sur Instagram!


Ingrédients

Pour une vingtaine de mini muffins ou mini cakes

150g de farine
1 sachet de levure chimique
70g de comté ou d'emmental râpé
120g de lait fermenté (lait ribot*)
3 gros œufs
60g d'huile d'olive (on utilisera l'huile des tomates séchées si on les achète en bocal)

Garniture (à modifier au gré de vos envies): 
Une dizaine de tomates séchées à l'huile bien égouttées et séchées dans du papier absorbant
Quelques feuilles de basilic frais
1 poignée de graines de lin 
150g de fêta

Note* : le lait fermenté se trouve facilement au rayon frais en grande surface ou en épicerie orientale. 



Préparation

Préchauffer le four à 200°C.

Si vous n’avez pas de lait fermenté, versez 1 cuillère à soupe de jus de citron (ou vinaigre blanc) dans un verre doseur. Recouvrir de lait jusqu’à atteindre 120 ml. Mélanger et laisser reposer pendant 5 minutes avant utilisation.

Émulsionner à la fourchette le lait fermenté et l'huile dans un petit bol.
Dans un saladier, verser la farine, la levure et le fromage râpé. Ajouter les œufs un à un et mélanger activement.Verser petit à petit l'émulsion huile et lait fermenté sur ce mélange. La préparation doit être homogène.
Ajouter la garniture, ici les dés de fêta, les tomates séchées émincées, le basilic ciselé et les graines de lin. Saler et poivrer.
 
Verser dans des moules à mini muffins en silicone (ou mini cakes).


Enfourner pour 25 minutes à 200°C (ou plus longtemps si vous utilisez des moules plus grands). Les muffins doivent être dorés et la pointe d'un couteau doit ressortir sèche. 



Déguster!



La Note des Goûteurs : 16/20

jeudi 21 juin 2018

Tartelettes Tatin de Tomates confites

La tarte Tatin aux Tomates confites est probablement l'une de mes recettes préférées du blog. Je la prépare tous les étés, dès que les tomates commencent à avoir un goût de tomate! Si j'ai un faible pour la version familiale, généreuse et conviviale, j'aime également réaliser de temps à autre la version miniature, idéale pour un buffet ou un apéritif dinatoire.
Mais quoiqu'il en soit, que l'on opte pour l'une ou l'autre, on succombe invariablement au divin parfum des tomates confites congugué au croquant de la pâte feuilletée.
N'oubliez pas de servir cette tarte tatin avec une belle portion de mozzarella (de type Bufala ou encore mieux, une Burrata!).
Un petit délice dont vous me direz des nouvelles!

Si vous l'essayez, n'hésitez pas à laisser un commentaire ici ou sur ma page Facebook.  Et pour avoir un aperçu de toutes mes recettes à venir, rejoignez-moi sur Instagram!



Ingrédients

Pour 6 à 8 tartelettes 

Tomates confites
12 belles tomates rondes ou allongées
3 cuillères à soupe d'huile d'olive 
3 gousses d'ail émincées finement 
1 cuillère à café bombée de sucre 
1 cuillère à café rase de sel fin 
Quelques branches de Thym émiettées

Tarte tatin :
1 pâte feuilletée pur beurre (la Picard ou la Tourpargel sont pour moi les meilleures dans le commerce) ou pâte minute (pour une version végan)
Quelques feuilles de basilic frais
Pignons de pin
1 boule de Mozzarella di Bufala ou de Burrata
Un filet de crème de balsamique (j'ai utilisé la crème de balsamique au poivre sauvage de Frédérique Chaix , qui est délicieuse!)

  

Préparation

Préparer les tomates confites :
Préchauffer le four à 180°C.
Couper les tomates en 4, enlever les graines et sécher soigneusement avec de l'essuie-tout. Les placer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Saupoudrer du sel, du sucre, de l'ail pressé ou émincé finement et arroser généreusement de thym et d'huile d'olive. Mélanger délicatement avec les mains. 
Disposer les tomates, face bombée contre la plaque et enfourner pour 50 minutes à une heure à 180°C. Surveiller bien : si les tomates dorent trop, baisser la température du four à 160°C.

Préparer la tarte : 
Huiler légèrement le moule au pinceau avec de l'huile d'olive.

Placer harmonieusement les tomates bien serrés en rosace dans des moules à muffins en silicone ou moule à tartelettes. N'hésitez pas à être généreux en tomates et à bien remplir les moules car elles réduisent à la cuisson!
Couper des cercles de pâte un peu plus grands que le diamètre des moules, et les placer tout autour des tomates. Rentrer délicatement les bords en dessous des tomates, à l'intérieur des moules.

Piquer la pâte et enfourner 25 minutes à 200°C.

A la sortie du four, attendre quelques instants et démouler d'un coup sec sur une assiette plane.
Vous pouvez éventuellement les rechauffer au four à 180°C si vous ne les servez pas immédiatement. 

Arroser d'un filet de crème de balsamique et saupoudrer de basilic frais ciselé et de pignons grillés.


Servir avec de la mozzarella de Bufflonne ou de la Burrataet une salade verte.

Déguster rapidement : c'est à la sortie du four qu'elle est la meilleure!




La Note des Goûteurs : 18/20

Mon Test des Repas Minceur Livrés Kitchendiet

J'ai récemment eu l'occasion de tester le programme Kitchendiet : des petits plats minceur, tous prêts et à réchauffer en quelques minutes, livrés à domicile tous les 15 jours. Ces derniers on été élaborés par Mauro Colagreco (chef 2* Michelin). Le but de l'histoire est donc, vous l'avez compris,  de se lester "sans efforts"de quelques kilos, et surtout sans avoir à cuisiner quoique ce soit.  Les clients reçoivent ainsi chez eux et pour 6 jours sur 7, tous les repas de la journée (petits déjeuners, déjeuners, collations et dîner). Ils ajoutent uniquement les laitages et les fruits. Le choix  de menus est assez vaste, ce qui est appréciable pour s'adapter aux goûts et exigences de chacun.
Je n'ai pas de poids à perdre mais par curiosité, j'ai accepté avec enthousiasme de tester le programme pendant une semaine (pas plus, faut pas pousser hein)!





Une diététicienne m'a appelé le jour de la livraison, afin de faire avec lui un bilan sur mes habitudes alimentaires et mon activité physique. J'ai trouvé ça très appréciable. sachant que Kitchendiet propose par la suite un suivi personnalisé pendant toute la durée du programme. 

Coté saveurs, j'ai trouvé que les plats étaient globalement bons (pour des plats tous prêts, j'entends!) et bien proportionnés. Je n'ai à aucun moment eu l'impression de manger une recette basse calorie.


Côté prix, les tarifs sont dégressifs et démarrent à 129 euros /semaine pour un programme de 1 mois et descendent à 89/semaine pour un programme de 4 mois et plus.
Des tarifs qui me paraissent tout à fait raisonnables quand on sait qu'ils comprennent tous les repas de la journée (collation comprise!) et qu'il ne faut faire quasiment aucune autre course (hormis quelques fruits et laitages) durant toute la durée du programme.

Au final, KitchenDiet est un concept bien ficelé qui permettra aux fainéants de la spatule de perdre quelques centimètres de tour de taille, sans s'affamer et surtout sans avoir à mettre la main à la pâte! 

Et vous, ça vous dirait de tester les repas minceur livrés Kitchendiet?
Si oui, je vous offre 20% sur votre commande avec le code MATCHAKD

A bientôt,

Claire au Matcha

lundi 18 juin 2018

Rhubarbe Pochée

La rhubarbe, voilà un fruit que je vénère. Sa saveur acidulée me rend littéralement folle et d'ailleurs, je ne résiste jamais quand je la vois à la carte d'un restaurant. Paradoxalement, je n'en cuisine pourtant que rarement. Les quelques fois où je me laisse tenter, c'est généralement en tarte meringuée qu'elle termine sa courte vie.
Et puis j'ai aperçu récemment la technique de pochage de rhubarbe sur le blog de Clothilde, en qui j'ai toute confiance depuis que j'ai expérimenté sa salade de brocolis grillé et d'avocat, qui est devenue l'une de mes salades fétiches.
Ici, le principe est simple : on poche rapidement le fruit dans un sirop vanillé de façon à ce qu'il devienne fondant tout en gardant sa forme harmonieuse (parce que bon, avouons-le, la bouillie de rhubarbe, c'est bon mais c'est pas joli joli!).
Ainsi pochée, on pourra servir la rhubarbe à l'assiette, agrémentée d' une boule de glace au yaourt, de fraises fraîches et de sablés émiettés.  C'est un dessert facile, léger et très présentable.

Mais je l'adore également avec mon yaourt / granola du matin : mon petit plaisir égoïste rien qu'à moi et que j'assume pleinement!

Si vous l'essayez, n'hésitez pas à laisser un commentaire ici ou sur ma page Facebook.  Et pour avoir un aperçu de toutes mes recettes à venir, rejoignez-moi sur Instagram!



Ingrédients

Pour 4/6 personnes

1 kg de rhubarbe fraîche
110g de sucre + 2 cuillères à soupe (j'ai utilisé du sucre blond de canne)
500 mL d'eau
Quelques gouttes d'extrait de vanille ou un peu de pâte de vanille ou une gousse de vanille fendue et grattée



Préparation 

Laver la rhubarbe, couper les extrémités puis détailler en tronçons de 1 à 2 cm (3 si les tiges sont très fines). Il est inutile de l'éplucher.

Verser dans un saladier avec 2 belles cuillères à soupe de sucre. Mélanger de temps en temps et laisser reposer au minimum une heure (on peut le faire la veille sans problème). La rhubarbe va rendre du jus. Après ce laps de temps, égoutter soigneusement.

Dans une casserole moyenne, porter à frémissement l'eau, le sucre et la vanille en remuant régulièrement pour que tout le sucre soit dissout. Lo'sque le sirop frémit, ajouter un quart de la rhubarbe, couvrir et attendre que le sirop revienne à frémissement puis compter une minute de cuisson à couvert. La rhubarbe doit être tendre mais garder sa forme.

Retirer délicatement la rhubarbe cuite (avec une écumoire par exemple ou une simple cuillère) et la verser dans un récipient avec couvercle. Recommencer avec le reste de la rhubarbe, en travaillant toujours par petites quantités puis recouvrir avec le reste du sirop et couvrir. 
Laisser refroidir.



Note :on travaille par petites quantités pour que la rhubarbe cuise de façon uniforme. Résistez à la tentation de tout cuire en même temps, vous n'aurez pas le même résultat!

Note 2 : 1 minute, cela va très vite! Attention à ne pas trop cuire la rhubarbe pour ne pas qu'elle se transforme en compotée. Elle doit être tendre mais garder sa forme. De plus, les tronçons continuerons à cuire légèrement en refroidissant dans le sirop chaud. 

La rhubarbe pochée sera délicieuse tiède ou froide, selon les préférences.
Déguster avec du yaourt ou bien en dessert à l'assiette avec des fraises fraîches, une boule de glace ou de sorbet et des sablés émiettés.

S'il vous en reste, il est tout à fait possible de congeler la rhubarbe pochée dans son sirop.




La Note des Goûteurs : 17/20

vendredi 15 juin 2018

Et si on déjeunait dans une Poissonnerie? Direction La Reine Mer à Paris!

 Expérience inédite pour aujourd'hui, je vous amène déjeuner dans une poissonnerie! Et oui, je vous embarque (notez le jeu de mot à deux francs!) à la Reine Mer, un lieu totalement atypique où l'on peut acheter son poisson puis s'attabler pour se restaurer.  Le gérant a en effet eu la bonne idée d'installer une petite cuisine et un comptoir avec une douzaine de places assises au sein de sa poissonnerie.  Atypique, je vous avais prévenu! 

A la carte : du chaud, du froid, du cru, du mi-cuit, du fumé, du mariné... Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les envies. L'amatrice de poissons que je suis ne sait plus où donner de la tête...

Le lieu

Après mûre réflexion, je me décide pour un petit assortiment de plats à la carte (le choix du non-choix!). La valse des assiettes commence alors et chacune d'entre elles révèle à sa manière la fraîcheur étincelante de beaux produits minutieusement choisis.

Mon coup de coeur du repas revient sans hésitation au Tataki de thon et son houmous de betteraves. Le fondant du poisson est remarquable et l'harmonie des saveurs parfaite. C'est divin.

Tataki de thon


Je savoure également un très bon Tiradito de daurade (une sorte de ceviche) puis un filet de truite à la cuisson parfaite.

Tiratido de daurade

Filet de truite, asperge poêlées


La bonne nouvelle que l'on n'attendait pas? L'établissement propose également des desserts (qui ne sont pas au poisson, entendous-nous bien)! Et c'est un crumble de rhubarbe, doux et acidulé, qui conclut en beauté ce repas maritime. Nul besoin de boule de glace ou de crème frâiche pour l'agrémenter, il est parfait ainsi, simple, brut et délicieux.

Crumble de rhubarbe

En conclusion, j'ai été ravie de découvrir La Reine Mer, un lieu sans pareilsurprenant et chaleureux. Et si je vous laissais avec quelques photos pour la route?

A très vite,

Claire au Matcha

Tataki de thon
Céteaux façon meunière
Salade de Salicornes aux agrumes

Tiratido


Un grand merci à Morgane et à l'établissement pour l'invitation!



La Reine Mer
1 rue Jean-Pierre Timbaud
75011 Paris

jeudi 14 juin 2018

Asperges vertes Poelées

La saison des asperges étant trop courte, je me rue sur mon ordinateur pour vous dévoiler ma découverte d'un nouveau mode de cuisson des asperges vertes. En effet, j'ai toujours cuit à l'eau ces demoiselles avant de tenter récemment (avec succès!) une cuisson au four, dont je vous parlais ici. Aujourd'hui, c'est au tour de ma poêle de se mettre au travail et je dois dire que je suis conquise par cette méthode, tous les arômes de l'asperge ressortant à merveille. 
Pour les servir, une simple sauce mousseline sera parfaite, mais comme vous pouvez le voir sur les photos, je les ai cette fois accompagnées de belles noix de Saint-Jacques et d'une fabuleuse sauce aux fruits de la passion dont je vous reparlerai très vite!

Pour une autre recette d'asperges, retrouvez ici mes asperges rôties au saumon, oeuf mollet et croutons dorés!



Ingrédients

Pour 2 personnes 

1 botte d'asperges vertes
1 filet d'huile d'olive (ou un mélange huile neutre et beurre doux, très bon aussi)
Sel et poivre



Préparation

Couper l'extrémité dure et fibreuse des asperges vertes . Les couper en 2 dans la longueur (sauf si elles sont très fines) en laissant la pointe intacte. Nul besoin de les éplucher.
Dans une grande poêle, sur feu vif, verser un filet d'huile d'olive et disposer les asperges à plat, en les superposant le moins possible.



Laisser colorer quelques instants et les retourner afin de les saisir (5 minutes environ).

Baisser le feu sur feu moyen, saler et couvrir la poêle.
Laisser cuire quelques minutes supplémentaires en remuant de temps en temps.
Je les aime ainsi mais on peut les faire cuire un peu moins si on les préfère plus croquantes.



Poivrer, verser une pincée de fleur de sel et déguster, accompagné d'une sauce mousseline ou comme sur les photos de noix de Saint-Jacques et d'une sauce aux fruits de la passion (recette à suivre!).




La Note des Goûteurs : 16/20

lundi 11 juin 2018

Un Cours de cuisine Japonaise chez Sanae, Paris 13ème

Vous rêvez de partir au Japon mais votre bourse vous dit Niet? Alors pourquoi ne pas participer à un cours de cuisine Japonaise et vous retrouver à Tokyo le temps d'une soirée?



J'ai testé pour vous les cours de Sanae Sayama , une adorable chef Japonaise qui propose des ateliers chez elle et en tenue traditionnelle s'il vous plait! On pénètre dans sa ravissante cuisine et Pouf ,nous voilà immédiatement télétransportés au Japon!

Au menu ce jour-là , pas de Sushi mais une vraie cuisine traditionnelle, simple et familiale. Et oui, toi qui croyais que nourriture nippone = Sushi et rien d'autre, tu fais fausse route!

Nous avons ainsi réalisé :

- Un Oyakodon qui est un bol de riz surmonté de poulet, de petits légumes, d'algues Nori et d'un oeuf mi-cuit.

Okayodon

- Une soupe Miso

- Des Sashimi de maquereau mariné


Sashimi de maquereau

- Une salade de crudités et de Tofu


Salade de crudités et Tofu

- Un Daifuku Mochi aux fraises et à la pâte de haricots rouges, un de mes desserts chouchou (je vous avais donné la recette ici, rappelez-vous!)

Daifuko Mochi

Après avoir studieusement travaillé pendant près d'1h30, nous sommes passés à la meilleure partie : la dégustation de nos victuailles! Notre charmante hôte a alors pu nous raconter son parcours atypique, tout en nous servant quelques (multiples) coupettes de saké.



 Au final, je ne peux que recommander ce cours à tous les amoureux du Japon mais aussi à ceux qui souhaitent découvrir une cuisine japonaise authentique, tellement différente de nos préjugés occidentaux.

A noter que Sanae propose également des cours à domicile ainsi qu'un service de chef à domicile. Vous retrouverez toutes les informations et les tarifs sur son site internet.

Je vous laisse avec quelques photos du cours et vous dis à très vite!

Claire au Matcha

 




 


Sanae SAYAMA
Paris 13ème , quartier de la Butte aux Cailles

vendredi 8 juin 2018

Coulants au Chocolat accompagnés de Crème Anglaise

Après les moultes recettes légères publiées sur le blog ces derniers temps, faisons une petite pause avec une recette chocolatée bien décadente : le coulant au Chocolat! C'est La recette qui me sauve la mise dès que je recois des amis à l'improviste et que j'ai envie de faire plaisir, sans avoir à passer des heures en cuisine.
Ma recette n'a pas bougé d'un pouce depuis que je l'ai testée la première fois en 2016 et elle est PARFAITE. Pour cette fois, j'ai accompagné mes coulants d'une crème anglaise onctueuse et vanillée dont je vous donne ici tous les détails. Mais ces petites choses feront également merveille avec une boule de glace ou un coulis de fruits rouges.  
Le bon plan de l’histoire ? Vous pouvez les faire en quantité et les congeler avant cuisson. Vous pourrez alors les déguster au gré de vos envies en les enfournant (non décongelés) dès qu’une pulsion  chocolatée se fera sentir!


Si vous l'essayez, n'hésitez pas à laisser un commentaire ici ou sur ma page Facebook.  Et pour avoir un aperçu de toutes mes recettes à venir, rejoignez-moi sur Instagram!

 

Ingrédients

Pour 5 coulants :

100g de chocolat noir de bonne qualité (60% de cacao pour moi)
100g de sucre glace
2 gros œufs + 2 jaunes
50g de beurre demi-sel +  50g de beurre doux  (ou100g de beurre doux + 1 belle pincée de fleur de sel)
50g de farine T55 tamisée (c'est la farine premier prix!)

Pour servir : crème anglaise
500 mL de lait entier (ou 200mL de crème liquide et 300mL de lait pour un résultat encore plus crémeux)
4 jaunes d’œufs
1 sachet de sucre vanillé
1 belle gousse de vanille
80g de sucre en poudre



Note* : concernant le beurre demi-sel, j'aime utiliser Le Grand Fermage, ci-dessous, qui contient des cristaux de sel de mer (article non sponsorisé!). Pour que le coulant soit bien équilibré, j'utilise généralement moitié beurre doux, moitié beurre demi-sel avec cristaux.



Préparation

Préparer la crème anglaise :

Porter le lait à frémissement avec la gousse grattée et fendue en 2. Éteindre le feu et laisser infuser 10 minutes. Chauffer à nouveau mais sans atteindre l'ébullition.
Fouetter à la main les jaunes et les sucres. Ajouter la moitié du lait frémissant dans le bol et fouetter, puis verser le tout dans la casserole avec le reste du lait.
Faire chauffer sur feu doux, en mélangeant à la spatule ou à la cuillère, la crème doit atteindre 84°/85°C (pas plus, sinon, elle coagule!). Si vous n'avez pas de thermomètre de cuisine, elle doit à peine épaissir et napper la cuillère.
Passer au chinois (facultatif), et verser dans une bouteille ou un grand bol. S'il y a malgré tout des grumeaux (qui viennent de la coagulation des œufs), passer un coup de mixeur plongeant.
Filmer au contact et réfrigérer pour au moins 2h.


Préparer les coulants au chocolat : 

Faire fondre le chocolat avec le beurre au micro-ondes (par tranches de 30 secondes) ou au bain-marie. Mélanger bien.
Fouetter les œufs et les jaunes et ajouter la farine.  Mélanger vivement avec une cuillère, il ne doit pas y avoir de grumeaux. Ajouter le sucre glace et mélanger encore.
Verser le chocolat fondu dans la préparation.

Beurrer et fariner 5 ramequins jetables en aluminium ou encore mieux, utiliser une bombe à graisse : absolument génial pour un démoulage nickel! 

Note : évitez les moules en silicone si vous voulez assurer le démoulage. Les moules jetables en aluminium sont les plus fiables pour réussir des coulants, croyez-moi!

Réfrigérer jusqu'au moment de servir (24h au maximum car ils contiennent des oeufs crus).

Préchauffer le four à 210°C.

Enfourner pour 10 minutes à 210°C, chaleur tournante. Ce temps peut varier selon les fours et selon le temps de réfrigération, pouvant aller de 9 à 11 minutes, le mieux étant de tester la cuisson pour un seul coulant et d'adapter pour les suivants.

Bon à savoir :  vous pouvez également les congeler crus. Dans ce cas, enfourner les coulants non décongelés et ajouter simplement 4 minutes de cuisson, soit 14 minutes au total à 210°C.



Démouler immédiatement dans des petites assiettes et servir avec la crème anglaise

La Note des Goûteurs : 19/20

Imprimer la recette

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...